LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Culture au Burkina : La troisième édition du festival de la jeunesse placée sous le signe de la cohésion sociale et de l’entrepreneuriat

LEFASO.NET

Publié le vendredi 10 mars 2023 à 15h00min

PARTAGER :                          
Culture au Burkina : La troisième édition du festival de la jeunesse placée sous le signe de la cohésion sociale et de l’entrepreneuriat

Le rappeur Huguo Boss a procédé au lancement de la troisième édition du festival de la jeunesse ce vendredi 10 mars 2023 à Canal Olympia 2000. Ce festival vise à inciter les jeunes à être des acteurs actifs dans le développement socio-économique du Burkina Faso.

Cette édition est placée sous le thème : « Promouvoir l’entrepreneuriat et la cohésion sociale au Burkina Faso ». Ce festival est ponctué par une tournée dans les collèges, les lycées et universités afin de signer des conventions. Cette approche vise à permettre aux apprenants de développer la fibre entrepreneuriale. Une caravane est également organisée pour faire la promotion du festival et les entreprises qui ont associé leurs images. Les jeunes vont bénéficier de plusieurs formations et de panels en entrepreneuriat. Ces rencontres vont leur permettre de rencontrer des modèles de réussite tout en apprenant de leurs expériences.

Pour cette édition, une collecte de don est organisée pour participer à l’effort de guerre

L’un des points essentiels du festival de la jeunesse est la compétition de start-up. Cela va permettre à des jeunes initiateurs de projets innovants de présenter à un jury et des potentiels investisseurs leur savoir-faire. Le meilleur projet va bénéficier d’une enveloppe d’un million de FCFA de la part de l’ambassade de France. Autre activité marquant du festival, des artistes émergents et en herbe du Burkina Faso vont communier avec le public sur scène. Des expositions-ventes sont aussi au rendez-vous.

« Plus de 250 entreprises accompagnent le festival » selon Hugo Boss (au milieu)

Les innovations

Pour cette troisième édition, il y a des innovations majeures. L’accès au site du festival (Canal Olympia Ouaga 2000) est entièrement gratuit. La seule condition est de s’inscrire en ligne. « L’entrée est conditionnée par un pass digital. Nous essayons de révolutionner l’événementiel au Burkina Faso. Nous avons mis l’accent sur le volet de l’éducation avec les signatures de convention dans les écoles et universités pour que ces élèves et étudiants puissent bénéficier des prestigieux conseils des modèles inspirants. On a signé une convention avec Trace Academia pour permettre aux jeunes de suivre des formations qualitatives afin qu’ils aient des certificats de travail », a souligné Huguo Boss.

Un espace de jeu est également aménagé pour les enfants afin de permettre aux familles de se distraire en toute quiétude. Les festivaliers vont être sensibilisés sur les maladies sexuellement transmissibles. Ils vont pouvoir se faire dépister et vacciner contre l’hépatite B sur le site. Ceux qui le voudront pourront faire un don de sang.

Rosine Bogoré (en robe bleue) a confié que ce festival favorise la prise de conscience des jeunes sur l’apport de l’entrepreneuriat dans le développement du Burkina Faso

L’acte trois du festival est placé sous le parrainage de la vice-présidente de l’Union africaine des huissiers de justice, Rosine Bogoré, et le président directeur général de Fasotech, Mikael Sandwidi. « C’est pour nous une obligation d’accompagner la jeunesse dans l’entrepreneuriat parce que nous avons par expérience géré des entreprises. Pour créer une entreprise, il faut connaître les lois. Il faut savoir vers quel professionnel aller », a expliqué Rosine Bogoré. Le festival va s’achever le 12 mars 2023.

SB
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique