Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Communications électroniques : L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes à l’écoute des consommateurs

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • mercredi 10 novembre 2021 à 19h40min
Communications électroniques : L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes à l’écoute des consommateurs

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a organisé ce mercredi 10 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso dans le cadre de la semaine nationale du numérique, une conférence de presse publique sur le thème ‘’Contribution de l’ARCEP à l’inclusion numérique pour une transformation digitale réussie’’.

Cette conférence est une plateforme où l’ARCEP échange avec les parties prenantes intéressées, notamment les consommateurs et les différents utilisateurs des services de communications électroniques. Elle lui sert de lieu pour partager un certain nombre d’informations avec eux, recueillir leurs attentes et leurs préoccupations afin d’être beaucoup plus à leur service.

Le président de l’ARCEP, Charles Tontama Millogo, souligne à cet effet qu’un certain nombre d’activités ont été réalisées pour soutenir l’ensemble des efforts du gouvernement dans la transformation digitale de la société burkinabè en général. Il s’agit de la régulation des activités qui permettent à ce qu’il y ait une concurrence loyale sur les activités de communications électroniques afin de donner des services innovants de qualité accessibles aux populations. Il indique également qu’ils ont entrepris un certain nombre d’actions pour soutenir davantage la transformation digitale.

Charles Millogo, président de l’ARCEP

Aussi, étant donné que les services vont être déployés, les réseaux disponibles, l’autre défi c’est de les utiliser pour soutenir la croissance. A ce titre, il a été mis en lumière tout ce qui a été fait pour promouvoir l’utilisation du nom du domaine ".bf" qui est l’identité numérique du Burkina Faso sur la toile et qui est une plateforme qui permet de réduire les délais de traitement. Le temps d’acquisition du nom de domaine a ainsi été réduit à deux ou trois jours et son coût également réduit à entre 6 500 et 10 000 francs CFA, selon le type d’utilisateur.

Pour promouvoir l’accès au nom de domaine à l’image des standards internationaux, l’ARCEP a opté pour une gouvernance participative et inclusive et, en ce sens, a mis en place l’ABDI (Association burkinabè des domaines internet) pour l’exploitation technique de la solution. Elle l’accompagne pour s’assurer que l’ABDI assure et assume convenablement ses missions pour faciliter, gérer et traiter à des coûts acceptables.

Des participants

Charles Millogo a, à cet effet, invité les uns et les autres à adhérer à l’ABDI qui est l’association de l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le domaine des Tics pour participer ainsi au développement de l’internet au Burkina.
Au-delà du domaine, des innovations et de l’ensemble des efforts qui ont été faits pour moderniser la gestion du nom domaine, il souligne que l’inclusion numérique est un facteur sur lequel ils doivent travailler. En effet, le diagnostic numérique fait ressortir qu’un certain nombre de localités ne font pas partie des obligations des opérateurs et que c’est une une responsabilité de l’Etat car tous les citoyens ont droit au service.

C’est en ce sens qu’il a été institué un fonds pour l’accès au service universel des communications électroniques. À l’issue de la stratégie du service universel qui a été adopté, l’ARCEP a initié un certain nombre de projets qui sont, entre autres, la couverture de 183 localités qui est en cours. Etant donné que cette stratégie du service universel demandait comme objectif au moins 20 localités par an sur trois ans, soit 60 localités, l’objectif a largement été atteint avec ces 183 localités, ce qui montre que de gros efforts ont été faits, selon le président de l’ARCEP.

Salamata Rouamba, directrice des marchés fixe et mobile

L’ARCEP a également accompagné des personnes vivant avec un handicap visuel en les dotant de matériel et de logiciels, ce qui leur permet de faire des traitements de texte, d’être inclus. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Votre journal "Courrier confidentiel" N ° 258 vient de paraître
Promotion des droits des femmes : L’Association des femmes journalistes et communicatrices pour la citoyenneté (AFJ2C) est née
Burkina : Le Conseil supérieur de la communication exhorte les médias à informer sainement les populations
Offre d’emploi : Une rédaction recrute des web-journalistes
Médias : Burkina 24 souffle ses dix bougies
Georges Damien, informaticien : « Il faut qu’on insère l’informatique dans les écoles, même depuis le primaire »
Soutenance/université Aube Nouvelle : Pascal Lonkou Yé se penche sur l’« Influence du community management dans le fonctionnement de Lefaso.net »
Burkina : Un guide du journaliste pour aider au traitement de l’information sur l’éducation, la santé et les infrastructures
TNT/Burkina : Les 8 chaînes ayant fait l’objet de suspension désormais rétablies
Exploitation de fréquences au Burkina : « Vous êtes entièrement responsables de tout ce qui sera diffusé », Abdoulazize Bamogo, vice-président du CSC
Ministère de la transition digitale : Les comités de revue des programmes budgétaires tiennent leur 2e session annuelle
Education au Burkina : "Repère magazine", pour l’orientation académique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés