Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne tombe pas dans un piège les yeux ouverts.» Ferdinand Oyono

Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 21 mars 2022 à 22h00min
Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

C’est une série de démissions qui aura marqué cette journée du lundi 21 mars 2022 au sein du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, ancien parti au pouvoir).

Le MPP a enregistré en effet ce jour, les démissions de l’ex député Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro.

Ces hommes occupaient des postes stratégiques au sein de l’organe dirigeant de l’ex-parti au pouvoir.

Abdoulaye Mossé était le secrétaire national chargé des relations avec les mouvements associatifs au sein du Bureau exécutif national.

Le poste de secrétaire chargé de l’Industrialisation, du commerce et de l’artisanat était entre les mains de Ousmane Nacro.

Quant à Luc Arnaud Compaoré, il était le deuxième secrétaire national adjoint chargé des jeunes du parti.

Cette situation semble être le début d’une série de démissions qui pourrait s’enchaîner dans les prochains jours.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 mars à 02:02, par Burkina En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    C’est normal, ils continuent leur route ; ils sont venus d’ailleurs : ODPMT, CDP, MMP, MPSR et ainsi de suite !
    Qui est fou ?
    Si tu araisonnes un cheval arnaché, sache qu’il va partir arnaché.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 05:31, par Aol En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Le MPP n’a jamais été un parti politique mais tôt un regroupement d’individus aux intérêt personnel du pouvoir et de l’argent. Je ne pense même pas qu’il est un parti politique au burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 06:04, par HUG En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    J avais dit un jour que l ex président devrait faire attention à son entourage. L ex président était entouré de mange mil.Celui qui disait aux gens de sortir pour faire échec au coup d État du 24 janvier 2022 démissionné deux mois après la chute de l ex président. Voyant la fin de la bouffe ils sont partis .

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 08:13, par l’Intègre En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Quelle pitié ?
    Je n’ai rien à avoir avec leur appartenance politique, seulement, quand je pense que des gens qui ne suivent que le mouvement de leur tube digestif étaient nos représentants, j’ai mal.
    Et si nous avons 60% de ces gens au sein de notre population, comment les terroristes peuvent échouer avec leur argent blanc ?
    Le pire encore c’est que des gens vont applaudir et tenter de les attirer en leur sein.
    Il est temps de changer le nom du pays car si tu porte un nom et tu n’es pas ce que le nom signifie, ça attire des malheurs.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 09:34, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Bon Dieu ,je ne suis pas du MPP et j’ai beaucoup de griefs contre la gouvernance de RMCK et de son MPP ,mais quelle indécence ,quelle indignité !
    Quelqu’un l’a dit ,"la pire des ordures que Dieu ait créé sur terre est l’espèce humaine " tant le comportement de certaines personnes l’avaient dégouté . Certes on s’attendait à ce qu’il y ait des démissions du MPP . Tout le monde savait plus ou moins que la chute du pouvoir de RMCK et de son MPP allait avoir des conséquences sur le futur du parti .
    Mais quand même ,même pas un trimestre après la chute du président qui est en résidence surveillée et qui ne s’est même pas remis un tant soit peu de ce qui lui est arrivé , toutes ces personnes indignes qui lui doivent d’avoir gouté et joui goulument des avantages diverses de la gestion du pouvoir d’Etat n’ont même pas observé un minimum de retenue pour lui jouer un pareil sale tour d’ingratitude nauséabonde .
    Quand à l’opérateur économique qui serait derrière tout ça et qui doit aussi à RMCK d’avoir décroché des gros marché de plusieurs milliards de FCFA tant au BF qu’à l’étranger ,il doit savoir que passer de petit entrepreneur il y a juste une vingtaine d’années à un grand entrepreneur peut aussi avoir un effet boomerang ,même si on rêve d’être le Patrice TALON du BURKINA .
    Ah le pauvre RMCK ,il doit aujourd’hui regretter d’avoir fait confiance à tous ces vautours au détriment des militants sincères et cadres compétents du MPP qui ne lui voulaient que du bien, mais qu’il n’a pas voulu écouter . Et voila lui cocoroco maintenant .

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 10:06, par Dedegueba Sanon En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Un non évènement que ces démissions, tant nous sommes familiers de ce comportement de nos hommes politiques. Là où il y a, à manger, ils se bousculent toujours aux portillons telles des mouches sur une puanteur. De toute façon étant donné, que tout compte fait, le MPP et le CDP sont comme Isaac et Ismael, maintenant que le CDP semble être en "voie de réhabilitation" par les anciens du RSP, alors c’est stratégique de rompre rapidement les amarres avec le MPP, pour se repositionner d’où on était venu.
    Il faut voir comment les gens se bouffaient le nez pour faire parti des 71 représentants du peuple dans cette transition pour l’instant très inerte.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 10:17, par Peuple insurgé En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Hé oui. La marque de la profonde indignité de la plupart de nos hommes politiques. De la population même. Dégueulasse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 11:50, par Deafnot En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Chers Politiciens, ayez un peu de dignité ! Ce que le MPP devrait faire, c’était d’organiser une assemblée générale extra pour faire son autocritique et tirer les leçons pour l’avenir. Ce n’est pas le moment pour un militant convaincu de démissionner, mais de se retrouver et de rassembler davantage pour un sursaut. Absolument rien ne peut expliquer une démission en pareils moments.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 12:58, par KingBaabu En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Un non-évènement. C’est comme qui dirait que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest, tellement nous sommes habitués à ce genre de comportemennts indignes dans ce Burkina où la loyauté et l’honnêteté sont devenus aussi rares que les larmes d’un chien. Je peux prédire que leur point de chute sera la maison-mère le CDP, et ca ne serait que logique pour des gens qui ne suivent que leur ventre. Or comme disait le sage KI-ZERBO, ’’l’estomac n’a jamais donné de bon conseil’’.Vraiment triste.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:51, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    C’est cela les burkinabais. Une espèce de serpents pour vous perdre avec leur venin, ou de papillons voltigeurs qui butinent fleur après fleur.
    redeviendrons-nous Burkinabè un jour sacré ? Avec ou sans pantalon court, foisonnante barbe rousse ? Réveillons-nous pendant qu’il est encore temps

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:38, par TOERE En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    En principe ,les périodes de transition sont faites pour redresser un pays, à travers à diverses décisions de moralisation de la vie socio -politico -économique . Ce sont des occasions pour arrêter la dépravation de toutes les mauvaises mœurs ,toutes les immoralités ,tous les mauvais comportements ,tous les comportements indignes et immoraux de l’être humain que ce soit sur le plan individuel ou collectif, que ce soit dans les domaines de la vie privée ,de la jouissance des libertés d’associations et politiques . Tout cela dans l’objectif de bâtir une NATION DIGNE ,FORTE ,où le sens de l’honneur ,le respect de la parole etc ,sont des valeurs sacrées du vivre ensemble ,du respect de l’être humain envers son semblable . Hélas, au regard des comportements de certains hommes politiques ,que nous constatons aujourd’hui dans notre BURKINA FASO ,il faut réellement craindre pour l’avenir de notre patrie . Et comme nous sommes en période de transition, c’est l’occasion où jamais de faire prendre par l’ALT des textes de loi qui moralisent l’activité politique au BURKINA FASO et bien d’autres secteurs de libertés et /ou activités qui détruisent progressivement l’Homme burkinabè de demain ,que nous les parents actuels ,à travers le comportement de certains d’entre nous, sommes entrain de former beaucoup plus sur les valeurs de l’indignité, de l’inconstance , de l’ingratitude ,de l’opportunisme ,de l’immoralité, de la lâcheté, de la facilité ,de la versatilité sans vergogne etc., plutôt que sur les valeurs du courage ,de l’honneur ,de la persévérance ,de la résilience aux épreuves de la vie, de la fidélité . Quel pays de merde

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:57, par Sacksida En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    De toute facon, Rock Marc Christian Kabore et Simon compaore et le MPP face aux enjeux Politiques, economiques et sociaux du Peuple Burkinabe n’etaient pas capables d’operer une Politique de Rupture pour affronter les aspirations sociaux economiques de l’insurrection Populaire d’octobre 2014. Ils ont juste fait une Duplication de la Gouvernance Desastreuses de Blaise compaore et du CDP dont ils etaient les Dirigeants politiques delegues de Blaise compaore. Alors que le Peuple Burkinabe reel reclamait une sorte de Revolution dans les pratiques Vertueuse de la Gouvernance dans un contexte d’insecurite avec l’apparition du Terrorisme au Burkina Faso qui est la consequence la politique neocoloniale et Francafrique de Blaise compaore allies a l’Imperialisme et au neocolonialisme dominateur et d’exploitation des Peuples Africains. Ils n’ont jamais pose les questions et les contradictions principales sociales de notre Pays et son Peuple Burkinabe pour y trouver des solutions adequates. C’etait donc un Rassemblement des electoralistes pour se faire une place au Soleil et dans un train de vie gabegique ignorant les problemes de notre societe qui est souffrante. Comment peut on multiplier des Caisses Noires de Milliards ? Comment peut on jeter des Milliards de francs dans des equipements militaires desastreux ? Comment peut on construire des Chateaux avec l’argent du contribuale Burkinabe grace a la corruption endemique, des detournements et des malversations diverses, des Investissements publics de milliards et mal realises alors que l’endettement du Pays s’accroit etc. Tout le corps social est atteind par la gouvernance desastreuses contre des interets fondamentaux du Peuple Burkinabe. J’ai ecoute Me Sankara Benewende et choque que lui se disant Sankariste, continue de defense Rock Kabore, sans aucune autocritique de la Gouvernance MPP dont il est comptable ne serait ce que moralement. Depuis plu de 30 ans, la gouvernance publique et neocoloniale a echoue et atteignant des limites objectives. Depuis un an les observateurs avises savaient que le Regime Neocolonial de Rock duplicata de celui de Blaise compaore tous Vereux ne finira pas son mandat car des signes visibles etaient patents. Donc ces demissions sont inevitables et indiquent le degree de deliquecences et du manque d’ethique de la classe politique depuis au moins 30 ans. Il faut souhaiter que cette Transition et les Damiba aient le Courage politique de la Refondation Progressiste Nationale afin qu’une Redemption de notre Peuple Burkinabe integre soit une Realite concretement tel que des Revolutionnaires avec Thomas Sankara l’on concu et realise, sinon les memes causes structurelles produirons les memes effets. Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe qui est integre. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 13:51, par billy billy En réponse à : Burkina/Politique : Abdoulaye Mossé, Luc Arnaud Compaoré et Ousmane Nacro démissionnent du MPP

    Les mêmes personnes qui ont mal gouvernés et qui ont créer la déchéance du président RMCK abandonnent le navire aujourd’hui. Ca fait vraiment pitié de voir des grandes personnes se comporter de la sorte. La politique du ventre. Ces gens sont en permanence à la recherche de quoi manger. C’est vraiment honteux, et même que je m’en souvient que l’un des démissionnaires est passé à la télé juste avant l’avènement du MPSR pour vanter le parti avec beaucoup d’argumentation et d’assurance. Allons seulement.................... qui votera verra............

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le mouvement ‘’ Endogène’’ invite le peuple à recourir aux valeurs patriotiques de la révolution
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Message du président du Faso
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange avec des représentantes de structures de femmes des 13 régions
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences pour le Faso » rejette la demande de pardon de l’ex président Blaise Compaoré
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer sans délai pour une transition politique légitime et souveraine »
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil d’orientation et de suivi de la transition.
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et compagnons : L’UNIR/MPS prendra ses responsabilités si ...
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, transition oblige !
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour le Premier ministre en août
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation pour un « recadrage » de la transition
Café politique de l’ARGA : La première édition se penche sur la place des ethnies dans la crise sécuritaire au Burkina
Burkina : Une activité demandant le départ de l’ambassadeur français tourne au vinaigre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés