LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Championnats du monde de pétanque Bénin 2023 : La France encore sur le chemin du Burkina

LEFASO.NET

Publié le dimanche 17 septembre 2023 à 08h00min

PARTAGER :                          
Championnats du monde de pétanque Bénin 2023 : La France encore sur le chemin du Burkina

Les Championnats du monde de pétanque (CMP) sont entrés, le vendredi 15 septembre, dans leur 6e journée de compétition. Les derniers matchs des préliminaires se sont joués avec des places qualificatives en huitièmes de finale, soit seize pays. Les Etalons du Burkina sont parmi les qualifiés et croisent les Français pour la deuxième fois au cours de ce mondial.

Chaque pays devait disputer cinq matchs de préliminaires et engranger le maximum de points pour prétendre aux huitièmes de finale. Les Etalons ont eu à livrer trois matchs contre le Mexique, le Maroc et la Lettonie, qu’ils ont tous gagnés. Trois victoires sur cinq matchs, virtuellement ils pouvaient accéder au tour suivant. Les deux matchs qui restaient à jouer contre la Thaïlande et la Mauritanie ont tous été perdus. Mais fort heureusement, ce sont des défaites sans conséquence.

L’opposition Burkina contre Thaïlande s’est déroulée sous les yeux de Mathias Tankoano, ancien ministre des Sports (en vert), avec à sa gauche le président de la Fédération burkinabè de pétanque Macaire Kaboré, et à l’extrême gauche Simon Zongo, président de la ligue régionale du centre de pétanque.

C’est surtout la confrontation avec la Thaïlande qui a retenu l’attention des observateurs. C’était un test grandeur nature pour les Etalons pour la suite de la compétition. En effet, depuis le début du mondial, que ce soit en individuel ou en équipe, les Thaïlandais ont fait forte impression, d’aucuns même voient en eux les futurs champions du monde. Les Etalons les ont fait douter. Pour preuve, après sept mènes, ils tenaient en échec les "monstres" thaïlandais avec sept points partout. Le coach Raphael Kiéma est alors gagné par une mauvaise inspiration qui l’amène à opérer un changement. Il fait sortir Boureima Ouédraogo pour Ousmane Ouédraogo. Ce remplacement, qui a reçu la désapprobation des supporters, casse l’élan de l’équipe qui ne se retrouve plus.

Une séquence du match du Burkina contre la Thaïlande, perdu 13-7

Les Thaïlandais en profitent pour prendre deux points, ce qui leur fait 9 points contre 7 aux Burkinabè. La 9e mène sera fatale aux Etalons, avec un bouchon qui a été prolongé aux abords du terrain, redistribuant du même coup les boules dans leurs positionnements. Les Thaïlandais ont l’avantage d’avoir des boules sur eux, ils avaient toute la latitude de conforter leur avantage. Ce qu’ils réussiront avec brio en plaçant quatre boules, atteignant du même coup les 13 points.

Les Etalons reconnaissent leur défaite et félicitent leurs adversaires. Dans les cinq matchs de préliminaires, les Thaïlandais ont fait le plein de victoires, 5 sur 5. Aucune autre équipe n’a fait mieux. A la fin du match, le président de la Fédération burkinabè de pétanque a échangé avec le staff technique et les joueurs sur les erreurs tactiques et techniques de la partie afin d’en tirer les conséquences. Bien que qualifiés, les Etalons auraient aimé finir en beauté leur dernier match de préliminaires contre la Mauritanie, mais que nenni ! Score final, 13 à 9 en faveur des Mauritaniens. Au terme des préliminaires et au regard des performances, seize pays sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Les seize pays ont été répartis en quatre poules de quatre équipes chacune. Le Burkina est dans le groupe de la France qui est tête de poule, en plus de la Côte d’Ivoire et du Liban. Les Burkinabè avaient déjà croisé les Français en doublette messieurs et ils avaient été battus. Cette fois, ils se recroisent mais en triplette. Les Etalons pourront-ils prendre leur revanche ?

Le Burkina croisera encore sur son chemin l’équipe de France.

Les deux premiers des poules se qualifient pour les quarts de finale. Les matchs des huitièmes se jouent en intégralité ce samedi 16 septembre, avant dernière journée des CMP.

Les compositions des groupes

A : Thaïlande, Comores, Allemagne, Mauritanie
B : Bénin, Sénégal, Tunisie, Espagne
C : Maroc, Togo, Congo, Tchad
D : France, Liban, Côte d’Ivoire, Burkina Faso

Barthélemy KABORE
Depuis Cotonou

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique