Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • LEFASO.NET • mercredi 7 avril 2021 à 22h45min
Côte d’Ivoire : Laurent  Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

Acquittés définitivement le 31 mars 2021 par la Cour pénale internationale (CPI) dans l’affaire de crimes contre l’humanité lors des violences post-electorale de 2010, Laurent Gbagbo et Blé Goudé sont désormais libres de rentrer en Côte d’Ivoire, d’après le président Alassane Dramane Ouattara.

Cette information a été donnée par le président Alassane Dramane Ouattara, au cours du Conseil des ministres du 07 avril 2021.

Le président ivoirien a dit prendre acte de la décision de la CPI et ajoute avoir une "pensée émue" pour les victimes et leurs familles. Il les a rassurées de sa compassion et du soutien de l’Etat.

"Quant à M. Gbagbo et Blé Goudé, ils sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent. Les frais de voyage de M. Gbagbo ainsi que ceux des membres de sa famille seront pris en charge par l’État de côte d’ivoire" a-t-il soutenu.

Il bénéficiera également des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République de Côte d’Ivoire, foi du président Ouattara.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 avril à 15:54, par Ka En réponse à : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

    Voilà deux personnes qui ont eu quelque chose dans leur pantalon en montrant le monde entier que la justice est la seule porte pour avoir son honneur. Comme disait Roch Kaboré :"Nous devons tout faire pour que la justice soit rendue dans toutes (les) affaires sensibles pour aider notre peuple à se réconcilier avec son histoire, pour ramener la paix des cœurs et créer les conditions propices à la contribution de tous les Burkinabè à l’œuvre de construction nationale." L’exemple vient de la CI.

    Si un de nos ancien président avait quelque chose sous le pantalon, au lieu de se camoufler dans les jupes de ses beaux-parents arrosé d’une double nationalité pour échapper a la justice pouvait prendre l’exemple de GBAGBO et se confier avec courage à la justice de son pays, son peuple le pardonnera. Mais vouloir revenir dans son pays sans passé par la justice par ce qu’on peut duper l’autre, ça ne passera pas même étant un introverti. Bravo GBAGBO et ADO. La justice a été dite. Rien à dire : Que le peuple Ivoirien pardonne, car, 10 ans dans les cellules de la CPI a suffi pour avoir reconquis son honneur d’ancien président.

    Répondre à ce message

    • Le 7 avril à 19:13, par Héhé En réponse à : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

      Parlant de l’affaire sous le Pantalon... penses-tu que ceux qui nous gouvernent en ont aussi vraiment ? Je ne veux pas donner raison à un panafricain mais il n’avait pas tort. Avec cette histoire de réconciliation qui sent pourri dès son commencement là, je crois que ceux qui sont au contrôle aussi devront manquer de la chose sous le Pantalon.

      Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 18:36, par APS En réponse à : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

    La CPI relève de la justice internationale dont les principes de fonctionnement ne sont pas les mêmes que ceux des juridictions nationales. Nul doute que GBAGBO et BLE GOUDE auraient été lourdement condamnés pour les mêmes faits s’ils avaient été jugés par les juridictions nationales ivoiriennes. La preuve, poursuivis pour des faits moins graves, l’un dans l’affaire dite du "braquage de la BCEAO" et l’autre pour "actes de tortures, homicides volontaires et viols", ils ont tous les deux été condamnés par contumace (en leur absence), à la suite de procès estimés "non équitables", à 20 ans d’emprisonnement ferme et à de lourdes amendes, avec privation de leurs droits civiques.
    On est plutôt surpris de l’esprit "fair play" des autorités ivoiriennes qui ont aussitôt accueilli cet arrêt confirmatif de la CPI et décidé de l’appliquer, alors qu’il n’y a pas si longtemps, elles avaient rejeté et refusé d’exécuter des arrêts rendus par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), juridiction continentale faisant usage des instruments africains et internationaux de protection des droits humains.
    Que feront elles maintenant des jugements de condamnation ainsi rendus par leurs juridictions nationales ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 21:10, par Lom-Lom En réponse à : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

    Est-ce la revanche de dame Histoire ? Tout le monde sait que l’Histoire n’a pas de parti pris car elle dira avec exactitude ce que les hommes ont fait. BLE GOUDE et Mr Gbagbo ont oublié qu’ils n’étaient pas simplement des chefs de quartiers et que ce qu’ils ont sorti de leurs bouches ont été les bombes incendiaires qui ont tué environ 3000 personnes. J’ai vu Blé Goude sur France 24 demander pardon aux victimes et à Mr Ouattara il ya quelques jours et j’étais ému. Malheureusement, ils sont déjà morts et rien les ressuscitera. La jeunesse africaine devra alors tirer leçon de ces comportements honteux de leurs aînés pour faire la politique autrement. Dieu sauve l’Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 07:47, par Sidbewendin Zoungrana En réponse à : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

    Le Président OUATTARA ne saurait dire mieux car, ceci est de Lapalisse même si dans son cœur c’est autres choses qu’on retrouve. Oui que OUATTARA avait une idée sur l’issue de ce Procès de la CPI qu’il a monté de toutes pièces. C’est pourquoi, avec la complicité de Magistrats véreux de son pays, il a anticipé en imaginant d’autres dossiers (faux dans leurs fondements et leurs contenus) contre les concernés en se disant, "la CPI les relachera mais ils ne fouleront pas le sol ivoirien tant que moi OUATTARA, je serais en vie. S’ils rentrent, je les arrête et je les envoie au gnouf". D’où il faut prendre avec prudence et pincettes, cette déclaration. L’International qui a été abusé dans cette affaire par OUATTARA avec la complicité de Sarkozy et la France devrait s’y impliquer pour que la Justice aille jusqu’au bout. Que Gbagbo et Blé Goude puissent rentrer dans leur pays, libres de toutes actions, même de faire la Politique s’ils le désirent sans obstruction aucune. Selon le plan de OUATTARA, la suite attendue est et restera de réussir à envoyer Soro Kibafori à la CPI. Il doit et veut justifier aux yeux du monde et des ivoiriens en particulier, qu’il est un homme, un Sénoufo, l’homme qu’il faut pour les ivoiriens. D’où l’explication du Mandat d’Arrêt déjà lancé contre ce jeune homme (Soro Kibafori Guillaume) mais bloqué dans son exécution par la France parce que les dirigeants français de nos jours ne veulent pas s’immiscer volontairement dans un tel faux dossier. Ce que l’on retiendra dans un décryptage sérieux de cette Situation Ivoirienne, c’est que tout le monde a découvert les astuces et supercheries techniques et Politiques de OUATTARA pour écarter toutes personnes pouvant mieux faire que lui, et, personne ne le suivra aveuglément. Aussi, au lieu de persister dans ses inepties, OUATTARA ferait mieux de poser "balle à terre" et ramener les choses à leurs normes. Autrement, avec son épouse, ils subiront les mêmes fins que le Président Roumain au sortir de leur Communisme. Pendus la tête en bas et le cul présenté à l’air et au vent. Comme quoi c’est tout homme qui fabrique sans le savoir, le fouet qui servira pour le fouetter.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 16:27, par yat En réponse à : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

    Monsieur ZOUNGRANA
    Chez toi les gens tuent pour devenir président. ça suffit pour toi

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Charles Konan Banny : La mort de « l’homme du centre » !
Côte d’Ivoire : Un hélicoptère Mi-24 de l’armée disparaît des radars dans le Nord du pays
Laurent Gbagbo et le syndrome Mélenchon : Le « bonapartisme » plutôt que l’union !
Côte d’Ivoire : Les autorités annoncent la détection d’un cas de fièvre Ebola
61e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire : Le président gracie 3000 prisonniers
Abandon des poursuites de la CPI contre Simone Gbagbo : S’il vous plait, Madame, taisez-vous !
Covid-19 : Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara confiné
Et Exspecto Resurrectionem Mortuorum : Que deviennent les morts de la « guerre des chefs » en Côte d’Ivoire ?
Côte d’Ivoire : La mort de Charles Gomis, vétéran de la diplomatie ivoirienne. Mais aussi bien plus que cela !
Côte d’Ivoire : Condamné à perpétuité, Guillaume Soro rejette "totalement" le verdict.
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara offre le Pavillon présidentiel pour accueillir Laurent Gbagbo le 17 juin 2021
Claude Sahy Soumahoro : L’inattendu à la présidence de la République de Côte d’Ivoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés