Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Promotion du triptyque eau sécurité et paix au Burkina Faso : Les enjeux, défis et opportunité pour la jeunesse au coeur d’une conférence débat

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 28 décembre 2021 à 17h00min
Promotion du triptyque eau sécurité et paix au Burkina Faso : Les enjeux, défis et opportunité pour la jeunesse au coeur d’une conférence débat

Le projet Partenariat régional sur l’eau et l’environnement en Afrique centrale et occidentale (PREE), tient les 28 et 29 décembre 2021, une conférence-débat sur le thème : "Processus de promotion du Nexus eau, sécurité et paix : enjeux, défis et opportunités pour la jeunesse : cas du Burkina Faso". Il s’agit de promouvoir la réflexion sur les moyens et actions pour faire de l’eau un outil et un levier de construction de solutions durables aux préoccupations des jeunes.

Source de vie, l’eau est essentielle aussi bien pour l’Homme que pour la nature. Sa disponibilité, son accès à toutes les couches sociales et sa gestion durable ont un lien direct avec la sécurité, la paix, le développement. En initiant cette conférence débat, sur le thème : "Processus de promotion du Nexus eaux, sécurité, paix : enjeux, défis et opportunités pour la jeunesse : cas du Burkina Faso", le projet Partenariat régional sur l’eau et l’environnement en Afrique centrale et occidentale (PREE), souhaite promouvoir la réflexion sur les moyens et les actions pour faire de l’eau un outil et un levier de construction de solutions durables aux préoccupations des jeunes. Il entend aussi contribuer à la consolidation des sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable.

Sylviane Aurélie Yaméogo

Selon la directrice exécutive/Burkina Faso, du projet PREE, Sylviane Aurélie Yaméogo, la tenue de cette activité entre dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet. A cette occasion, elle a profité décliner le but recherché par le projet PREE. A l’en croire, il vise à renforcer la résilience des écosystèmes naturels des communautés locales, à travers le renforcement de la mise en œuvre de la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). PREE est mis en œuvre par le bureau régional de l’Afrique du centre et de l’ouest de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en collaboration avec des partenaires dont l’Agence suédoise de coopération pour développement international.

Selon le SG du ministère en charge de la Jeunesse, Jean Philippe Doukouré, la génération actuelle des jeunes est la plus grande que le monde n’ait jamais connu

Pour le secrétaire général du ministère en charge de la jeunesse et de l’emploi, Jean Philippe Doukouré, l’eau doit être un motif de coopération et non de conflit. L’un des défis majeur du secteur de l’eau, a-t-il rappelé, est la prévention et la gestion des conflits entre les agriculteurs et les éleveurs. De nos jours, le contexte sécuritaire rend le problème plus complexe. C’est pourquoi M. Doukouré a espéré que cette conférence débat contribue à la consolidation de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable à travers une meilleure prise en compte des préoccupations liées à la jeunesse. Avant de déclarer ouverte la conférence, le secrétaire général du ministère en charge de l’Emploi et de la Jeunesse, a exprimé sa gratitude à l’UICN et au Partenariat mondial de l’eau pour l’Afrique de l’Ouest (GWP-AO) pour avoir conçu le projet.

Les participants sont composés aussi bien de d’organisations de la jeunesse que celles en charge de l’eau

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 décembre 2021 à 08:13, par kwiliga En réponse à : Promotion du triptyque eau sécurité et paix au Burkina Faso : Les enjeux, défis et opportunité pour la jeunesse au coeur d’une conférence débat

    "Selon le SG du ministère en charge de la Jeunesse, Jean Philippe Doukouré, la génération actuelle des jeunes est la plus grande que le monde n’ait jamais connu" Ben oui, mais elle est plus petite que celle que l’on aura l’année prochaine. Non mais franchement, on se fout de la gueule des gens.
    " l’eau doit être un motif de coopération et non de conflit" Ben non, l’eau sera l’un des motifs de conflit les plus importants dans les prochaines décennies. C’est déjà bien tendu entre et l’Egypte, le Soudan et l’Ethiopie. Et ce n’est qu’un exemple parmi les nombreux conflits autour de l’eau, qui émaillent déjà la planète. Nous même, allons expliquer au Ghana, que nous souhaitons construire un barrage géant sur le Mouhoun.
    Sinon, quelques citations pour illustrer le propos :
    « Les guerres du siècle prochain seront sur l’eau ».
    Ismail Serageldin, ancien vice-président de la Banque mondiale, 1999.
    « La prochaine guerre au Moyen-Orient sera menée sur l’eau, pas sur la politique ».
    Boutros Boutros Ghali, ancien Secrétaire général des Nations Unies, 1985.
    « La vive concurrence autour de l’eau douce pourrait bien devenir la source de conflits et de guerres, à l’avenir ».
    Kofi Annan, ancien Secrétaire général des Nations Unies, 2001

    Tous ces trucs budgétivores où l’on débite de consensuelles inepties ont tendance à m’énerver.
    Bon, merci quand même à la Suède.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
« Workshop » 2022 de CIM Métal SA : La contribution des prescripteurs de matériaux à l’honneur
Projet régional OKP-TMT+ : Un atelier national pour le renforcement des capacités des OSC partenaires dans la création de la communauté de pratiques
Education de qualité au Burkina : Le Centre national des manuels et fournitures scolaires se dévoile
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une peine de trois mois d’emprisonnement ferme
Exécution de commande publique par les artisans : Le ministre de l’artisanat s’enquiert de l’avancement des travaux
Domotique au Burkina : Prenez le contrôle de votre maison grâce aux produits connectés de Legrand
Eldad Kabore : Trouver son épanouissement professionnel en se réorientant de la médecine à la gestion des projets
TGI Ouaga II : Le policier poursuivi pour menace de mort plaide non-coupable devant le juge
Burkina Faso : Les jeunes cadres de l’UNDD saluent l’originalité du discours du président du Faso à la tribune des Nations-Unies
Burkina / Balai Citoyen : L’appel du « Camp Cibal 2022 » de Loumbila
Instituts supérieurs privés du Burkina : Le BTS 2022 révèle les meilleurs !
Agression de civils à Ouagadougou : Le Chef d’état-major général des armées présente ses excuses
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés