Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »

Accueil > Actualités > Culture • Lefaso.net • vendredi 23 septembre 2022 à 19h00min
Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »

Dans le cadre du mois du consommons local, le ministre en charge du commerce, Abdoulaye Tall a visité ce vendredi 23 septembre 2022 le restaurant de mets locaux « Mam Sank » à Ouagadougou, dans le but d’encourager la transformation des mets locaux dans le restaurant.

Le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des PME, Abdoulaye Tall a pris l’initiative de visiter le restaurant Mam Sank (de Mariam Sankara à l’état civil) en plein mois de « consommons local ». Pour lui, l’idée de cette initiative c’est d’encourager la consommation et la transformation des produits locaux même si elle est faite de façon artisanale. A ce titre, le ministre a affirmé que ce restaurant situé au quartier Patte d’Oie de Ouagadougou a été sélectionné parce qu’il excelle dans la production et la promotion des mets locaux.

L’idée de cette initiative c’est d’encourager la transformation et la consommation des mets locaux » affirme Abdoulaye Tall ministre en charge du commerce

Il a profité de cette occasion pour encourager les Burkinabè à consommer burkinabè. Abdoulaye Tall a fait savoir que pour rendre disponibles les produits, il y a une synergie en train d’être développée au niveau des producteurs et des vendeurs pour mieux transformer et transporter nos produits parce que les centres de production sont généralement dans des zones rurales. Il s’agit de faire en sorte que les produits soient disponibles et accessibles à la population.

Mariam Sankara restauratrice spécialisée dans les mets locaux dit avoir voulu mettre en place un restaurant typiquement burkinabè. Elle affirme que chaque jour elle propose six ou sept mets locaux différents, accompagnés de soupe et du riz au soumbala. « Je suis émue par la visite du ministre dans mon restaurant », a-t-elle dit, avant d’inviter les autres promoteurs de restaurant à s’intéresser davantage aux mets locaux car cela peut contribuer à développer le pays.

Mariam Sankara, promotrice du restaurant Mam Sank

Le rêve de Mariam Sankara est d’implanter d’autres restaurants dans certains quartiers voir hors du pays.
Noël Youl, un client fidèle, dit fréquenter ce restaurant parce qu’il trouve de l’originalité dans ses recettes traditionnelles.

Urielle Lézogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 septembre à 09:01, par Ed22 En réponse à : Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »

    Quand les ministres vont voir le peuple, c’est qu’ils ont besoin de soutien et qu’ils n’ont pas grand chose à faire.. On sait que les gens sont toujours honorés de voir des ministres. Cela leur fait de la publicité et c’est sûr qu’ils voteront ensuite pour eux.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre à 10:57, par WALY En réponse à : Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »

    Ce ministre avait il faim, s’ennuyait il ou fait il une publicité gratuite ? Avec la vie chère il n’y a qu’un impératif se NOURRIR avec les moyens qu’on a. Si le ministre prend des mesures pour que les prix des denrées essentielles baissent on le remerciera. En attendant l’huile Savor a disparu et le prix du mil, maïs, et autres denrées est multiplié par 2 ou 3 impunément. Peu nous chaut aujourd’hui que ces denrées viennent de Logbou ou du Pakistan pourvu que ça soit à notre portée. Évidemment avec 40% du territoire en moins il faudrait soutenir la production des vivres comme on soutient celle du coton, c’est cela la synergie gouvernementale.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saccage des instituts français : « On peut changer les choses sans faire appel à la violence », rappelle Patrick Kabré
Ciné Neerwaya : Le Fespaco lui doit sa survie
Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »
Prix Prosper Kompaoré au Burkina : Cinq Burkinabè et un Béninois lauréats
Artisanat : L’art africain à la rencontre du public de New York
Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé
Rencontre littéraire à Ouagadougou : « La culture peut sauver une nation en crise », croit Roukiata Ouédraogo
Radio Kawral de Dori : Une compétition de slam et de culture générale pour occuper sainement les jeunes vacanciers
Semaine de la critique du cinéma de Ouagadougou (SECRICO) : 17 films analysés lors de cette 6e édition
Musique : Pour ses 30 ans de carrière, Ella Nikiema prévoit un grand concert
Musique : La 5e édition des Rencontres musicales africaines (REMA) en préparation
Marché international du cinéma et de l’audiovisuel africains 2023 : Les inscriptions sont ouvertes, elles se font entièrement en ligne
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés