Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Procès Thomas Sankara et douze autres : L’avocat de Nabonsouindé Ouédraogo attire l’attention du tribunal sur les "témoignages frelatés"

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • mercredi 23 mars 2022 à 14h37min
Procès Thomas Sankara et douze autres : L’avocat de Nabonsouindé Ouédraogo attire l’attention du tribunal sur les

Pour Me Sombié Mamadou, le procès qui aurait dû être intitulé "Blaise Compaoré et autres" et non "Thomas Sankara et 12 autres", est aussi celui du crime évident et des doutes. Et sur la culpabilité de son client, il y a de sérieux doutes. Pour installer ces doutes dans l’esprit du tribunal, l’avocat a pris le soin de faire des photos non seulement des lieux où se trouvait son client pendant et après les évènements du 15 octobre, mais aussi des véhicules dans lesquels les commandos qui ont mené l’assaut seraient venus.

Le soldat de première classe Ouédraogo Nabonsouindé accusé de complicité d’attentat à la sûreté de l’état et de complicité d’assassinat, avait affirmé durant son audition, qu’il était en faction au domicile de Blaise Compaoré situé au sein du conseil durant les faits. Et lorsqu’il a, avec ses deux compagnons d’armes, entendu les coups de feu, ils se sont plaqués au sol avant de se mettre à l’abri toute la nuit dans des bassins à proximité. Le conseil de l’accusé soutient que son client n’est donc jamais monté dans aucun des deux véhicules qui ont transporté les commandos, comme l’a affirmé Yamba Elisée Ilboudo.

Et sur ce point, l’avocat fait savoir que toutes les personnes averties qu’il a approchées ont laissé entendre qu’il était impossible, au regard de la capacité de chacun des deux véhicules, de transporter 05 commandos avec leurs armements. Ce qui le fait douter fortement des propos de Yamba Elisée Ilboudo qui, fait-il remarquer, semble avoir des troubles psychologiques. Il a donc demandé au tribunal, au regard des incohérences de ce témoignage, de l’écarter du dossier.

Me Sombié qualifie les déclarations des témoins qui chargent son client de "témoignages frelatés", car mélangés selon lui, par d’autres faits et des racontars entendus ça et là. " Tant que des pièces à conviction ne montrent pas la culpabilité de Nabonsouindé Ouédraogo, si vous vous basez sur des témoignages, vous risquez de rendre une mauvaise décision", a-t-il lancé à l’endroit du tribunal.

Avant de clore sa plaidoirie, Me Sombié a tenu à rappeler au tribunal que dans ce procès, que ce soient les innocents ou les coupables inculpés, tous ont déjà payé par l’opprobre jeté sur eux, mais aussi par les années de détention préventive qu’ils ont fait. Pour son client à l’encontre de qui le parquet a requis 20 ans d’emprisonnement, l’avocat a demandé qu’il soit acquitté au bénéfice du doute. Et au cas où le tribunal le jugerait coupable, Me Sombié a demandé à ce qu’il lui soit accordé le sursis, car il a déjà fait 05 ans de détention préventive.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés