LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : La vidéo de la reconstitution des faits projetée

Publié le mercredi 12 janvier 2022 à 14h30min

PARTAGER :                          
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : La vidéo de la reconstitution des faits projetée

La deuxième pièce à conviction du procès qui est la vidéo de reconstitution du déroulement du drame du 15 octobre 1987, a été projetée. D’une durée d’environ 01h05 minutes, on y voit des témoins et mis en cause vivants et présents au conseil de l’entente durant le coup, raconter chacun comment il a vécu les évènements.

Avec cette vidéo, tous les acteurs du procès plongent dans l’ambiance du coup du 15 octobre. Tour à tour, Gilbert Diendéré, Tondé Ninda Pascal, Yamba Elisée Ilboudo, Nabonsouindé Ouédraogo, Arzouma Lankouandé, Roger Kéré, Bafassé Coulibaly, Sansan Kodio Hien, Lamine Traoré, Inoussa Kongo, Léonard Gambo, Wampasba Nacoulma, Apiou Bossourou, Boubié Bamouni, livrent chacun sa version des faits. Quelquefois, ils se déplacent sur les lieux où ils se trouvaient exactement au moment des tirs pour mieux raconter leurs récits.

Et de ces récits, des contradictions se dégagent souvent, surtout en ce qui concerne le lieu où se trouvait exactement Gilbert Diendéré au moment des coups de feu. Si certains témoins affirment l’avoir vu dans un couloir, d’autres par contre disent l’avoir croisé à la sortie d’un bâtiment. Le lieutenant de l’époque lui est formel : il était entrain d’aller à l’ENAM pour le sport et a rebroussé chemin dès qu’il a entendu les tirs. Il a balayé d’un revers de main, tous les témoignages allant dans un sens autre que celui-là.

A l’issue de la projection, le procureur militaire a fait remarquer les contradictions qu’il y avait entre les versions servies par certains témoins et accusés dans la vidéo et celles tenues devant la barre. Des avocats ont demandé à ce que le tribunal se déporte sur les lieux du drame pour se faire une idée des lieux. Le président du tribunal n’a cependant pas jugé cela nécessaire.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel