Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Situation humanitaire au Burkina : 1 423 378 personnes déplacées enregistrées à la date du 31 août 2021

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 13 septembre 2021 à 10h54min
Situation humanitaire au Burkina : 1 423 378 personnes déplacées enregistrées à la date du 31 août 2021

Le ministère de la femme, de la solidarité et de l’action humanitaire, a produit un rapport sur la situation humanitaire au Burkina Faso, rapport qui a été adopté lors du conseil des ministres du 08 septembre 2021.

Afin de partager les résultats avec l’opinion, la ministre de l’action humanitaire Laurence Marshall/Ilboudo a animé un point de presse ce jour 13 septembre 2021 au sein du service d’information du gouvernement.

De ce rapport sur la situation humanitaire, il ressort qu’à la date du 31 août 2021, le Burkina Faso enregistre 1 423 378 personnes déplacées internes (PDI) réparties dans 274 communes et 20 829 sinistrés dans 22 communes.

1 331 300 PDI ont bénéficié d’une assistance alimentaire de 38 000 tonnes de vivres avec une priorité aux communes en proie à l’insécurité. Plus de 2 milliards de FCFA de cash transférés à des PDI et populations hôtes.

Afin de disposer de données plus sûres sur le nombre de PDI, chaque chef de famille de PDI recevra une carte avec un code barre. En cas de déplacement vers une autre zone, celui-ci n’aura qu’à communiquer le code barre pour continuer à bénéficier de la prise en charge offerte par le ministère de l’action humanitaire.

Dans le cadre de la lutte contre les violences basées sur le genre, la ministre de la femme a annoncé que 832 appels de dénonciation ont été enregistrés sur le numéro vert entre mars et août 2021.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 septembre à 12:46, par caca En réponse à : Situation humanitaire au Burkina : 1 423 378 personnes déplacées enregistrées à la date du 31 août 2021

    Bon courage madame la ministre de l’action humanitaire. Vous faites un bon travail de bienveillance. Seul Dieu pourra vous récompenser de votre action humble. Ces femmes de humbles ministres méritent notre soutiens. Elles sont trois dans ce gouvernement qui font du bon boulot. Ce sont des vraies princesses Yennega au service du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 12:47, par YARO En réponse à : Situation humanitaire au Burkina : 1 423 378 personnes déplacées enregistrées à la date du 31 août 2021

    Le président a créé un Super Ministère pour que ses copains et lui se rabiboche, crée un Super organisme pour lutter contre la Covid-19 mais pour les millions de burkinabé que son incompétence et son manque de stratégie ont jetés sur les chemins de l’exil RIEN. Les bonnes volontés qui se sont mobilisées dès le début se sont essoufflées à courir partout en vain. Le président de l’assemblée qui n’est pas à court d’idées a créé le Covid thon. Qu’attend t’il pour créer le RÉFUGIÉthon ? C’est la preuve que nos dirigeants sont plus férus de mode que prompt à résoudre les vrais problèmes de la population. Les mauvaises langues disent que n’eussent été les millions de dollars que les bailleurs paient pour chaque malade du Covid la pandémie elle même aurait été royalement ignorée . Hélas c’est nous dans notre bêtise qui les avons ÉLUS. On n’a que les dirigeants qu’on mérite. Peuple mouton dirigeants aveugles

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 16:50, par MyMy En réponse à : Situation humanitaire au Burkina : 1 423 378 personnes déplacées enregistrées à la date du 31 août 2021

    - ARRÊTONS DE JETER DES PERLES A DES POURCEAUX SVP. CELA NE NOUS AVANCE PAS CONTRE LE TERRORISME.

    Mme LAURENCE MARSHALL-ILBOUDO (et son STAF) NE RÉSOLVENT ABSOLUMENT RIEN COMME PROBLÈME ICI. DANS MILLE ANS, SA DEMARCHE A ELLE SERA TOUJOURS LA MÊME. ET LA SOMME DE SES ACTES SERA TOUJOURS ÉGALE A ZERO. (Il suffit de relire ses actions depuis 2016.)
    IL Y A UNE DIFFERENCE ENTRE "ACCOMPAGNER UN PROBLÈME", ET RÉSOUDRE LEDIT PROBLÈME". C’EST AUSSI CA, LA COMPETENCE. ET ELLE NE L’A PAS.
    ALORS, POUR L’AMOUR DE DIEU, POUR HONORER LA MEMOIRE DU PLUS D’UN MILLIER DE PERSONNES ASSASSINÉES, POUR LES MILLIONS DE PERSONNES EN PANIQUE, POUR L’HISTOIRE..., M. KABORE DOIT LE NOTER. IL DOIT RÉAGIR EN CHEF, ET METTRE FIN A SON MOUTA-MOUTA.

    - JE N’AI ABSOLUMENT RIEN CONTRE CETTE CHARMANTE DAME. JE DIS QU’ELLE EST INCOMPÉTENTE ; TOUT COMME 101% DE SES CAMARADES DU GOUVERNE-MENT.

    ON NE PEUT PLUS FAIRE L’ECONOMIE DE NOS FRUSTRATIONS ET SOUFFRANCES, ALORS QUE NOUS AVONS PLUS DE 1,4 MILLION DE RÉFUGIES INTERNES PUDIQUEMENT APPELLES "PDI" ; PLUS D’UN MILLIER DE PERSONNES ASSASSINÉES PAR DES TERRORISTES ; UNE PARTIE AUSTRALE DU PAYS EGALEMENT ATTAQUÉE PAR LES MÊMES TERRORISTES.

    - EN ALGÉRIE PAR EXEMPLE, ILS DISENT CLAIREMENT QUI SONT LES TERRORISTES QUI NOUS ATTAQUENT DANS LA COMOE. ET ICI AU BF, NOS AUTORITÉS NE LE SAVENT PAS. ELLES PARLENT DE HANI. CHERCHONS DONC L’ERREUR. D’Où VIENDRA LA SOLUTION ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Les Forces armées nationales neutralisent une vingtaine de terroristes et détruisent leur armement dans le Yagha
Burkina : Le gouverneur de la région du Sahel invite les militaires et les civils à trouver une sépulture pour Yssoufou Sinaré
Côte-d’Ivoire : « Je ferai la politique jusqu’à la mort », lance Laurent Gbagbo à ses détracteurs
Mali – Région de Tombouctou : Les Forces armées ripostent à une attaque qui fait quatre morts côté ennemi
Mali : La Force Barkhane annonce la mort de plusieurs poseurs d’engins explosifs improvisés
Province du Sourou : Des individus armés exigent l’enseignement de l’arabe dans des écoles
Axe Matiacoali – Kantchari (Région de l’Est) : Un secrétaire administratif enlevé dans un véhicule de transport
Préjudices liés aux attaques terroristes au Burkina : « Nous n’avons pas de dossier qui n’ait pas fait l’objet de paiement à notre niveau »
Fada N’gourma : Une ambulance de la commune détournée par des individus armés
Gnagna/région de l’Est : Des terroristes exigent le retour des élèves déplacés
Crise sécuritaire au Burkina : « Nous en appelons à des réformes urgentes à tous les niveaux », Issiaka Ouédraogo, président du CISAG
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des terroristes neutralisés, de l’armement et des munitions détruits
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés