Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’histoire de l’Afrique a été écrite par d’autres ; Nous devons posséder nos problèmes et nos solutions et écrire notre histoire.» Paul Kagamé

Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 14 juin 2021 à 11h59min
Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

« Il n’y a pas d’intention de notre part d’installer une base militaire spécifique au Burkina mais il y a une volonté d’agir avec les forces burkinabè pour combattre l’ennemi commun qui est le terrorisme », a déclaré le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, à sa sortie d’audience, ce vendredi 11 juin 2021, avec le président du Faso, Roch Kaboré.

Le ministre français dit être venu présenter ses condoléances au chef de l’Etat, après l’attaque de Solhan qui a fait officiellement 132 morts, dans la nuit du 4 au 5 juin dernier.

Cette rencontre de Jean Ives le Drian intervient au lendemain de l’inauguration de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), jeudi 10 juin, à Abidjan, et quelques jours après l’annonce d’Emmanuel Macron de mettre fin à l’opération Barkhane, lancée depuis 2014 au Sahel.

« Il n’y a pas de nouveauté dans les quatre axes essentiels de notre action commune à l’égard du Sahel. Ce sont les mêmes priorités que celles qui ont été évoquées au sommet de Pau en janvier 2020 et à N’Djamena en février 2021. La poursuite de la lutte contre le terrorisme fait partie de nos priorités même si le modèle de Barkhane n’est plus le modèle adapté et que nous voulons engager des consultations pour essayer de transformer ce modèle dans un modèle qui soit moins un modèle d’empreinte territoriale des forces françaises, qu’un modèle de coopération et de soutien à l’égard des forces des pays concernés. »

Selon le ministre Le Drian, par cette transformation de la Force Barkhane, la France veut renforcer la coopération et le soutien auprès des armées africaines présentes sur le terrain mais aussi en collaboration avec l’organisme de formation que « nous avons mis en place au niveau européen qui est passée à Bamako et qui va déployer ses activités ici au Burkina ». Le pays dit vouloir également renforcer le contre-terrorisme sous toutes ses formes grâce à la Force Takuba, établie par les forces spéciales françaises, auxquelles viendront s’ajouter d’autres forces européennes.

« C’est une évolution de concept, un changement de modèle mais qui ne marque pas la fin de l’engagement de la France aux côtés des pays du G5 Sahel », a conclu Jean Yves Le Drian avant de s’envoler pour Paris.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net
Crédit-Photo : Présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 11 juin à 17:34, par Paré le bon En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Bonjour,
    non merci, ni bases militaires ni une quelconque duperie de plus.
    Nous souhaitons la rupture pure.
    En rentrant chez vous n’oubliez surtout pas d’emporter vos effets personnels qui sont entre autres ce piège à nègre qu’est le franc CFA.
    Ouvrez les yeux peuple Africain et Tirons des leçons du passé.
    Ces gens là n’ont d’autres intentions que la poursuite de leurs intérêts quitte à brûler le Burkina tout en entier.
    C’est l’Afrique sans les Africains.
    Notre hymne national nous le rappelle, souvenons nous en et ne l’oublions jamais.
    Vive le Burkina Faso et vive le continent africain.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 17:45, par Sambiga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Je suis et tant citoyen je dirais que nous ne voulons de cooperation allant dans le sens de la lutte contre le terrorisme venant de la france. Mes raisons la creation de votre académie de lutte contrf le terrorisme doit aider à lutter de maniêre souveraine et honneur le terrorisme contre la cote d’ivoire et non le burkina faso

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 18:16, par TANGA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    On ne voulait même pas de base française dans nos pays ; c’est vous qui vous en pressés d’en parler. Il fallait essayer de vous installer et vous alliez vous rendre compte que les populations ne vous veulent pas car personne n’allait vous adresser la parole.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 18:27, par Lerenard En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Mr. Jean Yvre le Truand, Nous demandons juste deux choses :
    1- Prenez vos militaires et rentrez chez vous.
    2- Ramassez votre CFA et aller le depenser en France.
    3- Arretez de vendre d’armer les terroiste via l’Arabie et le Qatar.
    Merci -d’avance

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 18:27, par QUIDAM En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    ON NE VEUT PLUS DE VOTRE COOPERATION ET SOUTIEN...EST-CE DIFFICILE A COMPRENDRE ?????
    POURQUOI CETTE INSISTANCE ??????
    FOUTEZ-NOUS LA PAIX EN AFRIQUE FRANCOPHONE EN PARTICULIER ET EN AFRIQUE EN GENERAL.

    MERDE A LA FIN

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 19:02, par Abalo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Ils reste des valets locaux de la trempe de celui qui est sorti devant sa porte avec Macron pour Saboter la monnaie de la CDEAO. D’ailleurs Macron lui a dit qu’il n’a pas d’amis.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 19:22, par Medio En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Il faut un sursaut patriotique pour dire clairement à la France de nous laisser tranquilles.Une rupture pure et simple car elle nous maintient sous sa domination depuis les indépendances.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 19:51, par Bao-yam En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Quelles leçons ont été tirées de l’échec de la force Barkhane ? Le problème de la France depuis la colonisation aux fausses indépendances est l’absence de volonté de rendre puissant les anciennes colonies. Au lieu de renforcer les armées africaines, elle a voulu se substituer à elles.
    Le Burkina Faso ne veut pas d’une base militaire française (même non spécifique). Après avoir échoué au mali, on veut s’installer au BF maintenant. Au lieu de faire venir des forces spéciales, il faut simplement équiper l’armée burkinabè. Si la France avait utilisé la moitié des 5 milliards d’euros de Barkhane pour armer les armées africaines, elles en auraient fini avec le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 20:29, par Mogo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Vivement que ces français quittent nos pays. Outre les militaires, tous les français doivent partir et nous laisser gérer nos affaires. On ne veut pas de coopérants ni de conseillers militaires français. Rentrez chez vous. Point barre. On n’a pas besoin d’explications

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 21:29, par Abdoul En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    La nouvelle recolonisation du Sahel en marche , ça on a compris ,
    On change la forme mais le fond est toujours le même .pour mieux duper les Burkina et Maliens .
    Takuba reste et barkane s en va . Ou plutôt barkane est absorbé par takuba .

    Arrêtez vos mascarades on est pas dupe . C’est la France qui finance et arme les terroristes avec l aide de ses partenaires du Quatar pour sécuriser sa mainmise sur le sous sol du sol qui regorge de ressources minières et pétrolières encore jamais exploitées . Le reste c’est du baratin ...

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 21:41, par Le russe En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    On vous connaît, les français. L’ennemi est toujours à côté. Et notre ennemi s’appelle France. Si vous partez, ça vous fait quoi ? Puisque la France peut exister sans le Burkina et vice versa. Vous allumez le feu puis vous venez en sapeur pour éteindre les cendres. Allez-vous en !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 21:50, par Degage En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Depuis le début, on ne vous a jamais invité en Afrique. Esclavagiste, Colonialiste, franc-maçon, allez-vous en de notre continent.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 22:07, par Kato En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    La France ne comprend jamais que la nouvelle génération africaine ne veut plus d’elle.

    C’est t fini. Même coopération l’Afrique ne veut plus de la 🇫🇷 France. Prenez vos soldats et équipements militaires unitives et rentrer chez vous.

    La France est un pays qu’il ne faut jamais coopérer avec ni voir comme allié.

    On se rappelle de kadhafi et Sarkozy.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 22:41, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    « Il n’y a pas d’intention de notre part d’installer une base militaire spécifique au Burkina » Nous ne parlons de base spécifique, ne jouons pas sur les phraséologies. Y a t il oui ou non des militaires français basés au Burkina ? Et dans quel cadre ? Avec quelles clauses ? Qu’est ce que vous venez faire la ? On n’a pas besoin de votre présence pour vos condoléances hypocrites : présentez les de loin comme bien d’autres pays pourtant plus proches que vous.

    Tout ça on n’en veut plus, clair et net. Inutile de changer votre stratégie en coopération (ce que vous appelez évolution de concept) parce que vous êtes en mauvaise posture de perdre comme en Centrafrique. Mais vous refusez de comprendre que la jeunesse africaine a changé, et vous pensez pouvoir ruser. Vous perdrez tout. Roch n’a qu’à s’amuser : quand le rythme du tam-tam change, le rythme du danseur change aussi. Le peuple a changé, ….

    Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appel aux hommes plus valeureux.
    Si tu ne peux dire la vérité, en tout lieu et en tout temps, fais appel aux hommes plus courageux.
    Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donne la parole aux griots.
    Si tu ne peux être impartial, cède le trône aux hommes justes.
    Si tu ne peux protéger le peuple et braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes, qui t’indiqueront le chemin de l’honneur.
    Oh Fama ! Le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus. »
    Voilà des exigences du peuple à travers les griots vis-à-vis du Roi Almamy Samory Touré, qui ne seraient pas de trop, gravées, en lettres d’or, dans les bureaux de bien des chefs d’Etat actuels

    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 23:41, par jeunedame seret En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    « La poursuite de la lutte contre le terrorisme fait partie de nos priorités même si le modèle de Barkhane n’est plus le modèle adapté et que nous voulons engager des consultations pour essayer de transformer ce modèle dans un modèle qui soit moins un modèle d’empreinte territoriale des forces françaises, » Quelle farce ! Pourquoi ces essais ? Et c’est chez nous que vous allez essayer ces modèles ? Monsieur Jean Yvre le friand brigand, on comprend vos titubations de langue et d’esprit. Quand vous vacillez sur vos mots et idées avec trop de répétitions on sent vraiment que vous êtes désorienté, donc mal assuré. Allez-y tomber à Paris. Reconnaissez votre péché et déguerpissez. L’obsession française est à ses limites. Pliez bagages avec vos CFA. On vous renverra même la langue.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 23:51, par Yamba En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Rock fais appelle aux Russes.
    1- Demande a etre protegé comme le president Centraficain Touadera le mathematicien par des Russes.
    2- Fait venirs 1000 instructeur Russes pour commencer
    3- Fait monter l’armée Burkinabé en puissance et netoyer le pays.
    4- Dementèle les bases militaire Francaises au Burkina
    5- Crée ta propre monnaie
    6- Tout le reste suivra, car nous nous occuperons du reste y compris les nègres de maison.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 01:55, par QUIDAM En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    MERCI LABA YAMBA

    LA VOIE A SUIVRE EST TELLEMENT CLAIRE...
    COMBIEN DE TEMPS ONT-ILS BESOIN ENCORE POUR FONCER ????

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 06:12, par Sambiga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Je pense que les paroles ne suffisent plus pour faire à la France et son truand de jean et en plus ivre que le peuple agrcain ne veulent d’eux en matière de coopération. Il faut organiser une marche contre la venue de ce truant ivre de jean et contre de cette France voleuse de richesses des pays africains que son heure à sonné. La france doit maintenant affronté sa situation de pays pauvre en Europe de manière digne et demandé peut-être de l’assistance aux autres pays comme les pays africains faisaient à sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 06:55, par Cougard En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    La France a des intérêts et les défends. La France a un idéal et les défend sous le vocable démocratie. La France a des gens bons qui n’ont rien à voir avec ce qui se passe en Afrique ou au moyen Orient. Ces Français il faut être malhonnête pour ne pas reconnaître leurs existences.ILS SONT DES MILLIONS ET SONT TRES FORMIDABLES.
    Au nom de leurs intérêts qu’ils défendent très bien, la France a soutenu et soutien le front Al NOSTRA organisation terroriste. Au nom de ses intérêts la France collabore avec des gens aux mains entachées de sang. Au nom de ses intérêts, la France en collaboration avec d’autres pays dits démocrates pillent les subsides et le pétrole syrien vers l’Iraq pourtant pays frère de la Syrie vivant l’attrocite des terroristes.Ce même pétrole transit par la Turquie.
    Nos chefs d’État devront être LUCIDES et comprendre que le monde est multipolaire. On les apprend rien. Le monde a changé de paradigme. NOS HOMMES POLITIQUES DOIVENT ETRE PLUS PRAGMATIQUES DANS LEUR VISION DE LA COOPÉRATION.
    LA FRANCE EST DANS SON ROLE DE DÉFENDRE SES INTÉRÊTS. LES AFRICAINS A COMMERCER PAR LE BURKINA ONT LEURS INTÉRÊTS. FAUT IL UN AUTRE PAYS AVEC SES INTÉRÊTS PROPRES VENIR DEFENDRE NOS INTÉRÊTS PROPRES ? JE PENSE QUE NON.
    IL VIENDRONT DEFENDRE LEURS INDUSTRIES MILITAIRES. ET ILS ALIMENTERONT LES CONFLITS TOUJOURS EN ARMES ET EN HOMME LES DEUX CAMPS.
    IL FAUT BIEN LES OBSERVER QUAND ILS DISENT NE PAS ETRE SUR LE TERRAIN. ILS SONT PLUS NUISIBLES.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 07:56, par Sambiga En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    N’est ce pas ce même yvre le truand qui empêché l’ONU de financer l’achat des armes pour l’armée burkinabé dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ? Ppurquoi vient-il presenter ses condoléances ? Ce n’est pas ce qu’il voulait ? Merde a la fin !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 08:33, par Ka En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Et ça recommence comme l’erreur du président Hollande avec l’arrêt de la mission SERVAL. Pourtant cette mission comme celle de Barkhane, arrivait au bout d’anéantir les punaises. Oui l’indolence de la Communauté internationale avec l’arrêt brutal de SERVAL a permis les terroristes de reconquérir facilement le Sahel. Car, il fallait une bonne coordination de tous : ’’’Pendant que la France et la CEDEAO les traquaient au Nord du Mali vers le désert, l’Algérie devrait les traquer vers le Sud qui n’a pas été fait à cause de l’erreur commis par le président Hollande.’’’

    Abandonné une région comme le Sahel qui a besoin de la France avec ses drones qui voient tout, sous prétexte qu’un rectificateur du nom de Goïta comme Sankara, veut faire réfléchir les politiques Maliens aux petits pieds, est une insulte de la France aux Maliens. Il fallait le faire aussi avec le jeune Deby au nom de la démocratie.

    Mais le malheur des autres fait le bonheur des autres comme mon ami et promo, un alsacien installer ici à Toulouse ou je passe avec mamie des jours heureux pour une semaine, la ville de Claude Nougaro dont son statue est visible sur une jolie place à sortie du métro, mon ami est très heureux de la décision de Macron, car, son fils au Mali en tant que militaire depuis quelque temps, était tous les jours face à la mort, et sa famille avait de l’angoisse.

    Je profite dire à mon ami Kôrô Yamyélé qui a enseigné la technologie dans cette ville, que Aeroscopia aéronautique est ouvert, et aussi le centre de formation ou nous avons eu l’occasion de visiter. Nous disons merci à nos enfants et petits-enfants qui nous offert ces vacances de quelques jours pour mon anniversaires. Nos amitiés a toutes et toutes les internautes de bonne foi de Lefaso.net, sans oublié le Dr. paré et son équipe.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 11:55, par Myssyon En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

      M. KA, VOUS ETES D’UNE INCROYABLE NAÏVETÉ. JE RÊVE...

      Répondre à ce message

      • Le 12 juin à 16:01, par Ka En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

        Si tu avais commenté le pourquoi je suis ignorant, on pouvait en discuté. Si Roch Kaboré le président qu’on qualifie de mouta mouta est assis a parlementer avec le ministre Français, ça montre qu’il y a des intérêts de lui dire la vérité qui rougit les yeux mais ne le casse pas. Ce que je peux confirmer pour tes insultes gratuites, c’est que ce sont des doubles ignorants comme vous qui pleurnichent quand les Français font quelque chose : Et quand cette France qui a perdu ces 51 ans enfants pour vous protéger ne fait rien, vous doublez votre pleurnichement. Pour l’instant je n’ai pas un temps pour te blanchir la cervelle : Mais merci de me lire.

        Répondre à ce message

    • Le 12 juin à 23:34, par Kouda En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

      Mon cher Ka,
      Profite bien de tes vacances à Toulouse.
      Eloigne toi un peu du net et savoure les instants avec les personnes merveilleuses qui sont avec toi et autour de toi.

      Répondre à ce message

    • Le 13 juin à 09:06, par caca En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

      Ce vieux Ka n’arrête pas d’arnaquer les forumistes par du n’importe quoi. Vous avez dit aux africains à l’Afrique et pourquoi se plaindre la fin de l’opération Barkhane au Mali. Il faudrait se méfier entre le discours politique illuministe et la réalité. A lire vieux Ka, c’est plutôt la nostalgique et des plaintes inutiles.

      Répondre à ce message

    • Le 14 juin à 13:24, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

      Ah ! mon ami ka, quelle chance de revoir cette si belle et si memorable et adorable. Profite de ton sejour. Tu ne manqueras pas de flaner le long de la garonne, le pont neuf et passer surtout faire le marche de st sernin. Ou mieux l’air frais le long du canal du midi entre la cite arsenal et chapou, ca te rappellera...
      ous i tu veux revivre les virees nocturnes estudiantines de Place esquirol ou du quartier st cyprien, la tu trouveras le restaurant Le Mayombe pour gouter les plats africains quand tu auras marre du cassoulet de castelnaudary
      Dommage que lors de mon dernier passage pour un colloque, le succes de la ville a couté la destruction du quartier arnaud bernard qui avait une telle originalité et le betonnage generalisé. La librairei castella place du capitole a malheureusement fermé ; la belle perspective des allees pompidou vers jolimont le quartier de l’aeronautique est denaturée. Tu ne manqueras pas de revoir la grande université du mirail ou nous eumes tant et tant de luttes et de debats, etc ; Bref : Bon sejour
      bon sejour
      SOME

      Répondre à ce message

      • Le 14 juin à 20:17, par Ka En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

        Mon ami SOME : Au moment où je t’écris ces lignes, je la coule en vieux gâté par une mamie attentionnée a la place ’’’Capitole’’’ avant le couvre-feu de 23 heures. Oui la ville de Toulouse évoque notre jeunesse estudiantine ou le contact humain était un totem. En regardant cette Place avec les couronnes en or sur les murs, surtout les commerçants qui ne savent pas qu’est-ce que c’est la différence, que d’encaisser ce qu’on les achète, j’oublie les querelles d’intérêts de nos décideurs. En prenant le périphérique qui n’était pas à notre temps, je me dis que cette ville a la chance de profiter du bénéfice de l’aéronautique qui n’est pas a dissimulé. Oui avec mon promo qui a son bureau d’étude dans cette belle ville dont le fils reprenne le Flambeau, tous les soirs nous essayons les cuisines Africaines en tant que des vieux retraités. Malheureusement le séjour commence à prendre fin. Merci pour les renseignements dont nous allons revoir les beaux coins, avant de rejoindre la capitale pour le retour. Je profite dire merci à mes jeunes internautes de bonne foi HORUDIAOM et Kouda pour les conseils.

        Répondre à ce message

        • Le 18 juin à 16:52, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

          Mon ami Ka, profite au max de ton sejour pour reposer tes vieux os dans cette belle ville. Qu’est ce que tu me rends jaloux, hein !!! Je parie que tu es assis sous les arcades de cette belle place du Capitole où nous venions nous reposer un peu et prendre le verre en sortant de la bibliotheque, en rats de bibliotheques que nous etions. Tu vois comment la municipalité a travaille contrairement aux « querelles d’interets de nos decideurs « au burkina.
          En tout cas tous les meilleurs vœux de sejour car la suite au pays risque ne pas etre gai pour nous au burkina. Bon j’arrete de te stresser. Profite au max et bon seour et bon voyage de retour
          SOME

          Répondre à ce message

          • Le 18 juin à 18:37, par Ka En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

            Oui mon ami SOME : La place du capitole est historique et magique le matin comme le soir. Malheureusement c’est notre dernier Weekend en Haute-Garonne. C’est en venant en vacance dans cette région Occitanie, et suivant la Garonne en visitant ses habitants, qu’on se rend compte qu’il y a encore de l’humanisme dans quelques départements de la France.

            Nous avons eu la chance que mon promo soit un conseiller élu, et ce privilège nous a permis d’en connaitre Toulouse et le département.

            La place du capitole, ou tous les jours nous pavanons avant de faire d’autres choses, puisqu’on habite à quelques mètres de là, cette place depuis 1790 fait partie de l’histoire de la création du département, que tu connais comme moi.

            Oui je me suis reposer abondamment, surtout connaitre une charmante région géographiquement industrialisée avec des sous-traitants à cause de l’aéronautique, mais aussi agricole qui fait de cette région une région économiquement viable malgré que la Covid.19 à paralyser l’économie mondiale. Si je le confirme, il faut s’approcher de quelques élus de Toulouse et voir leur sourire pour se rendre compte, car les 586 communes n’en souffrent pas trop.

            Avec mamie nous avons essayé le randonné qui nous a fait du bien. Beaucoup de touristes de certains âges comme nous ne se privent pas. Merci d’avoir pensé à moi. Si Dieu le veut, la semaine prochaine je retrouverai mon potager et mon Tampouy, surtout ma sauce au Boulfanka frais avec la levure naturelle pour ma santé.

            Répondre à ce message

        • Le 18 juin à 23:16, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

          Mon ami Ka, profite au max de ton sejour pour reposer tes vieux os dans cette belle ville. Qu’est ce que tu me rends jaloux, hein !!! Je parie que tu es assis sous les arcades de cette belle place du Capitole où nous venions nous reposer un peu et prendre le verre en sortant de la bibliotheque, en rats de bibliotheques que nous etions. Tu vois comment la municipalité a travaille contrairement aux « querelles d’interets de nos decideurs « au burkina.
          En tout cas tous les meilleurs vœux de sejour car la suite au pays risque ne pas etre gai pour nous au burkina. Bon j’arrete de te stresser. Profite au max et bon seour et bon voyage de retour
          SOME

          Répondre à ce message

    • Le 14 juin à 14:33, par HORUDIAOM En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

      Bonne vacances mon vieux Ka. Profite bien avec ta famille et éloigne toi un peu du net. Si tu veux mon avis, c’est le double jeu des autorités françaises au sahel qui fait le chou gras aux terroristes. Cette guerre peut finir si elle est réellement engagée. Le statut de Kidal négocié par le MNLA à Paris sous Sarkozy et récemment avec Macron est devenu le quartier général des terroristes. C’est ce jeu que la France doit arrêter. Tôt ou tard, ça se retournera contre elle. L’histoire récente de la République Centrafricaine nous enseigne à plus d’un titre. Et la Russie continuera à avancer ses pions là où la France manage les terroristes.

      Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 08:40, par LE FOU DU ROI En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Cher Rock,
    si tu veux rentrer dans l’histoire, fais la sourde d’oreilles aux français. Leur esprit machiavélique est un état de nature. Si tu n’as pas encore compris cela, malheur à toi...
    Prends ton destin en main et ose le changement de vision politique en ayant en vue l’intérêt supérieur de la Nation burkinabè. Prends exemple sur Kagamé et plus proche de toi, le colonel GOÏTA. Les Russes ont fait un beau travail en Syrie, en Centrafrique et ailleurs, pourquoi ne pas essayer de regarder de ce côté-là ? En élargissant la zone de ta coopération, tu susciterais l’émulation des partenaires et cela à ton avantage...Regarde comment les français font la cours à Kagamé. Toi aussi, tu peux choisir d’inscrire le Burkina dans le concert des Nations libres ou de le rabaisser davantage en faisant de lui un pauvre pays qui n’a aucun avenir. Prends donc courage et pose des actes forts qui seront sans précédent. Mais si tu décides de mener une politique "mi-figue, mi-raisin", le peuple burkinabè retiendra de toi, le souvenir du président le plus triste de son histoire. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 09:35, par Obliviator ! En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Attention, attention, attention !!! Les Africains ne doivent pas eoncore se laisser distraire dans la lutte contre le terrosisme en s’adhérant à cette unité bancale créée sous initiative de la France qu’est cette Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) en Côte d’Ivoire. Les pays du G5 doivent boycotter cette académie (un autre cheval de Troie des impérialistes occidentaux), qui au fait n’aura pour but que de destituer ou d’assassiner tous les dirigeants qui se mettraient du côté de leurs peuples. Attention, attention, attention !!!

    Monsieur le Président du Faso, ayez s’il vous plaît le courage de dire au nom du peuple burkinabè définitivement merde à la France et montrez la porte de sortie à toutes les forces étrangères opérant sur notre territoire. Si vous ne pouvez pas le faire, laissez un autre le faire pour l’amour de notre Burkina Faso. Qu’a toujours la France à fourrer son nez dans nos affaires intérieures ? Je vous remercie !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 11:21, par Daouda En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    on ne veux pas des français à nos cotés. Des pyromanes qui jouent au pompier.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 12:37, par Stéphane En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Il y a déjà leur base ici. Depuis des années. Si vous ne le saviez pas renseignez vous.
    Qu’ils partent purement et simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 14:20, par Madi En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Chers internautes arrêtez de vous excité, vous serez les premiers à crier encore sur la toile pour appeler la France à l’aide. Prions Dieu pour que après leur départ au moins chacun assume sa responsabilité. Sinon on va continue à dormir à Ouagadougou pendant que l’ennemi avance

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 14:56, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Pffff... Ils n’ont toujours rien compris ces Gaulois !

    Ce n’est pas Serval, Barkhane ou Takuba qu’il faut reformater, mais bel et bien votre mentalité complètement déconnectée des réalités tellement vous êtes englués dans vos "certitudes" !

    Rappelons qu’à l’origine, le terme "Al Qaida" qui signifie "la base" fait référence à la base de donnée des combattants formés, entrainés, équipés et armés par les américains pour combattre les Russes en Afghanistan. Sauf qu’une fois les Russes boutés hors d’Afghanistan, ils se sont trouvés un autre ennemi !
    Nos amis Gaulois devraient se demander si le prochain commando qui commettra un attentat à Paris ne viendra pas de Kidal ! Comprenez donc une fois pour toutes que :

    1°) Il n’y a pas de "gentils combattants islamistes modérés" et de "méchants terroristes djihadistes" ! En Syrie comme au Sahel, vos distinguos sont aberrants et vous conduisent à armer vos ennemis !

    * Ceux à qui vous avez parachuté de l’équipement en Syrie sont les mêmes qui ont commandité le Bataclan.

    * Ceux avec qui vous fraternisez à Kidal ceux ceux là même qui essaiment la terreur à travers toute la sous région.

    * Vos "amis" et vos "contacts" sont ceux là qui enlèvent vos ressortissants et qui ont assassinés vos journalistes de RFI.

    * Ceux que vous recevez à Paris, ces "farouches hommes bleus du désert" que vous admirez tant, et qui vous parlent de "lutte de libération" et "insurrection de minorités locales" sont les mêmes qui répondent de Al QAIDA et de l’état Islamique.

    * Ceux avec qui vous nous interdisez de discuter et de négocier sont les mêmes avec qui vous avez discuté la libération de vos otages, leur versant des sommes supérieures à nos budgets militaires.

    Si c’est ça votre lutte contre le terrorisme, vous n’êtes pas à un échec près...

    2°) La méthode américaine du "Wanted" n’a jamais rien donné. Donner la chasse aux chefs terroristes pour afficher des "trophées" n’empêche pas que ces chefs soient immédiatement remplacés, et pendant ce temps le nombre de combattants ne fait qu’augmenter.
    Le temps, les renseignements, les hommes et les armes utilisés pour traquer et éliminer un seul homme auraient pu servir à éradiquer la quasi-totalité de son groupe armé sans lequel il ne peut rien. C’est une méthode couteuse en ressources et improductive, en dehors du "coup de com" !.

    3°) Les temps ont changé et le "secret défense" est devenu une illusion à l’ère d’internet. Comment nier la vente d’armes dans un conflit extérieur quand n’importe qui peut filmer un blindé ou un missile anti-char français sur la ligne de front et la poster à la presse en temps réel ?
    De même, à ce rythme là, tôt ou tard, les élus et les citoyens français en viendront à demander à leurs dirigeant passés et actuels comment et pourquoi des soldats et otages français sont morts alors que c’était évitable par une action franche et radicale ? Et pourquoi les armes qui les ont tués ont été achetés avec le même argent donné pour libérer des otages ?

    4°) On a compris que vous ne vouliez pas d’une force G5 Sahel forte et autonome, qui pourrait contrer vos plans non avouables dans la région comme en Libye par exemple. Mais supporter les armées locales pour qu’elles en finissent avec ces terroristes est la seule option.
    Il est illusoire de croire que vous pouvez maintenir un "équilibre de la terreur" avec des pays éternellement pauvres et attaqués et donc éternellement dépendants de la France.
    Tôt ou tard, soit ces pays vont s’affranchir de ce "partenariat" délétère, soit les djihadistes vont gagner et se tailler un émirat sanctuaire dans la région d’où ils pourront trafiquer et lancer des attaques dans le monde entier. Et un certain pays européen qui prends des lois anti-islam chaque mois pratiquement est en bonne position dans leur liste de cibles.

    Sans compter bien sûr que la "patrie des droits de l’homme" ne refuserait quand même pas l’asile à "quelques" millions "d’amis" Africain fuyant un émirat islamique...

    Réveillez-vous, les Gaulois !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 16:12, par BackToMyRoot En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Les gens continueront d’ écrire des commentaires émotionnels quand il s’ agit d’ évoquer nos relations avec la France. Mais posons nous les vrais questions , nos problèmes ne viennent pas uniquement de la France, mais surtout de notre incapacité à créer une profondeur stratégique pour notre pays dans tous les domaines(sécuritaires, économiques etc.).Pour arriver à cela il faut du sérieux et de l’ audace dans ce pays. Depuis que nous subissons ces attaques à ma connaissance aucune commission d’ enquête n’ a jamais statuée sur les capacités opérationnelles de nos forces armées .Qu’’ elles sont les insuffisances identifier, pourquoi et comment les améliorer ? Avons nous besoins de l’ ingénierie locale(ex : entreprise technologique, les universitaires, les chercheurs) ou l’ ingénierie extérieure.
    Nous savons tous aujourd’hui que la force des puissances occidentales ce sont les satellites et les drones et pourtant nous avons l’ un des meilleurs astrophysicien d’Afrique primé au USA en 2018.Nous avons des jeunes ingénieurs qui conçoivent des drones à usage civil ( civil ou militaire c’est une question d ’ objectifs).
    Voyez-vous, le Vietnam nous fait des dons de tracteurs et nous sommes heureux , mais sachez que le premier tracteur vietnamien pesait plus de 30 tonnes et le monde se moquait d’ eux car c’était des forgerons qui l’ avait construit mais aujourd’hui le travail à payer.
    Il n’ y aura pas d’ issue sans une conscience collective, sans synergie d’ action et sans gouvernance vertueuse. Tous passe par là.
    Nous avons le devoir de réfléchir, de nous mettre au travail , de quitter nos zones de conforts pour oser inventer l’ avenir pour ce pays ou périr sous l’ emprise de nos ennemies.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 17:53, par Camara En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Le Burkina a juste besoin de retourner sur les idées de Sankara

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 20:19, par Sakisida En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    M le Président du Faso, Dites aux autorités françaises que nous sommes maintenant fatigués des soit disant appuis. Un adage en more dit : tékre wend kuuni bi nef fan taala renda. Autrement dit, si l’échange ressemble à un dont, que chacun garde pour lui. Monsieur ou madame France nous voulons plus de vous chez nous merci de garder ça pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 20:40, par Vérité Indiscutable En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Leur acharnement chez nous est une expression malpropre de leurs intentions malsaines inouïes. Le Burkina Faso de THOMAS SANKARA ne sera jamais une arrière-sécurité de la France pour sauver ses entreprises dans la sous-région. Ils peuvent bien rêver. Rock lui-même peut rêver avec eux. Au Burkina Faso, c’est nous, le peuple, qui décidons. (Rock peut bien interroger Blaise et il lui dira). Mais comme jusqu’à présent Rock n’a pas encore été inquiété, il peut bien sombrer et très vite.
    Mon cher Rock, sache que nous ne voulons pas sentir les assassins de Thomas Sankara chez nous, chez toi.
    A bon entendeur, Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 02:33, par Nahon En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    La France fait mine de partir pour mieux s’implanter a travers une coalison internationale plus brutales dirigée par la France avec l’UE, le Canada , les USA et autres pays nordiques. Comme cela on ne poura plus indexer la France mais continuera de faire le sale boulot en meneur. Autan refuser toute cooperation en block car l’Afrique ne sortira pas de ce nouvel tracqunare avant plusieurs siecle. Je me demande pourquoi les Français refusent de travailler comme les Allemands qui eux n’ont pas de colonies mais sont les premiers en Europe. Il faut eduquer les dirigeants Francais sinon ca va peter car on ne se laissera plus faire,

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 05:16, par Abdoulaye akandji En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Tant qu il restera un seul tank français dans le Sahel personne n aura la paix en Afrique de l ouest. Depuis l esclavage jusqu a nos jour l Afrique ne se rend pas compte que son malheur c est d avoir sur sa route cette France qui considère les africains com des animaux et bien que les dirigeants africains doivent avoir le courage de leur dire trop c est trop et nous on les soutiendra. De l esclavage jusqu’à la colonisation et la recolonisation par le francs CFA et le terrorisme c est eux ki sont a la manette.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 18:35, par Cuceron IIeme du nom sur la toile En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    La France est encore a mille lieux de comprendre que ce n’est pas en ecrasant les autres qui rend GRAND. Les autres puissances colonisatrices (et meme toujours colonialistes) ont eu l’intelligence de changer le paradigme dans leurs relations avec leurs anciennes colonies. Si fait que le sentiment antimetropole (colonisatrice) est vecu tres differemment dans leurs anciennes colonies.
    Elle est temps qui la France (la FRANCE.!?! me demanderez-vous...! J’y mets tous ses valets locaux comme le genre Alassane OUATTARA et Consors et ces NAIFS de tout bord - wouii.!!) cerne qu’elle gagnerait sur tous les plans a descendre de son point de vue , pour desormais traiter avec nos pays d’egal a egal. Sinon qu’elle a perdu et la bataille,et la guerre et la negociation.!
    Aimablement ciceron IIeme

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 05:26, par Burkiindi En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Il faut vraiment un sursaut patriotique de notre pour dire non à l’aide française. Nous n’en voulons pas. L’objectif de la France c’est de créer une instabilité au sein de notre Etat. Prenons l’exemple de la Libye. Prenons l’exemple de la Centrafrique. Prenons l’exemple aujourd hui du Tchad et du Mali. Trop c’est trop ouvrons l’œil desormais car cela parait vital pour nous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 09:17, par L’Afro-optimiste En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Nous ne voulons plus de coopération c’est aussi simple à comprendre...
    La logique voudrait que si une coopération d’amitié ne marche pas ,il faut rompre c’est clair et net...Peace

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 10:39, par Faso Dan Fani En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Non à la FRANCE qui a allumé le feu au Sahel, qui l’active et joue au Sapeur-pompier.
    La SOCIETE CIVILE doit organiser des marches, des conférences, faire des tracts..., pour dire NON à la présence des pyromanes français sur le sol des Hommes Intègres.
    La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 15:32, par RASMANE ZONG NABA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    rappelez vous que la france n a jamais gagne une guerre comment peut elle nous deffendre

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 15:33, par Wendlaboumb En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Chers forumistes,
    Nous devons et nous pouvons reformer utilement notre coopération avec la France. Nous resterons d’éternels territoires concédées aussi longtemps que nous nous contenterons gesticuler nos émotions.
    1. les relations entre les nations sont souvent des relations de prédation et parfois d’alliance. Mais le prédateur fait rarement alliance avec une proie. Le prédateur fait alliance avec un autre prédateur. Aussi longtemps que nous croirons que le poussin (ex colonie), par ses cris et ses supplications empêchera le faucon de l’enlever, "an saara !"
    2. le patriotisme de nos gouvernants est nécessaire mais ne suffira pas au succès de la réforme souhaitée. Les populations doivent être préparées à supporter les représailles que le pays va légitimement subir dès le lancement de la réforme de la relation avec l’ancienne colonie. La société civile a tout à jouer pour armer les mentalités et éviter le piège des exigences de "liberté et de démocratie" qui peuvent inhiber la valorisation de nos ressources propres et booster les plans des prédateurs.
    3. La préparation du processus a besoin de cohérence et de discrétion (agir sans émotion et avec conviction). Les concepteurs des plans d’investissements ont tout à jouer ici. Si les cadres des départements ministériels restent rivés sur les enjeux court terme (mobilisation de perdiems, conflits de leadership institutionnel, clientélisme), les "généreux PTF " auront toute la latitude de nous faire télécharger et alimenter les applications des alliances prédatrices. "N wond buuga, la katr yonkda" pour dire que la hyène cible ce qui ressemble à un chèvre.
    4. Dans cette affaire du Sahel, la France n’est que la marionnette ou l’ouvrière conjoncturelle d’une manoeuvre géostratégique dont elle n’est pas le cerveau. Gardons à l’esprit que l’enjeu c’est de contrer le pole prédation que constituent la Chine et la Russie. Pour la proie que nous sommes (pays du sahel) il ne s’agit pas de choisir un bon prédateur mais d’utiliser la latitude de choisir son prédateur pour négocier des modalités de réalisation de sa vision propre. Kagamé nous en a donné l’exemple et Talon est sur la bonne voie. Il faut se réformer pour réformer la relation. Quitter la France avec exclusivement les émotions nous fera atterrir dans une nouvelle relation de prédation plus dramatique.
    5. Nous avons cependant cette chance inouïe que les autorités françaises de 2021, par l’invariabilité de leurs réactions aux crises de gouvernance dans le sahel, montrent qu’elles ne voient pas que l’Afrique de ADO est en agonie et que sous les étendues de sable ou de savanes s’enracinent des nations dont Kwamé Nkrumah et Sankara ont rêvé.

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 14:30, par SOME En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

      Merci mon frere Quelle belle analyse de haut niveau. Les gens s’egosillent sur la france (ce qui se justifie) mais oublie que c’est un plan de geopolitique mondiale dans laquelle la france elle meme joue sa partition. Oui le predateur s’associe au predateur, a celui là qui lui prendra pas toute sa prise de predation et fera un partage gagnant gagnant. Chine ou Russie ce sont tous des predateurs. D’ailleurs un proverbe dagara dit que la discussion que l’on a avant pour pouvoir attraper tuer la chevre n’est plus la meme une fois que la chevre a été tuée !

      A nous peuple de le comprendre ! mais helas nos elites ne font font que des calculs du ventre et bas ventre a tres court terme. Plus que jamais nous peuples, tenons là l’opportunité "...des nations dont Kwamé Nkrumah et Sankara ont rêvé.".Ils l’ont revé et nous, on le fera !
      la patrie ou la mort nous vaincrons
      voila l’occaasion
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 21:50, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Moi je n’ai pas de comptes à demander ni à la France ni à E. Macron , par contre j’ai des comptes à demander à mon président qui est RMCK :
    1) Monsieur le président, est-ce que les francais sont chez nous en hors la loi ou existe t-il des accords qui encadrent leur présence ? si oui, je tiens à connaitre le contenu de ces accords.
    2) Monsieur le président, qu’est-ce qui empêche notre armée de protéger nos populations à defaut de efendre l’inegrité de notre territoire ?

    3) Monsieur le président, quelle est la source de financement des terroristes ? Pensez-vous que les velleités ont un lien avec l’exploitation de nos ressources minières ? si oui, la solution ne viendrait pas du gel de l’exploitation afin d’assècher le puits de financement ?
    Ce sont là quelques questions simples que j’estime légitimes. Le reste c’est du n’importe quoi. Chacun se voit en Sankara alors que personne ne l’est. Si nous vivions ce que nous écrivons sur les réseaux, le pays ne serait pas dans cet état avec des écoles bio-dégradables, des infrastrures mal réalisées, la corruption à ciel ouvert, etc. etc.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 24 juin à 09:30, par Kobyagda Moussa En réponse à : Lutte contre le terrorisme : La France ne va pas installer de base militaire au Burkina, selon Jean Yves Le Drian

    Bonjour,
    Après le rejet du Mali, la France cherche un territoire pour la continuité de sa coopération militaro mouta-mouta ; Nous n’en voulons pas de vous ici, au Faso. Disons tous NON aux bases militaires étrangères, sans exception, en Afrique. Y’en a mare, point barre.
    Ombre Blanche

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
CEDEAO et lutte contre le terrorisme : Le Babangida blues !
Vatican : Une messe pour les victimes du terrorisme au Burkina Faso, pour la Réconciliation et pour la Paix en Afrique
Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade
Insécurité au Loroum : Meurtries et désemparées, les populations descendent dans la rue ce samedi 26 juin
Lutte contre le terrorisme : Silvère Salga présente « l’Effort-C ou Effort civil »
Burkina : Trois bases terroristes détruites et 11 terroristes neutralisés dans la région de l’Est
Lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation au Burkina : EducommunicAfrik lance une offensive digitale
Mali : Les forces françaises de l’opération Barkhane frappées par une attaque à la voiture piégée
Silvère Salga, chercheur-écrivain, sur la lutte contre le terrorisme : « Avec mon plan OBAR, on peut inverser la tendance en six mois »
Opération Barkhane : Plusieurs terroristes neutralisés dans le Liptako
Burkina : L’armée attristée par la disparition d’un « vaillant guerrier » de l’Unité spéciale de la gendarmerie
Création de Forces spéciales : Des organisations redoutent un escadron de la mort
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés