Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Conseil des ministres de WASCAL : Concertation à Ouagadougou pour une action climatique accélérée en faveur du développement durable

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • jeudi 22 juillet 2021 à 16h36min
Conseil des ministres de WASCAL : Concertation à Ouagadougou pour une action climatique accélérée en faveur du développement durable

La 4e session ordinaire du conseil des ministres de la West african science service centre on climate change and adapted land use (WASCAL) s’est ouverte ce jeudi 22 juillet 2021 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, les participants vont faire le bilan des activités réalisées par les États membres au cours des deux dernières années, en ce qui concerne les changements climatiques et l’utilisation adaptée des terres. Les travaux ont été lancés par Dr Mamadou Djibo, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Niger, président du conseil des ministres WASCAL.

La 4e session ordinaire du conseil des ministres de WASCAL se tient sous le thème « Renforcer les capacités scientifiques de l’Afrique de l’Ouest pour une action climatique accélérée en faveur du développement durable ». Les participants venus des pays membres que sont le Bénin, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Gambie, le Nigeria, le Mali, le Sénégal, le Togo, le Niger et le Burkina Faso vont passer en revue les actions réalisées au cours des deux dernières années et faire des propositions aux fins d’atténuer les effets néfastes des changements climatiques et d’attirer davantage l’attention sur les opportunités qu’offrent les énergies renouvelables. Ceci, dans le but de renforcer la résilience des populations face aux changements climatiques.

Cet objectif vient, selon la ministre déléguée en charge de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Burkina Faso, Dr Maminata Traoré, rappeler à chaque citoyen sa part de responsabilité pour léguer un avenir sûr aux générations futures. « Le combat pour préserver la terre devrait être collectif et s’orienter vers le renforcement des capacités scientifiques, la mutualisation des efforts et des ressources en vue d’une action climatique accélérée pour le développement durable », a-t-elle ajouté.

Dr Maminata Traoré, ministre déléguée en charge de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Burkina Faso

Investir dans le capital humain est l’une des actions primordiales en ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques et WASCAL l’a si bien compris. En effet, ce sont plus de 400 étudiants qui ont été formés au niveau doctoral et master, grâce aux bourses d’études offertes par l’organisation. Ce qui devrait, selon la ministre déléguée, contribuer à l’émergence d’une nouvelle génération de scientifiques spécialisés dans les questions climatiques.

Les participants venus des différents pays membres

La pose de la première pierre du centre de compétence permanent de WASCAL, interviendra cet après-midi. L’ambition est d’en faire une référence en Afrique de l’Ouest et au niveau international, en matière de recherche et de formation sur les changements climatiques.

Le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche constitue le principal bailleur de fonds de WASCAL. Il apporte son soutien dans la recherche et le renforcement des capacités en matière de changement climatique et de l’utilisation adaptée.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Reboisement au Burkina Faso : L’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique offre 100 plants à l’ENAM
Lutte contre l’insalubrité à Ouagadougou : La police municipale démantèle un abattoir clandestin
Burkina Faso : Les acteurs de la lutte contre les changements climatiques accordent leurs violons pour obtenir les financements du Fonds vert pour le climat
Promotion de l’hygiène et de l’assainissement au Burkina : Le ministère de l’Eau sollicite l’accompagnement des médias
Réhabilitation de la ceinture verte : 1200 plants mis en terre
Campagne de reboisement au Nord : 700 arbres pour contribuer à la reforestation
Reboisement : L’association le Tocsin plante sur son nouveau site à Ouaga 2000
Journée annuelle de reboisement du BUMIGEB : 350 plants mis à terre à Kouba (Koubri)
Agroécologie : Les acteurs plaident pour son intégration dans les politiques agricoles au Burkina
Burkina Faso : Des députés se lancent dans la lutte contre la désertification à travers le reboisement à Komki Ipala
Lutte contre la désertification et la dégradation des terres : Le périmètre bocager de Guiè, une approche aux résultats extraordinaires !
Augustin Wanéweogo à propos des reboisements au Burkina : « Les plantes, c’est comme les animaux. Elles ont besoin de boire et de se nourrir »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés