Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mercredi 25 janvier 2023 à 17h00min
Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

Le 18 novembre 2022, le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, lançait un appel à contribution volontaire à l’effort de guerre. Une commission pluridisciplinaire a été mise en place pour réceptionner et gérer ces contributions volontaires en nature et en espèces.

Après un premier bilan mensuel de gestion publié le 24 décembre dernier, le gouvernement dresse le bilan du deuxième mois de fonctionnement de ladite commission. Selon le communiqué parvenu à Lefaso.net, le cumul des dons en espèces se chiffre à 346 435 835 francs CFA reparti comme suit : Moov money 3 300 477 ;
Orange money : 21 872 848 ;
Transaction sur le compte trésor : 321 262 510. Ci-joint l’intégralité du communiqué.

Lefaso.net














Vos commentaires

  • Le 25 janvier à 18:23, par S. DIALLO En réponse à : Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

    Le Burkina est vraiment un pays de miskin tout ce vuvuzela pour 300 millions. A cette allure il nous faudra un an pour avoir 1 milliard et la question qui vient à l’esprit est est ce que ça valait la peine ?. Un pays garibout qui bombe la poitrine pour crier le jour sa souveraineté et fait toktok au portes étrangères pour demander l’aumone.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 19:31, par A qui la faute ? En réponse à : Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

    IB connait un capitaine qui peut donner ces 300 millions, sans même s’appauvrir. Allez on repasse la quête

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 19:58, par Enfant de Boussé En réponse à : Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

    Si j’ai bien compris , il faut 36 milliards de CFA par an pour financer le solde des VDP. A ce rythme , il n’y aura pas d’autre choix que de passer par une taxe obligatoire ou de trouver une position conciliante avec les partenaires notamment avec la partenaire que nous sommes entrain de honnir. Mme la ministre des Affaires étrangères a reçu tout sourire le délègué de l’Union Européenne. Il ne faut pas que dans l’UE, c’est la France et l’Allemagne qui impose leur position et dans le domaine africain, c’est surtout la France voir cas de la RCA et du Mali.

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 10:23, par kwiliga En réponse à : Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

      Bonjour Enfant de Boussé,
      Oui, très bien vu.
      Ne pas oublier qu’on a également parlé de 106 milliards pour équiper nos VDP.
      N’oublions pas non plus qu’en terme de taxes, beaucoup de choses ont été évoquées et que notre "pseudo-révolutionnaire" gouvernement de transition a déjà reculé sans combattre, notamment devant les tout puissants fonctionnaires, qui ont refusé de donner 1%.
      La politique du poing gauche, révolutionnairement brandi, tandis que la main droite est misérablement tendue, risque de durer encore un peu, n’en déplaise aux souverainistes et panafricanistes de tout crin.

      Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 08:18, par Omar Dao En réponse à : Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

    On ne peut pas financer des dépenses récurrentes, en particulier la solde des combattants avec des dons (qu’ils soient internes ou externes). C’est le budget de l’Etat qui doit prendre en charge cette solde. Les possibilités sont énormes dans ce budget de l’Etat si on le rationnalise en regardant de près les dépenses et surtout en accroissant la mobilisation des recettes. Je rappelle que les nouvelles mesures fiscales vont rapporter beaucoup d’argent. Déjà en 2022, sans ces nouvelles mesures, la Douane a fait 172 milliards FCFA de recettes de plus que ce qui était prévu. Donc, si nous resserrons le contrôle fiscal, nous n’avons besoin de personne pour financer notre lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 09:36, par Passakziri En réponse à : Contribution volontaire à l’effort de guerre : Plus de 300 millions de francs CFA collectés en deux mois

    Merci à tous ceux qui ont déja contribué,
    Je l’ai dejà dit dès le début que beaucoup de Burkinabé n’ont pas encore compris le prix de la souveraineté que nous voulons tous, mais dont personne n#est prêt à payer le prix. On ne peut pas être fier de 300 millions en deux mois. Non. À ce rythme, on aura des difficultés à combler 600 milliards de déficit budgétaire et à gérer les coûts de notre guerre. Voilà pourquoi se bomber la poitrine seulement ne suffira pas À long terme. Bonne chance pour l’avenir.

    Passakziri

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque contre l’avant-projet de loi portant promotion immobilière
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques, première maladie professionnelle au monde
Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les nouveaux prix sur la consommation de certains produits
Burkina/Religion : Une cohorte de serviteurs pour écouter et accompagner spirituellement les fidèles chrétiens
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de Koudougou honorent leur institutrice des années 70
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de la reproduction : L’ISSP pose la réflexion à travers une conférence publique
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement pour avoir agressé son débiteur à la machette
Dédougou : 50 responsables de producteurs de coton formés à la prévention contre le travail des enfants
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de Guilongou souffle ses 75 bougies
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de Goundi, un tremplin pour les jeunes de la localité
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de la tenue scolaire en Faso danfani pour tous les élèves au Burkina
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur les sites de dépôts de Bingo à Ouaga et Péni à Bobo pour comprendre les raisons
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés