Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina Faso : Pr Jean-François Kobiané, un partisan d’une éducation de qualité à la tête de l’université Joseph Ki-Zerbo

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET • jeudi 16 juin 2022 à 22h30min
Burkina Faso : Pr Jean-François Kobiané, un partisan d’une éducation de qualité à la tête de l’université Joseph Ki-Zerbo

Nommé président de l’université Joseph Ki-Zerbo, le mercredi 1er juin 2022 au cours du conseil des ministres, Pr Jean-François Silas Kobiané a été installé ce jeudi 16 juin 2022. Le promu est professeur titulaire de démographie à l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP). Pr Kobiané a publié et co-publié dix ouvrages et une cinquantaine d’articles et de chapitres d’ouvrages sur les questions de l’enfance et l’adolescence, de la transition des jeunes vers l’âge adulte, l’analyse et l’évaluation des politiques publiques. Il succède au Pr Rabiou Cissé, qui était à la tête de cette université depuis le 16 juin 2015.

Démographe, certes, mais fin connaisseur du système éducatif burkinabè, Jean-François Silas Kobiané l’est certainement. Ses centres d’intérêt de recherche portent notamment sur l’enfance, l’adolescence, l’accès et la qualité de l’éducation du primaire au supérieur, le devenir des sortants du système éducatif, la transition des jeunes vers l’âge adulte, les liens entre éducation et fécondité, la pauvreté et les inégalités, les questions de genre et d’autonomisation de la femme…

C’est en 1991 qu’il décroche une licence en économie, option planification du développement, à l’École supérieure des sciences économiques de l’université de Ouagadougou. Il enchaîne avec un diplôme d’études démographiques à l’Institut de formation et de recherche démographiques (IFORD) de l’université de Yaoundé II (Cameroun) en 1993. Puis un doctorat en démographie, obtenu à l’université catholique de Louvain, en Belgique, en août 2002.

C’est en tant que cadre qu’il intègre, en 1993, la fonction publique. Il exerce alors à l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) d’août 1993 à juin 2006. Parallèlement à ses activités au sein de l’INSD, il est chercheur post-doctoral au département de démographie de l’université de Montréal au Canada, de 2003 à 2006, date à laquelle il rentre au pays et rejoint l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP). En juillet 2006, il est promu chef de l’Unité de recherche « Population et Éducation » de l’ISSP.

Jean-François Kobiané occupera également les postes de directeur adjoint de l’ISSP de mars 2010 à juillet 2012 et de directeur de juillet 2012 à octobre 2018.

C’est un fervent défenseur d’une éducation et d’une formation de qualité pour aider à tirer pleinement partie du dividende démographique. « Le niveau d’éducation des individus, en particulier des femmes, va de pair avec leur niveau d’accès à l’information et la possibilité qu’elles ont à recourir aux structures sanitaires et à la planification familiale. Les familles parviennent donc plus facilement à réaliser leurs aspirations en matière de contrôle de naissance. Par ailleurs, l’éducation permet aux enfants et aux adolescents d’acquérir des compétences pour réussir leur entrée sur le marché de l’emploi », argumentait-t-il dans une interview en septembre 2021.

Ce père de deux enfants qui manie à merveille le français et l’anglais est l’auteur de plusieurs ouvrages scientifiques publiés ou co-publiés sur diverses thématiques axées sur les populations.

Au regard de son riche parcours académique et professionnel, le Pr Jean-François Kobiané a été élu membre de l’Académie nationale des sciences, des arts et des lettres du Burkina Faso (ANSAL-BF) cette année 2022. A l’extérieur du Burkina, ses qualités sont particulièrement appréciées, puisqu’il est chercheur associé au Centre population et développement (l’UMR-CEPED) en France. Il est aussi professeur associé au Département de médecine sociale et préventive de la faculté de médecine de l’université Laval du Québec au Canada.

Bien avant d’être membre de l’ANSAL-BF, Pr Kobiané a été membre élu du Conseil 2018-2021 de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP) et président de l’Union pour l’étude de la population africaine (UEPA) entre 2008 et 2015.

Pour ses compétences et son expertise mondialement reconnus, Pr Jean-François Kobiané a été lauréat “Travel Award” de Population association of America (PAA) à la Conférence annuelle de New York en mars 2007. À cela vient s’ajouter le Grand prix du ministre de l’économie, des finances et du développement du “Concours de la meilleure étude statistique, économique ou démographique” lors de la Journée africaine de la statistique en 1995 à Ouagadougou. En reconnaissance de sa contribution au développement de la démographie au Burkina Faso, il a été fait Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques à l’occasion du 11 décembre 2020.

L’expertise de cet éminent enseignant-chercheur est sollicitée par de nombreuses structures et institutions nationales et internationales comme l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) du Burkina Faso, l’Observatoire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (ONEF) du Niger, la Banque mondiale, la FAO, l’UNICEF, l’UNFPA, l’UNESCO…

Une expertise qu’il saura certainement mettre au service d’une université à la démographie galopante et crucialement confrontée au défi de l’insertion professionnelle.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ministère de l’Urbanisme du Burkina : Mikaïllou Sidibé, un expert du G5 Sahel aux commandes
Burkina/Consommer local : A la rencontre d’Aminata Kabré, la reine des infusions 100% naturelles
Gouvernement Apollinaire Kyelem 1 : Adjima Thiombiano, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
Burkina : Halidou Rouamba, l’architecte logiciel
Kung-Fu Wushu : Régis Zombré, champion national à seulement 10 ans
Ibrahim Traoré : Un ancien Casque bleu au chevet du Burkina
Burkina : Kadiogo Régina, la Yennenga de la coiffure et de l’esthétique
Burkina : Yves Kafando, le "gabelou" de l’Assemblée législative de transition
Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT
Promotion immobilière : Anatole Sandwidi de Freedom Real Estate Immobilier distingué à Yamoussoukro
Assemblée législative de transition : Dr Arouna Louré, « le révolté »
De la communication à la Coiffure/Esthétique : Maria Tagnan a transformé l’essai
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés