Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Destruction d’ouvrages au Burkina : La contribution des populations est souhaitée pour anticiper

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • vendredi 29 juillet 2022 à 15h29min
Destruction d’ouvrages au Burkina : La contribution des populations est souhaitée pour anticiper

Au cours de son point de presse sur le processus de sécurisation du territoire national, ce vendredi 29 juillet 2022 à Ouagadougou, le Commandant des opérations du Théâtre national (COTN), lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, a appelé à davantage d’implication des populations pour la préservation des infrastructures, objet de destruction de certains groupes armés.

Selon le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, il s’agit d’un mode opératoire des groupes armés déjà connu par les Forces de défense et de sécurité.

Tout en rassurant que des actions ont permis de réparer certains ouvrages endommagés, le Commandant des opérations du Théâtre national a demandé aux populations d’accompagner les Forces de défense et de sécurité dans la surveillance des infrastructures.

Le Commandant des opérations du Théâtre national (COTN), lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni

« Si certaines infrastructures sont sur surveillance permanente des Forces de défense et de sécurité, il reste bien entendu qu’il est impossible de déployer des militaires au pied de chaque pylône ou chaque pont. C’est pourquoi, la contribution des populations est encore souhaitée pour aider à l’anticipation », a encouragé lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni.

« Les groupes terroristes tenteront toujours de décourager les actions de mobilisation populaires, mais ne nous laissons pas désarmer, soyons rassurés que c’est ensemble que nous allons triompher », a lancé lieutenant-colonel Bamouni à l’ensemble des populations à poursuivre la résilience face aux actions des groupes armés terroristes.

O.L.O
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 juillet à 16:29, par KONGOUSSI En réponse à : Destruction d’ouvrages au Burkina : La contribution des populations est souhaitée pour anticiper

    colonel Yves Didier Bamouni, a appelé à davantage d’implication des populations pour la préservation des infrastructures, objet de destruction de certains groupes armés.MR LE COLONEL SI TU PARLE DE LA SORTE vous allez mettre beaucoup de gens mal a laise ….Dite que vous êtes incompetent et c’est tout sinon la population a assez collaborez.Meme jusqu’à prendre des arme sans une formation militaire ni de revenue financière comme vous pour défendre la partie dans tout ça vous trouvez toujours une insuffisance de collaboration envers la population ? On vous appelle lors des attaque personne ne met pied laba et vous parlez de collaboration ? Franchement j’ai envie de vomir en attendant parlez de collaboration…..C’est eux qui vous cherche sinon vous ne les chercher pas. Vous parlez de collaboration vous ne saviez pas ou ils sont ? ils vivent sur le meme sol que vous je vous informe ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 17:25, par AZIZ En réponse à : Destruction d’ouvrages au Burkina : La contribution des populations est souhaitée pour anticiper

    Vraiment... si ce n’est pas au Burkina, est-ce nécessaire de demander à quelqu’un de contribuer à proteger le pont par exemple qui lui permet à lui de rejoindre son champ, le marché , une ville....de faciliter ses deplacements ??? Parce qu’on a mis dans la tete des gens que la lutte contre le terrorisme est une affaire du gouvernement. On a instrumentalisé les gens ou les gens memes croient inconsciemment que si quelqu’un est tué ce sont les gouvernants qui doivent repondre.
    Faut vraiment qu’on change de mentalité au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 23:11, par MBAGOAMA En réponse à : Destruction d’ouvrages au Burkina : La contribution des populations est souhaitée pour anticiper

    Bien-sur mon LCL que l’Armée seule ne peut pas etre partout pour protéger nos infrastructures et nos personnes. Pourtant c’est le role que l’on vous attribue : Tel évènement se produit à tel endroit il faut faire appel à cette structure (l’armée) pour nous défendre. En principe vous devriez etre partout dans nos villages et contrées afin de nous sécuriser. Mais le constat est amer. Vous ne venez pas ou vous venez après que tout est fini. Comment peut-on avoir confiance en vous ? Moi je suggère que vous revoyez l’organisation des Kogleweogos afin que les gens des villages puissent quand meme se defendre en attendant que l’Armée arrive en renfort. Mais comme vous avez d’autres idées. Au temps de la Révolution l’autorité était partout et les gens habitant le meme village se connaissent bien. Et en plus ils connaissent tous les coins et recoins que des FDS ou des terroristes venant de Ouaga ou d’ailleurs ne connaissent pas. Il y a beaucoup à gagner en équipant et en apprenant aux gens des villages à se défendre que de les exposer sans aucune arme de défense face à ces terroristes qui viennent les tuer simplement comme des poulets. Ayez confiance au Koglweogo. Vous ne pouvez pas en tant que Armée etre partout à la fois et au moment souhaité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme au Burkina : L’accueil des déplacés oublie le volet travail
Ré-articulation de Barkhane hors du Mali : 300 conteneurs convoyés et un groupe terroriste neutralisé entre le 4 et le 9 août 2022
Réconciliation au Burkina : « Des terroristes satisfaits du message du président du Faso », affirme le ministre Yéro Boly
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Bientôt une « Journée nationale de refus du terrorisme »
Sécurité au Burkina : Bientôt l’opérationnalisation du ‘’Plan de résilience et de stabilisation de l’axe Ouaga-Kaya-Dori’’
Lutte antiterroriste au Burkina : Vers la création de formations militaires dans certaines provinces pour garantir la quiétude des populations
Insécurité dans le Nord du Burkina : Dix morts dans une attaque dans le département de Seguenega (officiel)
Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé
Insécurité au Burkina/Kaya : Blaise Bargo relâché après 5 mois de captivité
Burkina : « On ne chante qu’un seul couplet de notre hymne national, une grande partie reste méconnue », regrette un contemporain de la Révolution
Allégations de "deal" avec les terroristes au Burkina : Le gouvernement dément
Attaque contre Sâ dans la Boucle du Mouhoun : Les agissements des VDP ont provoqué la furie des terroristes, selon un témoin
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés