Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mardi 27 avril 2021 à 23h05min
Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

Les journalistes occidentaux (deux Espagnols et un Irlandais), enlevés à Kompienga, dans la région de l’Est, ont été tués par leurs ravisseurs, rapportent nos confrères de la radio Omega.

Ces journalistes avaient été enlevés, le 26 avril 2021, lors d’une embuscade tendue à une patrouille mixte sur l’axe Fada-Pama. L’attaque avait fait trois blessés et quatre disparus dont les trois journalistes. La quatrième personne portée disparue, un élément des Forces e défense et de sécurité, n’est toujours pas retrouvée.

Au lendemain de l’attaque, les autorités irlandaises avaient, avec l’appui des responsables sécuritaires burkinabè, entrepris des recherches de leur compatriote.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 avril à 13:57, par Made En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    N’importe quoi. Ce qui compte, c’est le 4e disparu qui a vendu sa vie pour des faux types. Tout le monde sait que ce sont les occidentaux les cibles privilégiées des terroristes, Pourquoi alors envoyer des soldats pour protéger des journalistes venus satisfaire leur curiosité dans une région ou les terroristes font leur lo ? Arrêter d’envoyer nos frères se sacrifier pour les colons, Pour toute autre cause , oui. Si non, la vie des noirs ne représente rien pour ces gens.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 08:45, par kwiliga En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

      @Made
      Un responsable irlandais d’ONG.
      Deux journalistes espagnols.
      Qui selon vous, n’étaient présents en zone de guerre, que pour satisfaire leur malsaine curiosité d’impérialistes occidentaux, et que vous avez l’audace de traiter ici de "colons".
      Made, votre haine à l’égard des occidentaux vous aveugle tellement, que vous en perdez toute l’humanité qui caractérise traditionnellement notre peuple.
      Que la honte s’abatte sur vous.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 09:20, par sampawinde En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

      Il y’a belle lurette que la gendarmerie n’assure plus les escortes dans la zone.
      Pourquoi les autres le font ? Ils sont plus forts peut être ?
      Il y’a u réel problème au Faso !

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 10:07, par Passakziri En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

      @Made,
      Souvent il est mieux de se taire ou de ne rien écrire surtout quand c est pour produire des insanités.
      Visiblement beaucoup de mes concitoyens n ont jamais appris à avoir de l empathie ou ont perdu cette valeur ? Dans tous les cas j estime que tout citoyen qui meurt des bêtises de terroristes surtout sur notre territoire mérite que nous nous apitoyons sur son sort.

      Passakziri

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 14:03, par Abdoulaye le vrai En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

      Ces faux types étaient la pour aider ton pays à protéger la faune et la flore ( enfin de ce qu’il en reste ) c’était des gens présents pour la lutte anti braconnage. En plus d’être bête tu es ignorants dans tes propos et tu craches sur des gens qui font le travail que tes frères ne veulent pas faire ! Au moins un peu de respect pour leur mémoire ! Votre mentalité est à vomir et c’est pas étonnant qu’il coule en.pensant comme ca !! Au lieu de cracher toujours sûr les blancs faites en sorte que votre pays s’arrange ! L’est du burkina est laissé par les autorités vous n’arrivez même plus à vous gérer vous même après quand on vient vous aider vous cracher sur cette même aide votre haine et votre ignorance au lieu de faire en sorte de changer vous même les choses ! Une mentalité horrible vraiment en pensant comme ça vous n’avancerez jamais !

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 14:01, par Sabaabo En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    C’est troublant :
    J’ai le triste constat que les occidentaux, hélas, assassinés dans notre pays sont pour la plupart des espagnols :
    - 6 février 2004 : Frère Ignacio García Alonso, religieux, directeur du collège des Frères des Écoles Chrétiennes, à Bobo.
    - 15 février 2019 : Père Antonio César Fernández Fernández, religieux, Sallesien de Son Bosco.
    - 17 mai 2019 : Père Fernando Hernández, religieux, Sallesien de Don Bosco, à Bobo-Dioulasso.
    - Aujourd’hui, deux espagnols et un Irlandais.
    Je suis inquiet quand à l’image qu’on aura de notre pays en Espagne.
    J’espère que la liste n’est pas plus longue que cela.
    Paix aux âmes des disparus. Sincères condoléances à leurs familles et proches. Courages aux Espagnols vivant sur le sol Burkinabè. Nous voudrions vous dire notre estime et vous rassurer. Vous savez bien que, malgré tout, ce pays reste accueillant et ses populations très respectueuses.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:19, par shalom En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    En attendant qu’on sache davantage sur les circonstances de cette tragédie, je m’incline devant la mémoire de ces amis de notre pays lâchement assassinés par ces terroristes. En même temps, je me pose des questions sur la raison de ce voyage périlleux d’européens dans cette région de l’est qui est sous contrôle des djihadistes. Selon les informations disponibles, les terroristes ont littéralement laminé nos soldats et retiré leurs motos, armes et véhicules pick-up. On peut donc penser qu’il n’y a pratiquement pas eu de combats. Ce devait plutôt être le sauve-qui-peut. Dans ces conditions, quel est le rôle d’une escorte sécuritaire ? Nos jeunes ne sont pas prêts à mourir contrairement aux djihadistes qui mènent un combat fanatique. C’est la réalité mais de cela, la loi interdit d’en parler sous peine de démoraliser la troupe.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 09:40, par Sidpassata Veritas En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

      @shalom vous racontez les détails du combat comme si vous y étiez ! Quels sont vos sources ? Ou bien est-ce juste votre imagination ? A moins qu’il s’agisse d’un message du camp de nos ennemis qui aurait pour but de semer la panique, et pour cause :
      - vous dites que la région de l’Est « est sous contrôle des djihadistes ». Ce qui est faux : des terroristes y sont présent, mais il n’ont pas le contrôle de la région.
      - vous dites encore :« Selon les informations disponibles, les terroristes ont littéralement laminé nos soldats » mais vous ne dites pas la source de ses informations et où est seraient "disponibles" comme vous le prétendez.

      Il s’agit de la sécurité de nous tous et d’une guerre asymétrique qui nécessite que tous les burkinabè soutiennent nos forces de défense et de sécurité. C’est pour cela que je vous demande d’être plus précis pour ne pas travailler pour l’ennemi, à moins que vous soyez de leur camps.
      J’invite tous mes concitoyens à être vigilants sur la qualité des messages qu’ils publient et les intentions cachées de certains messages qui circulent sur les réseaux sociaux.

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:49, par Bao-yam En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    C’est très triste. Mes sympathies à leur famille. En même temps, on doit aussi réfléchir sur l’action des médias occidentaux en Afrique. Depuis le début du terrorisme, beaucoup de médias s’abstiennent d’appeler un chat un chat. Certains ont des écrits favorables à ces meurtriers. D’autres préfères enquêter sur les soi-disant violation de de droits de l’homme par nos soldats plutôt que les massacres de ces meurtriers. Il n’est pas trop tard pour changer.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 07:38, par A qui la faute ? En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

      @Bao-yam :
      Comment ces 3 personnes accompagnées de nos FDS seraient-ils en train de s’enqueter contre nos mêmes FDS ?
      Un peu d’humanisme ! Avec ces raisonnements tout ce qui arrive à un étranger sur notre sol est toujours vu comme "c’est bien fait pour lui". Tout le monde n’est pas contre nous. Sinon notre pays disparaîtrait.
      C’est notre corruption qui est le moteur de tous nos maux dont le terrorisme. Ne passer pas votre temps à soupçonner tout le monde. Eteignons simplement le moteur.
      Regardez les attitudes et le train de vie de nos dirigeants ? Est-ce digne d’un pays en guerre dont l’existence mise à rude épreuve ?
      Vous mettez tous les pays qui souffrent du terrorisme dans une liste et vous voyez simplement que ce sont les pays les corrompus au monde. Quelle coïndidence ! Peut-être parce que c’est plus difficile de recruter un Suédois ou un Suisse qu’un burkinabé dans le terrorisme.
      Beaucoup de secteurs de notre économie souffre du manque de touristes, l’étranger c’est aussi une richesse. Et ces journalistes, je suis persuadés sont rompus à ce métier, et vous ne trouverez pas beaucoup à Ouaga ou à Bobo capables de ce courage.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 08:53, par kwiliga En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

      @ Bao-yam
      Pourriez-vous, je vous prie, appuyer votre assertion : "Certains (des médias occidentaux) ont des écrits favorables à ces meurtriers.", par quelques exemples bien sentis, qui parviendraient à nous démontrer, le soutien inconditionnel apporté par les occidentaux aux groupes terroristes qui massacrent nos populations,... et les leurs, quand l’occasion se présente.
      Si vous ne trouvez aucun exemple à nous présenter, arrêtez d’écrire des inepties racistes, ressaisissez-vous et commencez à réfléchir.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 02:16, par Adakalan En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    Dans tout ça la, où est le gouvernement ? Depuis des années on sait où se trouve c’est bandits et on est incapable d’apporter la réponse qui sied. Pour moi nous avons tous démissionner. J’ai honte du burkinabè d’aujourd’hu face a ces bandits, Des bandits faire la loi dans un pays soit disant des djihadistes. C’est de quoi on parle même ? Arrêtons même cette appellation de djihadistes. C’est des bandits tout court.
    Pour moi nous ne prenons pas toujours au sérieux ces bandits armés . Qu’est ce que c’est que être resiliant face a des bandits.? C’est une démission de notre part.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 06:41, par le Nomade En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    Toutes mes condoléances aux familles des victimes. C’est vraiment déplorable et on se demande ce que ces gens sont allés faire dans cette zome infestée de djihadistes ! Mais le risque pris par ces gens n’exonère pas la responsabilité du gouvernement burkinabé qui a mis à leur disposition une forte escorte de FDS (une trentaine !). Alors si le gouvernement connait la dangerosit,é pourquoi avoir autorisé la visite en leur donnant une escorte armée ? On n’y comprend rien !!! Ces gens ne peuvent non plus se rendre dans cette zone sans avori reçu une évalkuation de la situation securitère par les FDS burkinabe !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:08, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    Au moins sous BC, on avait la paix et la sécurité !!! Que devient ce pays, jadis havre de quiétude pour la majorité des habitants du BF.
    Jamais, dans l’histoire, le BF n’a été autant endeuillé, pourtant des gens ont librement juré sur leur honneur de défendre et protéger ce pays. Où sont passés les "boys" de M’Missélé qui ont bandé les muscles contre leurs frères d’armes ?!
    Escroquerie, quand tu nous tient !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 08:20, par BEOGO En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    Lorsque je lis les commentaires, j’ai le sentiment d’abandon. Les territoires occupés par les djihadistes doivent être abandonnés et personne ne doit aller là-bas. Ce discours, je ne peux l’accepter. C’est parce que nous aurons le courage d’aller sur ces territoires au risque de nos vies et parce que nous n’aurons pas peur que nous vaincrons ces fanatiques de dieu.
    En montrant et en exprimant notre peur, les djihadistes sont entrain de gagner.
    Aussi, je félicite les journalistes occidentaux d’aller là-bas au risque de leur vie. Qu’ils reposent en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:41, par Sidpassata Veritas En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    @shalom vous racontez les détails du combat comme si vous y étiez ! Quels sont vos sources ? Ou bien est-ce juste votre imagination ? A moins qu’il s’agisse d’un message du camp de nos ennemis qui aurait pour but de semer la panique, et pour cause :
    - vous dites que la région de l’Est « est sous contrôle des djihadistes ». Ce qui est faux : des terroristes y sont présent, mais il n’ont pas le contrôle de la région.
    - vous dites encore :« Selon les informations disponibles, les terroristes ont littéralement laminé nos soldats » mais vous ne dites pas la source de ses informations et où est seraient "disponibles" comme vous le prétendez.

    Il s’agit de la sécurité de nous tous et d’une guerre asymétrique qui nécessite que tous les burkinabè soutiennent nos forces de défense et de sécurité. C’est pour cela que je vous demande d’être plus précis pour ne pas travailler pour l’ennemi, à moins que vous soyez de leur camps.
    J’invite tous mes concitoyens à être vigilants sur la qualité des messages qu’ils publient et les intentions cachées de certains messages qui circulent sur les réseaux sociaux.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 16:26, par Juste En réponse à : Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs

    Je crois que les uns et les autres doivent être simplement réalistes ; en attendant une véritable reconquête de certains espaces par les forces de l’ordre, il faut éviter de s’ y aventurer. Les gens diront après que vous étiez braves en s’ y aventurant mais ça sera après vous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso mutualisent leurs forces dans les zones frontalières
Lutte contre l’extrémisme : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de prévention de la radicalisation et son plan d’action
Opération HOUNE : Une vingtaine de terroristes neutralisés
Sécurisation du territoire national : des terroristes délogés au Nord et au Sahel grâce à une opération d’envergure
Recrudescence des attaques terroristes : L’État islamique au grand Sahara (EIGS) augmente son emprise au Liptako-Gourma
Oudalan : Les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque
Mali : Environ 300 militaires de la Force Barkhane mobilisés pour sécuriser un convoi de ravitaillement dans le nord
Attaque contre le village de Kodyel : L’Union européenne condamne fermement ces actes barbares
Recrudescence des attaques à l’Est : « Il pourrait y avoir un lien avec la mort d’Idriss Déby », selon Mahamoudou Savadogo, expert des questions d’extrémisme violent
Situation hebdomadaire des opérations de sécurisation : Huit terroristes neutralisés et du matériel récupéré
Région de l’Est : Deux VDP et plus d’une dizaine de civils tués à Kodyel
Opération Barkhane : Plusieurs terroristes neutralisés dans le Gourma
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés