Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

72h de l’Institut national des hautes études internationales (INHEI) : Les élèves s’interrogent sur leur contribution à la mise en œuvre du programme présidentiel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 24 juin 2021 à 21h30min
72h de l’Institut national des hautes études internationales (INHEI) : Les élèves s’interrogent sur leur contribution à la mise en œuvre du programme présidentiel

Ouagadougou abrite, depuis ce jeudi 24 juin 2021, les 72h de l’élève diplomate. Le coup d’envoi des activités a été donné par le ministre délégué chargé de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Maxime Koné.

C’est maintenant une tradition à l’Institut national des hautes études internationales (INHEI). Chaque année, l’institut accueille les activités des 72 heures de l’élève diplomate.

Cette année encore, les élèves n’ont pas voulu déroger à la règle. Du 24 au 27 juin se tiennent, dans l’enceinte du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, les 72 heures de l’élève diplomate.

Vue des participants à la cérémonie de lancement des 72h de l’élève diplomate

« La présente édition s’inscrit dans l’objectif global de servir de cadre de réflexion sur les défis de la diplomatie burkinabè et le rôle du diplomate dans un monde en mutation constante et qui le place au cœur de nombreuses sollicitations », a indiqué Soumaïla Koné, délégué général des élèves. Il a en outre ajouté que ces journées ambitionnent de permettre un partage d’expériences non seulement entre diplomates de tous âges, mais aussi entre diplomates et autres corps de métier.

L’édition 2021 des 72h se tient sous le thème : « La contribution de la diplomatie dans la mise en œuvre du programme quinquennal du président du Faso ». Pour le délégué des élèves, ce thème a été retenu dans le but d’interpeller le diplomate sur son devoir dans la mise en œuvre de la politique étrangère du président du Faso et, partant, dans le développement du Burkina Faso.

Soumaïla Koné, délégué général des étudiants de l’INHEI

Pour le parrain de l’activité, Bruno Dipama, directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT), ses filleuls ont été bien inspirés dans le choix du thème. « Le chef de l’Etat est le premier des diplomates. Pour la réussite de la mise en œuvre de son programme, il a aussi besoin d’une diplomatie dynamique. Le thème est donc bien inspiré », a-t-il noté.

Maxime Koné, Ministre délégué chargé de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur

Le ministre délégué chargé de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur n’a pas été moins séduit par le thème. « Le thème central qui appelle à la réflexion sur la contribution de la diplomatie dans la mise en œuvre du programme quinquennal du président du Faso, est très pertinent. Nous savons que le chef de l’Etat est le premier diplomate du pays. Si les élèves ont eu déjà l’idée de connaître son programme au moment où ils sont à l’école, la mise en œuvre sur le terrain sera plus aisée pour eux, parce qu’ils maîtriseront les fondamentaux de cette diplomatie définie par le chef de l’Etat », a souligné Maxime Koné.
Durant ces journées, il est prévu des conférences, un cross populaire et le bal du diplomate.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Plus de 5000 produits alimentaires contrefaits saisis
60e anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè : Les festivités officiellement lancées
Traite des personnes au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur des stratégies efficaces de lutte contre le phénomène
Dialogue social et religieux au Nord et au Centre-Nord : Le bilan du projet REDIRE jugé satisfaisant
Burkina Faso : OXFAM suscite l’intérêt des communautés dans la gestion des finances publiques
Burkina Faso : Le Projet renforcement de la bonne gouvernance financière enregistre de bons résultats
Sécurité : Les responsables de l’Union pour la Libération du Burkina Faso interpellés
Développement socio-économique : L’ONG Welt hunger hilfe lance le projet « PRECIS » pour des jeunes et des femmes du Centre-Est
Transport ferroviaire au Burkina : Vers la fin du "hold-up" du groupe Bolloré ?
Sexualité précoce et mariage d’enfants en milieu scolaire : Un nouveau guide pour harmoniser les actions de prévention
Entrepreneuriat : Le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) se dévoile aux jeunes des Hauts-Bassins
Bougouriba (région du Sud-Ouest) : Des comités provinciaux pour prévenir et gérer les conflits communautaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés