Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le monde a beau changer, le chat ne pondra jamais. » Proverbe Africain

Analyse et validation des scénarios bas carbone de la stratégie à long terme du Burkina Faso

Accueil > Actualités > Société • Publi-reportage • jeudi 23 juin 2022 à 15h00min
Analyse et validation des scénarios bas carbone de la stratégie à long terme du Burkina Faso

Dans le cadre du processus d’élaboration de la stratégie bas carbone du Burkina, le ministère en charge de l’environnement, avec l’appui technique et financier de l’Institut mondial pour la croissance verte (GGGI) et l’Agence Française de Développement (AFD) a organisé un atelier de validation des scénarios bas carbone de la stratégie de développement à long terme (2050) à faible émission de carbone le 23 juin 2022.

Les experts nationaux des groupes sectoriels de travail, les membres du comité technique de suivi, les consultants nationaux, le point focal Macroéconomique, des personnes ressources nationales ainsi que l’équipe de GGGI sur le plan national et international ont pu échanger sur les propositions de scénarios bas carbones des 5 secteurs clés, à savoir l’énergie, les transports, l’AFAT (l’agriculture, la foresterie et autres affectations des terres), les déchets et les procédés industriels.

En rappel, l’Accord de Paris sur le climat invite les différents états signataires à produire ce type de référentiel, afin de fournir une feuille de route pour la décarbonisation à long terme, c’est-à-dire, jusqu’en 2050.

L’atelier a permis d’examiner et de valider les scénarios bas carbones des 5 secteurs. Le développement des scénarios bas carbones est le résultat de la combinaison des objectifs politiques et des aspects techniques des différents secteurs avec l’ensemble des parties prenantes. Ils serviront de base de référence à l’élaboration du document de stratégie à long terme à faible émission de carbone du pays. Cette stratégie est un instrument politique important qui aidera à inscrire les actions de court terme dans la perspective des changements structurels de long terme nécessaire à la transition vers une économie bas-carbone et résiliente.

Participants à l’atelier d’analyse et de validation des scénarios bas carbone du Burkina Faso

La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le Directeur de cabinet du Ministère de l’environnement, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement, représentant Mme la Ministre, avec à ses côtés la représentante de GGGI, Jalasjoki Laura.

D’un commun accord, ils ont invité les participants à des discussions franches au vu de l’importance de ces scénarios pour le Burkina Faso. Mr. Niampa Thomas, le Directeur de cabinet du Ministère de l’environnement déclara : « Les enjeux de la stratégie bas carbone sont d’une grande portée pour le développement durable de notre pays. En effet, le document de stratégie doit rendre compte des efforts de réduction des gaz à effet de serre de notre pays, tout en faisant la promotion d’une économie forte, inclusive, durable et résiliente ».

La représentante adjointe de GGGI, quant à elle ajouta : « cette stratégie doit surtout soutenir le pays dans la planification des actions climatiques au profit de la population en général, et aider le pays à mobiliser plus de financements internationaux pour adapter ces secteurs économiques aux réalités climatiques de demain ».

Vos commentaires

  • Le 23 juin à 17:41, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Analyse et validation des scénarios bas carbone de la stratégie à long terme du Burkina Faso

    L’empreinte CARBONE, nous en s’en fout de cela au Burkina Faso. Combien vaut l’empreinte ecologique d’un citoyen Americain ou Europeen ? Siou plait, comme le dirait les indiens des Bandes dessinées, revenez sur terre. Cher Minsitère de l’Envireonnement devenu MEEA, la pollution de l’air nous tue,, les municipalités rurales ne font pas leur travail (des commerces empoisonnent des voisinages entiers) et même vos Service Departements de l’Environnement foutent rien de bon.
    De plus, reglez nous vite ce probleme des Environnementalistes embrigadés par les règles para-militaires.
    A bas Dieu et vive la Verité, la Vraie et l’Authentique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le Forum national de réconciliation se tiendra « dans les semaines à venir », selon le ministre d’Etat Yéro Boly
Massacres de Solhan et Seytenga : Les ressortissants craignent que l’histoire se répète à Sebba
Mois de la famille et de l’enfant au Burkina : « Aucun pays ne s’est construit avec l’indiscipline et l’incivisme », rappelle la ministre Salimata Nébié
Burkina/Indemnisation des victimes : « Les choses bougent dans le bon sens, il n’y a aucun dossier qui ne soit pas pris en compte » (ministre Yéro Boly)
Situation nationale : Le collectif des OSC de la Boucle du Mouhoun appelle les populations à construire un front unique contre l"insécurité
Burkina : L’organigramme du ministère des Affaires religieuses et coutumières présenté au personnel
Formation et insertion professionnelle au Burkina Faso : Plus de 6 000 jeunes et femmes formés dans le cadre du PAFPA Dual
Âge de la Ménopause : Les recettes du Pr Charlemagne Ouédraogo pour bien vivre ce changement hormonal
Burkina/Santé : Un nouveau projet pour améliorer la lutte contre la dengue
Promotion de la paix au Burkina : Le ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire rend visite à la Fédération des églises et missions évangéliques
Nayala : Rencontre avec des producteurs pour des essais de produits agricoles
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de Yagma
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés