Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • jeudi 24 novembre 2022 à 13h30min
Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

Il s’agirait d’une étudiante de 19 ans et de son copain, retrouvés morts dans la matinée du mercredi 23 novembre 2022. Selon nos confrères se Sidwaya, c’est le petit frère de la jeune demoiselle qui a découvert les corps, les bouches couvertes de bave, lorsqu’il a ouvert le véhicule dans lequel les deux personnes étaient.

La police scientifique s’est saisie de l’affaire pour établir les faits. La thèse de l’empoisonnement est avancée par plusieurs personnes, compte tenu de la bave qui dégoulinait de la bouche des victimes.

www.lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 novembre à 14:05, par GOUMBANE En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    Vous faitent un bon travail. Félicitations et du courage a vous

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 14:23, par SOME En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    on aurait pu nous dire si le vehicule appartient aux victimes ou non. Comment il a decouvert le vehicule avec les victimes, etc. Se lancer dans une explication possible est louable, mais il aurait y avoir une autre possibilité, etc C’est dire qu’il faudrait un minimum d’effort de reflexion au lieu de se precipiter pour publier asanas rechercher un minimum, pas meme aupres de son collegue de Sidwaya. On fait un scoop lorsqu’on a de la plus value informationnelle, pas seulement dans la divulgation de l’information
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre à 16:13, par KMA En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

      En matière d’information, le journaliste donne ce qu’il a sous la main. Lui ou un autre reviendra au lecteur s’il y a du nouveau. A cette étape, il fait une annonce, une alerte pour qu’on sache que deux jeunes personnes sont retrouvées mortes dans un véhicule. Quand il informe, il n’est pas contraint à "un minimum d’effort de réflexion". Il n’’est pas dans une logique d’analyse mais d’information. S’il faut tout savoir avant de publier, il n’y aura pas d’information, sans enquêtes, encore que l’enquête porte sur un aspect caché et non sur tous les aspects.

      Répondre à ce message

      • Le 25 novembre à 15:33, par SOME En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

        Mon cher ami KMA, dommage que Lefasonet ait refuse publier mon intervention. Et pourtant je maintiens que cette facon de faire du journaliste n’est pas du professionnalisme.
        Quand tu ecris ceci "Quand il informe, il n’est pas contraint à "un minimum d’effort de réflexion". c’est justement ce que j’incrimine. ce n’est pas du journalisme ca ! Le journaliste devient une victime de fake news, s’expose a des manipulations diverses, etc. Je ne lui demande pas de remplacer le policier ou le juge d’instruction, mais il doit rester vigilant un tant soit peu. Ce n’est pas sombrer dans le sensationnalisme et se precipiter sur les evenements et publier pour publier
        SOME

        Répondre à ce message

    • Le 24 novembre à 18:06, par Yacouba SANOU En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

      Raison donnée, frère SOME.

      Je lisais une tentative d’explication qlq part👇

      Des habitants du quartier Balkuy de Ouagadougou ont découvert un drame dans la matinée du mercredi 23 novembre 2022.

      Une étudiante de 19 ans et son petit ami ont été retrouvés morts dans le véhicule du copain. C’est le petit frère de la jeune demoiselle qui a découvert les corps, la bouche couverte de bave, lorsqu’il a ouvert le véhicule dans lequel les deux personnes étaient.

      La police scientifique s’est saisie de l’affaire pour établir les faits.

      Selon les premiers témoignages, la demoiselle, revenue de la ville avec son dîner est ressortie en début de soirée avec son petit ami venu la chercher en voiture.

      Le couple est revenu aux alentours de 22H et est resté dans le véhicule. Un voisin, alerté par les aboiements de son chien dit avoir constaté leur retour et est rentré se coucher.

      C’est au matin que le petit frère de l’étudiante, constatant que sa sœur n’est pas rentrée de la nuit a retrouvé le véhicule au dehors, toujours en marche. Il a alors ouvert la portière et a découvert les deux corps.

      La thèse de l’empoisonnement est avancée par plusieurs personnes, compte tenu de la bave qui dégoulinait de la bouche des victimes. Ces derniers temps, les cas d’empoisonnement sont de plus en plus signalés dans le pays.
      Reçu par WhatsApp.
      Yacouba

      Répondre à ce message

      • Le 25 novembre à 08:38, par SOME En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

        Merci mon frere sanou pour l’information : c’est justement le genre de demarche que j’attendais du journaliste. C’est le minimum qu’on pouvait attendre de lui. Ces infos qui circulent sur Whatsapp, lui journaliste, homme specialisé dans la recherche d’infos ne pouvait-il pas en avoir ? Selon ces infos chacun pourra se faire son idee de ce qui a pu se passer ; quitte a ce que les enquetes de police trouvent quoi que ce soit.

        Si le voisin avait jete un coup d’oeil a la voiture, peut etre qu’il aurait ete encore possible de leur porter secours. De plus, selon la configuration des lieux ; probablement il a du y avoir des gens qui sont passés a cote durant la nuit car 22h dans ouagadougou ce n’est pas tres tard. De plus les gens devraient faire un peu plus attention surtout avec cette situation securitaire, meme si chacun se mefie.
        SOME

        Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 14:38, par Lakouande En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    C’est surement l’oeuvre du Diable et de ses mauvaises volonté. Si les deux sont mort et qu’empoisonnement il y a c’est que les deux ont surment consommé de la même nouriture. Reste à savoir ou ils sont allé avant de se retrouvé au lieu de mort. Possible overdose également...

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 20:15, par Bebeto En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    Nous sommes vraiment très méchants entre nous au Burkina, comme le disait le Président Ibrahim TRAORÉ
    Comment oter la vie à deux jeunes tourtereaux. Je me mets à la place des familles de ces deux jeunes. Elles qui doivent supporter la brutalité et la douleur d’un tel deuil
    Oh non Dieu !!!! Courage et force aux familles !!!
    Vivement que les coupables soient identifiés et traduits devant les juges. Eh oui vous verrez de petits "avocats" comme de petits vharognards sortis de nulle part pour défendre de tels criminels. Quelle horreur de plus !!!
    Le Président Ibrahim TRAORÉ a touché du doigt le fondement du mal du Burkina à savoir la méchanceté. Nous sommes très méchants entre ’nous Nous avons semé les germes de la méchanceté qui est en train de nous bouffer.
    Que leurs âmes reposent en paix et que Dieu restauré et console leurs familles et leurs proches.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 00:20, par Ismaël ZONGO En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    Récemment à la télé, on apprenait que beaucoup de personnes ont perdu beaucoup d’argent dans l’affaire de Trading. Certains ont perdu leurs parcelles de Ouaga 2000, leurs villas et même plus de 100 millions de FCFA. Ils se plaignent que la justice traîne et que des coupables sont libres. Beaucoup peinent à soigner leurs graves maladies ( cancer, dialyse etc) . Des couples ont été définitivement brisés. Du coup, cela m’a fait pensé qu’il y aurait ces temps-ci une série de règlements de compte fatales contre des personnes impliquées. J’ose espérer que ce n’est pas le cas ici.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 00:32, par Toumba En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    Ça peut être un empoisonnement par monoxyde de carbone. Reste dans un véhicule avec un moteur allumé avec cette fraîcheur c’est déconseillé. C’est la déduction la plus plausible !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre à 16:21, par Hugo Chavez En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    Bonsoir Mr pour vous donner un éclaircissement concernant la voiture ça appartient au copain de la demoiselle c’est une Toyota Venza et c’est dans cette voiture qu’ils étaient.

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre à 22:39, par Renault HÉLIE En réponse à : Ouagadougou : Deux corps sans vie découverts dans un véhicule dans le quartier Balkuy

    Bizarre, personne n’a encore accusé le néocolonialisme, ni l’impérialisme, ni le n’importequoitisme de la mort de ces jeunes...
    J’imagine le citoyen du BF discrètement naturalisé français et tapi derrière son ordinateur (avec vue sur la tour Eiffel) qui affute ses flèches les plus venimeuses contre Macron pour l’accuser du meurtre.

    Bon, « so what ? ». Ce n’est qu’un fait divers, que fait la police ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre
Journée internationale des personnes handicapées 2022 : Le Pr Charlemagne pour un meilleur accès aux services de santé des femmes
Gendarmérie nationale du Burkina : Les epreuves physiques et sportives se tiennent du 3 au 11 décembre 2022
Crise sécuritaire au Burkina Faso : Les forces militaires étrangères sont inefficaces, selon une étude de la fondation Rosa Luxembourg
Procès Kalifa Yemboado Rodrigue Namoano : Le procureur a requis 36 mois dont 12 ferme contre l’accusé
Agriculture au Burkina : Des formateurs outillés sur l’approche SHEP
Formation régionale en genre à l’ISSP : « Le genre prône l’égalité, mais ce n’est pas une égalité mathématique », Dr Bilampoa Gnoumou/Thiombiano
Koudougou : L’ENS organise ses 1ères journées scientifiques pour apporter sa contribution au traitement des préoccupations du Burkina
Séminaire international sur "Enseignement bilingue francoo-arabe au Burkina Faso : état des lieux et perspectives "
Burkina Faso : Les procédures collectives, l’autre moyen pour sauver les entreprises en difficulté
Réconciliation nationale au Burkina : Vers un consensus sur la démarche appropriée
Journées nationales du refus de la corruption : Le REN-LAC réfléchit sur la corruption dans les secteurs de la défense et de la sécurité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés