Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «S’il y a un problème, il y a une solution. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème» Bob Marley

Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mercredi 23 juin 2021 à 11h52min
Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

Selon un communiqué du ministre de la Sécurité, des policiers en partance pour une mission de relève sur Yirgou ont été la cible d’une embuscade sur l’axe Barsalogo-Foubé, région du Nord. Le bilan fait état de onze policiers tués.

Pas plus tard que dans l’après-midi d’hier, lundi 21 juin 2021, des terroristes « lourdement armés » ont livré de violents combats à un groupe de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP).

Des combats qui ont coûté la vie au chef VDP, fait de nombreux blessés graves et plusieurs disparus, dans la même région du Nord, précisément dans la province du Loroum.

Dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, c’est Solhan, région du Sahel, qui a subi des attaques terroristes qui ont occasionné 132 morts (bilan officiel). Décidément ce mois de juin 2021 est meurtrier pour le Burkina.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 juin à 20:58, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    ....et le tout, au nom d’un certain Dieu, de djihad. Comment en toute logique une guerre peut-elle être sainte. Les larmes de Solhan ne se sont pas encore séchées et nous voilà, une fois encore face à un autre drame. Ce sont des pères et enfants d’autres Burkinabès qui s’en sont allés, pour rien. Ceux qui commettent ces crimes ne vont jamais gagner. Leur Dieu, qui qu’il soit, ne gagnera jamais sur le peuple paisible de ce pays.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 06:38, par caca En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      Nabiiga, caca est fatigué d’écrire mes condoléances et les deuils nationaux. Le Faso est plus en danger avec 300 morts dans un mois. Vivement le terrorisme des 30 et 31 octobre 2014 et il faut vivre ou voir la descente du Burkina aux enfers pour comprendre l’importance d’avoir des hommes et femmes compétentes dans l’histoire du pays. Nabiiga, toi au éloge du pouvoir, combien de veuves dans la république depuis alors que vous êtes aux affaires ?
      Je connais ton chant préféré, et tu me diras les morts supposés du régime de 27 ans d’antan.
      Bonne journée, juste une frustration !

      Répondre à ce message

      • Le 23 juin à 12:13, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

        @ Caca

        Bon Mercredi à toi Caca

        J’ignore ce qui te motive ? Est-ce l’hypocrisie intellectuelle, une vaine tentative de corrompre l’histoire récente de notre pays ou encore, un désire effréné d’injurier l’intelligence collective des Burkinabè. Je n’en sais rien. Tu pourras nous édifier lorsque tu réponderas car je sais que tu ne manqueras pas à répondre.

        Qui est ce Burkinabè qui ignore que les attaques terroristes a vu le jour grand jour après que nous avons chassé du pouvoir ton Excellent Sanguinaire, le Capitaine Blaise Compaoré et son frère, doublement sanguinaire que son grand frère ? Que ce Burkinabè, résident de la planète Mars lève la main. Bref, pour être directe, on nous attaque surtout et parce que, nous avons chassé l’homme des terroristes du pouvoir. Blaise et son frère ne furent pas un duo sanguinaire lorsqu’ils furent au sommet de notre pays, mais le sont jusqu’il y a deux jours où ces innocents policiers furent descendus sauvagement.

        Si ce sanguinaire fuyard souhaite que les attaques stoppent, ce sera chose faite car il est en lien permanent avec ses collaborateurs tapis dans chaque trou dans les montagnes autour de Kidal, derrière chaque dune de sable au nord du Burkina, et aux autres endroits dans son Azawad, lui, un inconditionnel de l’indépendance de l’Azawad. Je crains fort même que ce soit lui qui choisisse les cibles à attaquer au Burkina puisqu’il est en contact avec nos assaillants. Bref, Blaise Compaoré, son frère François, et probablement les cadres son culte laissé à Ouaga qu’on appelle abusivement un parti politique, sont ceux qui nous endeuillent. Ceci dit, toi Caca, tu es très mal placé pour nous donner une leçon encyclopédique sur le problème posé par les terroristes car, tu fais justement partie de ceux-ci qui nous assaillent. Voilà la pure et dure vérité. La vérité blesse, dure à avaler mais si amère soit-elle, il faut toujours la dire et je viens de la dire. Avale-la.

        Répondre à ce message

      • Le 23 juin à 14:34, par AMADOU En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

        Caca je sais que tu as vu la vidéo de SANKARA sur le terrorisme. Même si tu ne l’as pas vu tu sais que Blaise a été le bras armé de la France et des valets locaux. On fait la guerre avec des armes. Le CFA est un jouet de la France. Pour que le Burkina achète des armes soviétiques il faut un veto des Français. Pour que les usines françaises tournent il faut des conflits. Rock et la sous région souffriront

        Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 07:35, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      Malheureusement tant qu’il y’aura toujours des écoles de ’’guaribou’’ tolérées et acceptées par l’état, tu peux être sûr que la relève sera assurée côté terroristes. Comment on peut tolérer qu’un individu avec une culture générale douteuse puisse se lever et ouvrir une école et y recevoir des enfants abandonnés par des parents inconscients au nom d’une croyance ! Le problème est que si l’état se lève pour fermer bruyamment ces écoles de formation de mendiants et de futurs terroristes, tu aura une mobilisation générale des gens jouant aux défenseurs de Dieu et de religion. Des gens qui envoient leurs enfants dans de bonnes écoles normales vont crier ’’ ils veulent empêcher le rayonnement de notre religion’’, ’’ils veulent nous combattre’’ etc. On est tous hypocrite et Dieu est serein, imperturbable, incorruptible. Il nous attend tous en haut. Entre nous la plupart de ces enfants guaribou qu’on croisé dans ces écoles viennent d’où ? du Sahel. Ces enfants Après leurs 20 ans , vous voulez qu’ils deviennent quoi ? Certainement des frustrés, des drogués, des terroristes, des endoctrinés. Bref des révoltés contre une société sur laquelle ils tirent sans pitié.

      Répondre à ce message

      • Le 23 juin à 10:26, par Oumou Sanou En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

        pour vous les terroristes sont les garibous ? trop simpliste !

        Répondre à ce message

        • Le 23 juin à 12:06, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

          Et pour toi les élèves guaribou essentiellement du Sahel formés depuis 20, 30 40ans sont ils devenus quoi ? Peut être des internautes ou des furumistes du fasonet ! Si tu crois que le recrutement des terroristes est quelque chose de spontanée et que l’idée du djihadisme au Sahel n’a commencé qu’en 2015 avec l’arrivée de rock au pouvoir, tu te trompes. L’essentiel de ces terroristes sont bel et bien des anciens guaribous qu’on a endormis, à qui on n’a donné aucune formation professionnelle. Ce sont des gens que tu as peut frustré au feu ou maquis quand ils te tendaient la boîte rouge. Ce sont des gens qui ont mangé nos reste de poulet et de viande dans les maquis. Ce sont des gens qui ont fouillé dans nos poubelles. Ce sont des gens qui ont été agressés physiquement et parfois sexuellement. Ces genres de gars quand ils grandissent, ils n’ont pas de pitié pour égorger un bébé, un adulte et une femme au nom de Dieu. On lui a enseigné ça depuis qu’il avait 4 ans. Toi on t’a appris depuis tes 6 ans à calculer la surface du carré ou du rectangle bèè c’est pareil.

          Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 21:17, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Paix aux ames des disparus.Courage a leurs familles.A qui la faute ?Voyez vous mon coeur saigne a chaque fois qu il y a des mortss.Comment s est fait le deplacement de ces policiers dans une zone trés tres dangereuse ?Surement par la voie sans une couverture aérienne.Si tel est le cas comment peut on comprendre cela ?Curieusement un premier ministre qui dit devant la representation nationale qu il n y a pas de strategie pour eviter les veuves et orphelins et il n. Y a rien.Comment un chef d etat qui a battu campagne et s est fait elire en pronant la guerre contre les terrotistes peut avoir un premier ministre dire qu il n y a pas de strategie pour combattre les terroristes est toujours a son poste ? Le temps est le meilleur juge de l histoire.Tant que les terroristes ne seront pas harcelés par. nos FDS il serait difficile pour nous de vaincre les terrorisme

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 21:48, par Zimm En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Condoléances aux familles endeuillées
    Visiblement ça raté ici, les tactiques militaires élémentaires de base de relève de la troupe en zone de guerre !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 23:39, par Banana Republic En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    RIP.
    HUG, très bonne remarque. Comment un PM peut il sortir de telles inepties et de surcroît devant les représentants du peuple et ensuite terminer tranquille son bavardage et rentrer chez lui
    Mais comme dans ce pays tout est à vendre on va encore souffrir le martyr pendant 4 ans.
    Autant d’années perdues. Quel gâchis
    Mais je suis tenté de dire que les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 09:54, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      @Banana Republic
      Il est vrai que les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent.
      De même, en "démocratie" et particulièrement en démocratie bananière, les dirigeants travaillent à formater les peuples pour obtenir leur réélection, ou celle de leurs "enfants".
      Les 4 ans de martyre, pourraient donc bien se transformer en 4 siècles.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 01:44, par Gohoga En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Les politiciens, ayez pitié des burkinabe. Évitez de vous sévir des malheureuses situations pour faire campagne anticipé. Le Premier Ministre a été sincère. Si vous avez une stratégie alors donnez la à qui de droit en attendant que vous arrivez au pouvoir. Sinon vous risquez de ne trouver personne pour gouverner quand vous arriverez au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 04:41, par Nabayouga En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Bonjour à Bao-yam et le vigilent. Ce drame me conforte davantage qu’il faut un électrochoc qui pourra de nouveau retablir la confiance au sein de notre système de défense et de sécurité. Le ministre de la défense doit démissionner, et rassurez-vous je ne suis pas du CDP,je fais partie de ceux qui ont applaudi à la fuite de kouassi blaise compaoré. Tant que le ministre de la défense sera là, il n’y aura pas la confiance nécessaire pour rebondir. En reconnaissance des morts presque quotidiens, le ministre de la défense doit reconnaître son échec et tirer toutes les conséquences des hommes dignes.On ne peut pas avoir échoué de la manière la plus nette et continuer de rester à son poste. En France, quand un minisre échoue de la sorte il démissionne . Lorsque les services secrets français ont coulé un bateau de l’association Green peace faisant une victime, un photographe innocent, le ministre de la défense avait démissionné alors que les stratégies de défense sont élaborées a l’Elysee...à méditer chers amis Bao-yam et Le Vigilent.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 06:05, par Gohoga En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Les ayez pitié des burkinabe. Évitez de vous sévir des de malheureuses situations pour faire campagne anticipé. Le Premier Ministre a été sincère. Si vous avez une stratégie alors donnez la à qui de droit en attendant que vous arrivez au pouvoir. Sinon vous risquez de ne trouver personne pour gouverner quand vous arriverez au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 06:46, par Boureima CONGO En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Ce qui me fait mal dans cette histoire, c’est quand on se permet de parler de l’achat d’un nouvel avion présidentiel pendant que nos FDS meurent au front.😡😡😡😡😭😭😭😭

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 10:44, par caca En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      Boureima CONGO, excuses-moi, vous n’avez compris dans le projet d’achat de l’avion présidentiel. C’est mieux se taire et les expérimentés parler. Le pic de Nahouri bien que l’avion présidentiel servait à transporter les délégations importantes burkinabé à travers le monde. La modestie voulu par ce régime revient plus cher à la république. Renseignez vous combien coûte la location d’un avion par jour ? Mr Zagré a été convoqué par le parquet financier pour l’argent occulte du palais de Kosyam. L’achat d’un avion dite présidentiel est un devoir de souveraineté nationale. Le problème de la sécurité n’a rien dedans c’est plutôt une de stratégie des experts de système de sécurité. Que devient notre armée de l’air à Waga et Bobo ? C’est là où ça va mal. Si le secrétariat de la sécurité nationale avait conscience des dangers dans le déplacement des troupes, il devait mettre les moyens pour que dans les zones dangereuses, les soldats puissent être transportés. Une fois on peut vous surprendre, mais la deuxième on doit être capable de surprendre l’adversaire.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 08:12, par zemosse En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    "Des djhadistes lourdement armés " ! Nos policiers étaient donc légèrement armés, nest-ce pas ? Que celui qui se sent morveux se mouche.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 10:02, par Le réaliste En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      Internaute "zemosse", il ne s’agit pas d’une question de policiers moins armés ici. Ils étaient également lourdement armés mais, l’effet de surprise était à leur défaveur. De plus la rame (le convoi) serait trop rapproché si fait qu’il a été entièrement pris sous le feu nourri ennemi. De ce fait, il n’y aurait pas eu de riposte de la part de nos hommes qui étaient tous probablement en débandade, ce qui a compliqué la situation.
      C’est vraiment dommage et très horrible. Paix à leurs âmes.

      Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 10:22, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      Nous pleurons nos fds tombés. Nous avons critiqué et interpellé le régime Mais nous allons arrêter d’être aussi complaisant avec nos fds pour espérer réveiller leur orgueil. Ils font beaucoup mais ils doivent améliorer leur stratégie. La stratégie n’est pas à la hauteur. Je crois que nos gradés ont oublié leurs modules qu’ils ont appris lors de leurs différents stages à Mbengué. Accuser tout le temps le manque de moyen est discutable. Quand on parle de lourdement armés côté terroristes, c’est quoi ? Dans 99% des cas des attaques, C’est des kalachnikov et des motos que nos ennemis utilisent. Nos fds ont bel et bien des kalachnikov et des motos. Donc côté moyens logistiques, les deux rivaux sont au moins égaux. La différence se fera sentir dans l’audace, le courage et la stratégie de chacun des camps. Aucun secteur du Faso et aucun travailleur du public n’évolue dans des conditions idéales de travaille mais bon on fait avec.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:27, par VIVE LA PATRIE En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Paix aux âmes des disparus ! le Palais de KOSSYAM est ultra sécurisé donc pas d’inquiétude pour le reste, nous sommes morts par sursis, nous nous voilons les faces.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:30, par Le réaliste En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Très horrible. Dommage ! Paix à leurs âmes et condoléances les plus émues aux FDS ainsi qu’aux familles et parents des disparus.
    Il est grandement temps de revoir les choses en appelant des militaires compétents au Gouvernement car c’est la situation du moment qui l’exige.
    Il faut laisser les slogans des campagnes au cours on clamait qu’on n’a pas besoin de militaire dans le gouvernement. La loi n’interdit point un militaire dans un Gouvernement. Il est bien indiqué dans les texte règlementaires que le militaire peut être amené à assurer les plus hautes fonctions de l’Etat.
    Notre Etat est grandement malade et il faut avoir le courage de le dire.
    L’administration est totalement pourrie depuis le régime déchu et n’a pu être recadrée après la transition. C’est le laisser aller, l’anarchie et les pillages des ressources publiques qui préoccupent de nombreux fonctionnaires qui demeurent inconscients, voraces, indignes, etc...
    Si on n’y prend garde, si un coup d’Etat venait à se produire, il sera sans pitié pour restaurer l’ordre.

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 20:32, par Danton En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      Mon ami Le Réaliste, nous avons besoin des officiers militaires comme commandants sur le terrain ou comme stratèges dans les PC Opérationnels, pas dans les bureaux pour diriger une administration et signer des arrêtés, etc. Vous avez une lecture erronée de la situation. Ce n’est pas parce que la situation est grave et exceptionnelle, qu’il faut nous faire croire que les militaires feraient de meilleurs ministres que les civils. Arrêtez de faire du lobbying pro-kaki et revoyez votre copie.

      Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:32, par Banga En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    RIP le ministre de La Défense doit revoir sa stratégie pour minimiser les pertes en vie humaine l’ennemi suit les mouvements des militaires donc une préparation anti ambuscade RIP

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:39, par Deafnot En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    HUG, je pense que les faits donnent raison au 1er ministre. Ils n’ont pas de stratégies pour venir à bout de ce phénomène. Les propos viennent du fond du cœur du 1er ministre et sa pensée a été trahie. Ce pouvoir n’a aucune stratégie. Cette armée, je l’ai toujours dit, n’a aucune stratégie aussi. Au lieu de demander le départ du 1er ministre et du ministre de la défense, il faut voir plus loin.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:52, par Isaac En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Visiblement quelque chose ne va pas.une telle infiltration de l’ennemi indique que la maison est plutôt divisée . L’ennemi est encore mal connu dans toutes ses facettes. C’est dommage et triste, ce beau pays !!

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:54, par Bob En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Notre grand mal dans ce pays est de vouloir avancer dans nos luttes tout en rééditant les comportements qui nous ont conduits à de cuisantes défaites.
    Que le bon Dieu nous garde !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:59, par luther En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    A quand la fin du drame que nous vivons ? A quand la fin du népotisme, de la rapacité congénitale et voraces au sein de l’élite dirigeante ? Est-ce de l’ignorance ou de l’antipathie ? De la carence de stratégie ou du déni de la patrie ? J’ai fini par me résoudre qu’il s’agit de mépris. Nous n’avons pas la taille du Mali ni du Niger encore moins du Tchad, nous avons autant de moyens et d’hommes qu’eux, alors qui est ce qui peut justifier qu’on vive la même chose ?
    Notre jeunesse si courageuse et patriotique mérite t elle d’être laissée aux hégémonies des assauts goliathiques des barbares d’une autre époque ?
    Devons nous comme les autres, tomber dans l’incertitude des coups de force ?
    Dans une situation de commandement normal, tous ceux qui ont commandité cette mission sans prendre des dispositions adéquates se devaient de passer devant une cour martiale et sanctionner avec la dernière énergie.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 10:11, par Oumou Sanou En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    il est clair que le gouvernement n’est pas à la hauteur de la situation !
    voici des voies à suivre pour régler le problème :
    1- changer les 2 ministres défense et sécurité
    2- rappeler les contingents de militaires et policiers burkinabè à l’extérieur, Mali et Soudan
    3- supprimer les VDP car ils attirent les djihadistes dans les villages sans pour autant pouvoir leur faire face
    4- augmenter fortement le nombre des militaires par les jeunes demandeurs d’emplois.
    5- arrêter toutes réjouissances populaires et décréter l’état de guerre pour mettre toute la population en alerte

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 10:48, par Le patriarche En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Bonjour chers confrères. J’ai un petit conseil pour moi-même, les miens et tous ceux qui épouseraient ma philosophie :
    1) Si tu meurs suite à une attaque terroriste, repose-toi tant paisiblement que douloureusement ;
    2) Si tu perds un parent, proche ou collègue dans une attaque terroriste, pleure seul, console-toi seul et digère comme tu peux.
    3) Si tu veux éviter de perte de ta vie dans une attaque terroriste, si tu veux protéger tes parents, proches ou collègues, prends personnellement les décisions adéquates...
    CAR :
    1) Ta mort ne suscitera rien ici au Faso puisque tu n’es qu’un brin de sable retirer d’une dune ;
    2) Parce qu’en réalité, c’est ton malheur à toi. Tu es là cause de ce qui t’arrive : soit on te dira tu ne vaux rien, soit tu n’a pas observé quelques mesures... N’attends pas une compassion ni du gouvernement ni du peuple car c’est un privilège reservé à un cercle ;
    3) Parce que tout le monde n’a pas la même importance, autrement dit, les Burkinabé ne sont pas égaux en droit. Donc si tu es conscient de ce que tu es, ou de ce que vous êtes, prenez les précautions qui vous conviennent.
    Rassurez-vous : le patriarche n’a rien inventé de lui-même. Cette réflexion est tirée de l’analyse des différentes interventions (écrites, orales) sur plusieurs médias, suite cette attaque meurtrière ayant coûté la vie de ces 11 policiers.
    Sur cette plateforme, vous avez même constaté des internautes comme nabayouga qui dit être conforté par cette situation. Quand à zemosse qui dit que les policiers morveux se moucher etc
    Dans d’autres plateformes c’est le comble.

    DONC ON PEUT RETENIR QU’AU LE TERRORISME EST UN FLÉAU NÉFASTE ET A LA FOI IMPORTANT, SELON QUE LA CIBLE APPARTIENT À CERCLE PRIVILÉGIÉ OU UN CITOYEN ORDINAIRE.
    Pour conclure, je demande aux policiers d’inhumer leurs collègues (dignement comme indignement). Aux familles de ces défunts, pleurez fort la disparition de vos chers et consolez-vous seuls sans considérer une quelconque compassion car elle n’est pas réelle.
    Merci le Faso.net ne nous accorder ce privilège fondamental.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:01, par Africain En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Et mon Dieu tout puissant Viens nous en aide. Que je regrette Blaise Compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:14, par AH En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    D’abord mes condoléances aux familles endeuillées. Je pense qu’au Burkina tout ceux qui tiennent les boites ne sont pas des musulmans. Une partie de la population fait le Franco - Arabe, certains après leur obtention du BAC partent dans les pays arabes pour étudier dans les différentes facultés tel que la médecine , l’informatique et autres dès qu’ils viennent dans leur pays leurs diplômes ne sont pas reconnu par l’état au non d’un système. Certains se reconvertissent en un homme de Dieu. Pensez vous qu’ils fera l’éloge du système en place ? Non il ne le fera pas. Par contre d’ autre Burkinabè partent étudier en Espagne et autre pays de l’ Europe dès leur retour ils sont automatiquement insérés. Est ce pour décourager les parents de ne plus inscrit leur enfants dans ces écoles franco arabe ? Quand on voit aussi les différentes aide financière reçu au Burkina, les pays arabe ne sont pas en marge. Je pense que l’état pouvait adopter une nouvelle stratégie afin de récupérer certains de ses diplômés arabes car certains parlent l’arabe, l’anglais et même le français.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:28, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    @ Caca
    Vous me faites pitié avec votre acharnement sur l’insurection des 30 et 31 octobre 2014. Mais vous semblez ne pas connaitre cette dévise du Burkina : Burkind saka kuum n zoe yandé ? Eh bien on reste fier du peuple burkinabè malgré les periodes difficiles que nous traversons. C’est de cette douleur que nous allons constuire notre Nation qui ne sera jamais le bien privé de qui que ce soit. Personellement je n’oublierai pas cette annecdote que j’ai vecue autour de ces évènements. : En Effet, étant en escale dans un aéroport européen avec d’autres compatriotes croisés par le hasard du voyage, chacun dans son Dan Fani, un Noir-américain nous accosta pour nous demander de quel pays nous étions. Nous lui repondîmes fièrement : du Burkina Faso, et ce dernier de nous repondre avec un large sourire et le Poing lévé : " yes ! Burkina Faso, we are proud of you ! thank you ! ’’.
    Oui, ces jours qui vous causent le cauchemar jusqu’à aujourd’hui ont retabli la dignité du peuple burkinabè qui les mains nues a mis un despote hors du pays en plein midi d’un vendredi. Je le repète : les mains nues, et face à ce que le pays avait comme armes .
    Combien de peuples l’ont fait avant et après ? Donc restez tranquile dans votre coin. Quand ce peuple se mettra deboit comme un homme, les terroristes iront finir quelque part ailleurs.
    pour finir, une pétite piqure de rappel : Cette paix apparente d’alors , nous savons tous le prix mafieux et honteux auquel elle était payée, et quel dommages nos voisins ont du sûbir par les agissements de votre dieu fuiyard refugié en belle famille. C’est clair maintenant ?

    Passakziri

    Répondre à ce message

    • Le 23 juin à 12:30, par caca En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      Passakziri, c’est votre opinion et la mienne est différente. Voilà la fierté des 30 et 31 octobre 2014 se faire tuer comme des lapins par des bandits armés. Votre fierté des 30 et 31 octobre 2014 était de courte durée parce que le fondement de la république a été ébranlé. Votre échec aujourd’hui montre bien l’erreur et la manipulation de l’opposition à l’époque. Tu me parles quand le peuple va se réveiller ? Pour l’instant la confusion est dans le camp du peuple. Combien de veuves depuis votre arrivée dans la folie ? C’est le bonheur du peuple insurgé des 30 et 31 octobre 2014.

      Répondre à ce message

      • Le 23 juin à 13:40, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

        @ Caca
        Vous dites : ."..Pour l’instant la confusion est dans le camp du peuple " J’en deduis que tu n’est pas du peuple , mais un ennemi du peuple qui se rejouit de tout Malheur sur lui. Mais comme je vous l’ai dejà repeté. Restez tranquile dans votre coin. Ce peuple tolérant (c’est grâce à cette tolérance légendaire que vous avez pu quitter ce pays les 30-31 octobre ) et indulgent que vous confondez maladroitement à un peuple docile ne l’est et ne le sera jamais. Si c’était à repeter, il allait encore vous chasser en plein midi brûlant d’un vendredi. Nous preferons la mort à la honte pour vous le dire en francais.

        Passakziri

        Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 11:49, par samuel En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Triste événement. Nos condoléances aux familles éplorées et que Dieu donne la victoire à notre chère patrie sur l’insécurité généralisée. A nos autorités politiques, prenez très bien la mesure de la situation, et inscrivez vos actions dans la recherche véritable de la sécurité. le PF SANKARA disait dans un de ses discours qu’il est difficile pour une minorité d’hommes, lourdement armée soient-ils, appelés FDS d’assurer la sécurité de toute une nation. Il faut associer fortement les populations qui sont au contact des réalités et qui peuvent trouver tout le courage qu’il faut, pour défendre leurs enfants et leurs parents. C’est dans cet esprit que les CDR avaient été mis en place. C’était comme une sorte de police de proximité pour assurer la défense des populations aux premières attaques. Un grand nombre d’attaques dans notre pays n’ont pas été revendiqués ce qui pourrait laisser penser la responsabilité d’anciens dignitaires du Pays qui ont pu régner après un bain de sang. Notre réconfort vient du faite que Dieu est toujours du côté de la justice, donc quoi qu’il en soit, justice sera rendu au peuple Burkinabé. Courage aux FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 12:05, par Leberger En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Paix à leurs âmes. Apparemment les terroristes suivent les mouvements de nos braves FDS et leur tendent des embuscades. Est-ce à dire qu’ils ne sont pas loin ou même habitent ces zones où ils sont en territoires déjà conquis.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 12:10, par Elmi En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    C’est vraiment grave ! Comment les djihadistes ont réussi à savoir qu’un convoi de policier devait passer par là et nous nous n’avons jamais d’information sur eux ? Cela veut dire qu’ils sont mieux renseigné que nous. Leur service de renseignement est beaucoup plus efficace que celui du MPP. C’est très grave ça !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 13:00, par le nomade En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Toutes mes condolenances aux familles des vicitimes et prompt retablissement aux blessés. Le constat est clair, la strategie actuelle du gouvernement a totalement échoué et on ne peut pas continuer de la sorte. Des innocents, civils, militaires, policiers sont massacrés aussi facilement et chaque fois par surprise et pas de riposte. On n’y comprend rien et tout cela personne n’est responsable ni un membre du gouvernement ni l’Eta- Major ! Aucune sanction, aucune réaction ! Silence, on continue ! comme si le Faso est sans gouvernement, sans Leader !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 13:10, par fat24 En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    J’ai comme l’impression que ceux qui sont au pouvoir ne sont pas sur la même longueur d’onde que le peuple. On ne voit pas les choses de la même manière. Tant qu’ils ne vont pas laisser ces refrains du genre ‘’le terrorisme c’est un phénomène mondial….c’est une guerre asymétrique » ça sera toujours ainsi malheureusement. Tout le monde connait ces refrains. Il s’agit ici d’une vision, d’une stratégie à développer et mettre en place. C’est une guerre qui se gagne avec des moyens aériens et avec le renseignement. Si vous voulez, payez 1000 chars, 1000 lance-roquettes, ça sera la même chose. Ces chars risquent de finir sur des mines anti-personnel.
    Cette guerre on la gagne avec des moyens aériens, le renseignement et la motivation des soldats.
    Aussi, ceux qui ont la chance d’avoir des cousins, amis, neveux ou autres parents sur le terrain du combat contre les djihadistes, approchez les, échangez avec eux et vous comprendrez beaucoup de choses et autres choses que ce que le politique vous dit. Et comment se fait la conjugaison des forces sur le terrain, en matière de positionnement, de partages d’informations entre les différents corps des FDS présents sur le terrain ?
    Et pour terminer, ce qui fait mal dans tout cela, c’est la question de responsabilité. Les choses se passent, des morts ça et là, mais il n’y a pas de responsable. Personne n’est sanctionné, personne n’est démis. Donc ce sont des morts « cadeau » ? Humm quel régime ! Quelle gouvernance ! Quels dirigeants ! Quels gens !!!! y a t-il quelqu’un au gouvernail ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 13:37, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    La gesrion rationnelle des rressources humaines et financieres peut venir a bout du terrorisme.Il faut que les fds occupent les espaces libérrés pour faire venir les personnes. A force de reculer nous n allons jamais vaincre les terrorisme. Il fzut sans pitié pour les hibous habillés joliment en fasodanfsani

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 13:58, par kalonji rock En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Comme on aime le dire le BF est un pays de savane tout se voit et pourtant Jamais on ne voit les terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 14:22, par Lepeul En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    SVP, juste une suggestion il faut arrêter de répondre à CACA, il est un peu narcissique sur le bord et égocentrisme, car il veut qu’on fasse son bruit sur le forum ne tombez pas dans le piège.
    Ce forum doit être un endroit où on propose, Aujourd’hui ceux qui nous dirigent en Afrique ont connu la colonisation , ne sont pas nés après l’indépendance, donc ils ont une politique de l’Afrique stable, peuple non belliqueux, coup d’état.
    dictature, donc une approche un peu naïve du terrorisme et le rapport avec les occidentaux.
    Alors que le monde d’aujourd’hui n’est que stratégie, le frère peut devenir subitement l’ennemie.
    - Alors il faut aller vers la discussion , comprendre pourquoi le Burkina, le Mali, Le Niger. Est-ce vraiment des terroristes islamiques, peut être que ce sont des bandits, qu’ils veulent gérer le trafique d’or dans la région ?
    - Par ailleurs il faut revoir l’aménagement territorial du Burkina, des villages où la vie est dure et ressemble à l’enfer sur terre.
    - Des enfants "garribou" qui vagabondent dans les RUES, à à coté des gens qui roulent dans des V8.des Garribou Qui font le gué dans les restaurants, en regardant l’autre gros con entrain de manger, en espérant récupérer le reste(trois grain de riz), tout ça sous nos yeux et personne n’est choqué.
    Toutes ces situations peuvent amener des gens à la révolte.
    - il faut vraiment revoir la mentalité de tous les burkinabés, luttons contre l’insalubrité, l’injustice sociale, économique. allons vers la dignité humaine, personne ne doit etre laisser sur le bord de la route c’est ça la vraie solidarité.
    pour cela il faut un vrai axe politique :
    - une politique de la ville
    - une Politique Sociale,
    - une politique économique

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 16:37, par Deafnot En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Ma proposition pour sortir de ce bourbier :

    1-Declarer l’état de guerre pour une période de 02 ans
    2-Destituer ce présent gouvernement et mettre en place un gouvernement de guerre
    3-Arrêter tous les investissements inutilement lourds
    4-Mettre à la disposition de l’armée au moins 50% du budget national
    5-Instaurer un effort de guerre applicable à tous sans distinction et au prorota des revenus. Les sociétés minières devront céder 30% de leur bénéfice durant toute la période de guerre
    6-Enroler tous les jeunes de 18-40 ans qui n’ont pas d’activité ou des activités stables dans l’armée et surtout les jeunes dans les zones d’insécurité
    7-Creer des états majors de l’armée dans chaque région qui seront en relation avec l’état major général
    8-Démobiliser au maximum tous les hauts gradés ventrus de l’armée de Ouaga vers les régions militaires avec obligation de résultats.
    9-Pour chaque région, il faut mobiliser au moins 2 000 militaires avec tous le matériel nécessaire en fonction de la taille et du niveau d’insécurité de chaque région.
    10-Créer au moins 06 régions de l’armée de l’air avec les équipements qui vont avec et toujours en alerte
    11-La police et la Gendarmerie seront basées dans les centres urbains pour la sécurité urbaine et la protection des institutions
    12-Ouvrir le feu sur tous les fronts (13 régions) de façon simultanée en faisant une véritable chasse aux terroristes.
    13-Instaurer un service militaire obligatoire pour tous et afin de d’assurer un nombre important de réservistes
    14-Réinstaurer la peine de mort pour les terroristes et les traitres au sein du peuple
    15-Mettre à prix les têtes de certains chefs terroristes (100 millions pour celui qui aide à débusquer un chef terroriste)
    16-Une tête de terroriste abattu ou arrêté devra corresponde à une gratification de l’équipe qui aurait effectué le travail (10 millions par vilaine tête de terroriste). Les terroristes abattus seront présentés à la télévision comme trophée de guerre
    17-Convoyer toutes les personnes déplacées dans les zones aménagées pour l’agriculture (Bagré, Banzon, Samandeni, Sourou, etc) et déguerpir momentanément les agro-busnessmen.
    18-Mettre en place une équipe de scientifiques et chercheurs et et leur doter de moyens nécessaires pour la mise en place d’un satellite Burkinabè de surveillance de nos frontière et des drones de collecte d’informations
    19-Mettre en place un tribunal spécial pour le jugement de terroristes arrêtés
    20-Doter chaque région militaire d’agents de santé et équipements adéquats pour les soins des éventuels blessés de guerre

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 16:47, par AH En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    La question du terrorisme est très complexe. Pour certain le terrorisme est la bienvenue parce qu’il profite faire leurs affaire, ça masque leur échec. D’autre a travers le terrorisme ils se sont enrichi. Que ça soit dans la hiérarchie militaire ou de simple individu. Ces gens ne sont pas prêt pour que le terrorisme fini. Remarquer en 2002 lorsque les rebelle dit force nouvelle dirigé par Soro faisait leur avancé chaque jour il a fallut a Gbagbo deux soucops de fabrication russe pour renverser la situation. Les rebelle n’ont eu la chance qu’après la destruction de ses deux soucops par leur mentor la France. Donc pour renverser la situation il faut beaucoup miser sur les moyen aérien.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 17:22, par ollo En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Pour régler certaines questions sous nos tropiques, il faut revoir la notion de responsabilité. Tant qu’un responsable n’a rien à perdre d’un simple poste, les populations trimeront fort. Si un responsable sait qu’il peut perdre gros lorsqu’il fait perdre aux autres leur vie, il réfléchira par quatre avant de poser certains actes. Figurez-vous que je perde mon poste ministériel à cause d’une faute grave, mais que je peux continuer de toucher six mois de salaire de ministre, personne ne m’empêchera de me taper un bon whisky sur dix mille cadavres et de me faire des projets de vacances à Las Palmas. Sous nos tropiques, on appelle cela la démocratie, l’Etat de droit et patati et patata.

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 07:17, par pépère En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

    Je souffre chaque fois qu’un attentat meurtrier touche votre pays. Cela étant dit, je tiens à préciser plusieurs points :
    a) Un ancien officier français des forces spéciales déclarait récemment à la tv que" lorsqu’on neutralise un terroriste, dix sortent de derrière les buissons pour assurer la relève" ;
    b)le chef d’Etat-major français a affirmé que cette guerre, pour être gagnée, nécessitera BEAUCOUP, beaucoup de temps.
    Il est clair que les bandits qui ensanglantent votre pays bénéficient de COMPLICITES au sein des populations qui les informent sur les mouvements des troupes. Maintenant que Barkhane se retire, il va falloir que vos pays prennent réellement la situation à bras le corps et se donnent les moyens de faire front. La société privée russe Wagner est occupée à piller les diamants centrafricains pour le compte de sociétés proches du Kremlin avec l’approbation de Touadéra dont elle permis la réélection ; les Chinois de Pékin ne vous ont toujours pas donné les deux hélicoptères de combats que Taïwan vous avait promis. l’Arabie a d’autres priorités, vous l’imaginez bien ! Enfin, la communauté internationale, comme on dit pour discourir dans le vague sans prendre de risques, n’est pas prête à s’engager dans cet immense bourbier ! Ainsi, l’UE ne fait pas le lien entre djihadisme au Sahel et attentats en Europe ; pour elle, c’est un conflit post colonial que la France doit gérer, d’où cette solitude française. Et consacrer 50% de votre budget fera du BF un pays ruiné...
    BON COURAGE A VOUS donc qui ne méritez vraiment pas tout cela.

    Répondre à ce message

    • Le 24 juin à 20:57, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

      @ pepère
      Malheureusement, vous retracez là une realité crue. Merci pour cette honnêteté.
      Je suis écoeuré de voir certains pseudo-panafricains faire appel à la russie pour nous sortir du bourbier, comme si Wagner et Poutine avaient des sentiments pour nous au dela des ressources minières qu’ils guettent : quelqu’un qui n’a pas de sentiments pour ses compatriotes, pour quoi devrait-il en avoir pour nous ? D’ailleurs je suis de ceux qui pensent que le terrorisme a un lien direct avec l#exploitation minière dans nos pays. Sarkozy l’a allumé mais nos mines sont peut-être le catalysateur actuellement.
      Aucun, et vraiment aucun étranger ne viendra nous sauver : ni la France, ni l’UE, ni , ni, ni...
      Tant que les complices tapis dans les villes et villages ne seront pas ramenés à bord de la république par quelque moyen que ca soit, nous ne pourrons pas nous attendre à la fin du terrorosme . Les terroristes mangent, boivent ch.... avec les populations, ils reviennent souvent règler les comptes à ceux qui ne sont pas sur la même longueur d’ondes qu’eux. C’est la réalité que certains bornés refusent de voir en face.

      Passakziri

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Les Etats-Unis offrent 14 blindés et d’autres moyens roulants à l’armée
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Des Burkinabè favorables à la prise des armes par le peuple
Enlèvement de trois civils à Majoari : Le corps du plus âgé retrouvé
Opération "Épervier" : Une dizaine de terroristes neutralisée, et un soldat tué
Point des opérations de sécurisation du 12 au 18 juillet 2021 : Une dizaine de terroristes neutralisés et deux VDP retrouvés
Burkina - Sahel : Une dizaine de terroristes neutralisés sur l’axe Kelbo-Taouremba
Massacre de Solhan : « Le pillage de l’or et le contrôle des sites aurifères peuvent justifier les attaques meurtrières », analyse Hermann Konkobo, spécialiste des conflits miniers
Opérations de la Force au Barkhane au Sahel : Des terroristes neutralisés et du matériel saisi
Insécurité dans la région de l’Est du Burkina : Les ressortissants de la commune de Madjoari lancent un cri de détresse
Burkina Faso : 7 terroristes neutralisés et des munitions saisies grâce à l’opération « BELIER » dans le Sanmatenga
Arbinda : Deux femmes et un enfant tués par un engin explosif improvisé
Phénomène terroriste : « La stratégie des groupes belligérants est d’appliquer une guerre d’usure », dévoile Fawzi Djarazémi Yves Banao
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés