Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Nouna : Une citerne interceptée et vidée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Lefaso.net • lundi 15 août 2022 à 20h30min
Nouna : Une citerne interceptée et vidée

Une citerne d’essence en partance pour Djibasso (dans la Boucle du Mouhoun) a été interceptée et vidée de son contenu par des hommes armés non identifiés (HANI), le samedi 13 août 2022.

C’est ce qu’a indiqué l’AIB, ce lundi 15 août 2022.

Au lendemain des faits, la citerne à été retrouvée embourbée et calcinée sur le tronçon de Dionkongo-Sono.

La valeur du carburant est estimée à 13 millions de Francs CFA.

Lefaso.net
Source : AIB

Vos commentaires

  • Le 15 août à 22:35, par Dibi En réponse à : Nouna : Une citerne interceptée et vidée

    Nous ne sommes pas dupes !
    L’endocolonat compradore féodo-bourgeois et néocolonialiste livre le carburant aux élément proxis de recolonisation française du pays. C’est cela la Vérité du pays ! Et ce n’est pas la première livraison de carburant à cette Entente et Complicité cordiales, entre tous ces gens qu’on ne nommera pas !
    C’est un mode opératoire classique connu ailleurs en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie,...partout où ces forces et éléments sont à l’œuvre, et partout où le pétrole et d’autres richesses peuvent être pillées, volées ; y comprises nos vies humaines !

    Qu’on ne nous baratine avec des mots : Démocratie, droits de l’Homme, Réconciliation, Pardon, Appel de Manéga et tutti quanti, proférés par toutes sortes d’OSC, de partis néocoloniaux réactionnaires et dédiés à l’organisation de la mort néocoloniale de la Nation !
    Nan an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 15 août à 22:47, par BONPLAN En réponse à : Nouna : Une citerne interceptée et vidée

    Ce phénomène devient de plus en plus récurrent et inquiétant. Pourquoi ne pas organiser des départs coordonnés et groupés avec haute escorte vers ces zones a haut risque ? Cette stratégie doit et peut être élaboré par les autorités en vue d’anticiper ; ainsi quand ces criminels n’auront plus de carburant vous verrez moins d’attaques avec leur moto. Parfois on est tenté de se demandé est ce que cela n’est pas fait sciemment pour ravitailler ces terroristes ??? Et si c’est le cas, qui sont les tenants et les aboutissants ? Coordonner et grouper, et avec une haute escorte, le déplacement de ces camions citernes vers les zones a haut risque ; intensifier cela pendant six bons mois et vous verrez. Faite contribuer, par un décret présidentiel, tous ces commerçants et opérateurs économiques qui interviennent dans le carburant. C’est un effort de guerre. Ce vol de carburant est un vrai problème ; et ce problème peut trouver sa solution. Ou bien est-ce un ravitaillement ; de façon voilée ; au profit de ces terroristes ???........

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 04:46, par Adakalan En réponse à : Nouna : Une citerne interceptée et vidée

    HANI=Homme Armés Non Intelligents
    C’est quoi cette histoire de détournement de citernes ?. Complicité et cupidité quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 10:31, par warzat En réponse à : Nouna : Une citerne interceptée et vidée

    Merci à l’internaute Dibi pour l’emploi de l’expression ’’tutti quanti’’ qui m’a rappelé une lecture de mon secondaire.
    Je demeure optimiste parce que c’est nos FDS qui dictent maintenant leur agenda et je constate une migration des forces de la terreur dans des zones où en principe, ils seront battus à plate couture parce que du point de vue sociologique, les Burkinabè de ces zones sont demeurés plus dans nos valeurs traditionnelles et moins aptes à accepter de l’argent pour tuer des innocents compatriotes. Ailleurs ils ont pris plus de citernes, mais ils se raréfient. A mon humble avis, le vrai combat à commencer avec la suppression des complicités que certainement le renseignement a recensé. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 16 août à 11:52, par Sam aly En réponse à : Nouna : Une citerne interceptée et vidée

    Nous sommes en guere. C’est inimaginable.
    Même les animaux savent qu’il ya des zones
    Qu’ils ne peuvent allés sans être manger. Et
    Une citerne de carburant va sans se soucier .
    Ne serai ce qu’au poste de control de police
    Ne devrais pas passer sans escorte et fournire
    Une autorisation recurente et appropriée de l’etat.
    Sa frize un approvisionement masqué au ravisseurs
    Soit disant hani en tapette a venirent tuer nos
    Soldats et populations. Quelqun est responsable a quelque
    Part. Fournisseur, diligenteur dealer ou autorité.
    Je souhaite que le chef supreme du pays tape sur la table.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso/Insécurité : La mairie de Bagaré vandalisée par des hommes armés
Attaque de Gaskindé au Burkina : De retour à Ouagadougou, des rescapés encore sous le choc témoignent
Attaque à Gaskindé : Le Président DAMIBA remonte le moral de la troupe à Djibo
Burkina/Sécurité : Le Front Patriotique exige l’ouverture d’une information judiciaire sur la tragédie de Gaskindé et la publication du rapport d’Inata
Burkina/Sécurité : La délégation de l’Union européenne condamne l’attaque à Gaskindé
Attaque de Gaskindé : « Cette attaque nous montre qu’il y a eu des complicités malheureuses », révèle le général Silas Kéita
Burkina/Sécurité : Le Mouvement des intelligences du Faso condamne l’attaque à Gaskindé et invite les populations à faire preuve de résilience
Attaque du convoi de ravitaillement de la ville de Djibo : 11 militaires tués, des blessés et des civils portés disparus
Burkina/Sahel : L’armée mène une contre-offensive à Gaskindé
Burkina/Hauts-Bassins : La mairie de la commune rurale de Boni incendiée par des hommes armés
Nayala : Plusieurs édifices publics attaqués, du matériel et des vivres emportés par des HANI
Burkina/Sahel : Attaque d’un convoi de ravitaillement des populations, bilan non encore disponible
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés