Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Célébration de la Pâques à Bobo-Dioulasso : Les chrétiens invités à ne pas avoir peur d’être de vrais disciples de Jésus

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 5 avril 2021 à 22h45min
Célébration de la Pâques à Bobo-Dioulasso : Les chrétiens invités à ne pas avoir peur d’être de vrais disciples de Jésus

Le carême catholique est à son « apothéose ». Après quarante jours de jeûne et de privation, les fidèles du Burkina Faso, à l’instar de leurs coreligionnaires du monde, célèbrent la solennité pascale ce dimanche 4 avril 2021. A cet effet, Mgr Paul Ouédraogo, l’archevêque de Bobo-Dioulasso, a célébré dans la soirée du samedi 3 avril à l’église Saint-Vincent de Paul de Koko, la liturgie de la veillée pascale marquant le passage du Christ de la mort à la vie.

Certains fidèles catholiques de la ville de Bobo-Dioulasso ont pris d’assaut l’église Saint-Vincent de Paul de Koko, dans la soirée de ce samedi 3 avril 2021, pour célébrer la victoire de Jésus-Christ sur la mort. Tous vêtus de leurs plus beaux ensembles n’ont pas voulu manquer cette occasion de « ressusciter avec le Christ, afin de passer du monde de l’obscurité vers la lumière ». En effet, pour les fidèles catholiques, la fête de la Pâques rappelle la résurrection de Jésus-Christ, trois jours après sa crucifixion sur la croix et son ensevelissement. Selon eux, elle est la fête la plus importe dans la vie du catholique.

Des fidèles catholiques ont pris d’assaut l’église Saint-Vincent de Paul pour la veillée pascale

La cathédrale étant toujours en chantier, c’est à l’église Saint-Vincent de Paul de Koko que Mgr Paul Ouédraogo a célébré cette veillée ou vigile pascale. Elle clôt ainsi le Triduum pascal et ouvre à la fête de Pâques. Elle comprend l’office de la lumière et l’annonce de la Pâques, la liturgie de la parole, la liturgie baptismale et la liturgie eucharistique.

D’une très grande richesse liturgique, elle a pour but de rappeler et signifier comment la vie et la grâce ont jailli de la mort du seigneur pour les humains. Au cours de la célébration, les traditions liturgiques de cette nuit de la résurrection, symbolisant le passage de la nuit à la lumière ont néanmoins été déployées, avec notamment les sept lectures de l’Ancien Testament, les Psaumes et cantiques, et la lettre de saint Paul aux Romains, convergeant vers l’Évangile de la résurrection, lu à travers le récit de saint Marc.

Des fidèles reçoivent le sacrement du baptême

Seul l’amour peut vaincre le mal

Dans son homélie, Mgr Paul Ouédraogo a tiré des messages forts des textes liturgiques pour exhorter les uns et les autres à cultiver l’amour. Il a affirmé que tout change avec la résurrection du Christ. « Jésus s’est montré comme modèle en obéissant à son père.

Il a accepté venir au milieu de nous, il nous a aimés. Il est passé partout en faisant le bien et pourtant il a terminé victime de la haine des hommes. Il n’a pas répondu par la violence, ni par la vengeance. Il a continué d’aimer jusqu’à la croix et jusqu’à la résurrection pour nous dire que c’est la vie qui aura toujours le dernier mot, l’amour aura toujours le dernier mot ; pas la violence, la méchanceté, la haine, ni le mal. (…) l’amour survit toujours à la mort », a-t-il laissé entendre.

Mgr Paul Ouédraogo exhorte ses fidèles à vaincre la peur afin d’être de vrais disciples du Christ

Le célébrant a invité les fidèles chrétiens à tourner leur regard vers le Christ ressuscité qui, par cet acte, « nous ouvre les portes d’une vie de plénitude ». Aussi, il a demandé aux fidèles de vaincre leur peur afin d’être de vrais disciples de Jésus. « N’ayez pas peur de pardonner, n’ayez pas peur d’aimer et n’ayez même pas peur de mourir. C’est la peur qui nous empêche d’être de vrais disciples de Jésus. Aujourd’hui, le seigneur nous invite à nous laisser surprendre. Jésus, le ressuscité, nous aime sans limites et visite chacune de nos situations de vie », a-t-il lancé.

En insistant sur l’amour du prochain, Mgr Paul Ouédraogo enseigne que l’amour est la seule clé pour faire face à la vie. « Nous voulons la paix, la cohésion sociale, la réconciliation, le pardon, et nous voulons que tout marche bien. Nous voulons le bonheur, et le ressuscité nous dit une chose, l’amour est la seule clé pour faire face à la vie. Laissez donc la grâce, la lumière nouvelle que Jésus nous apporte, nous imprégner totalement, afin de changer notre regard sur nous-mêmes, nos familles, nos communautés, notre pays et le monde », a-t-il invité ses fidèles.

Léa Bambara/Konaté invite les chrétiens à promouvoir la paix et la réconciliation

Des fidèles reçoivent des sacrements à la faveur de la vigile pascale

Au cours de cette célébration, ce sont 58 fidèles qui ont reçu en même temps les sacrements de baptême, de communion et de confirmation. Ainsi, ce sont les premiers nés de cette soirée qui sont convertis à marcher dans la marche du Christ. Mgr Paul Ouédraogo les a invités à demeurer dans la voie du Christ dont la résurrection constitue « une espérance pour l’humanité ». Pour les « nouveaux chrétiens », ce sont des moments de joie et de réjouissance. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Colonel-major Pierre Tiendrébéogo, premier DG de l’ONI : « Les exigences de la technique ne sont pas toujours en synergie avec les contraintes financières »
Ministère en charge de la Femme : Les organisations syndicales dénoncent au Premier ministre la « dégradation du climat social »
Éducation : Le personnel du Lycée Philippe Zinda Kaboré manifeste ce 10 mai 2021
Religions : Le chrétien face aux sectes et aux sociétés ésotériques
UEMOA : Le président de la commission et ses sept commissaires prennent fonction
Burkina Faso : Des associations formées sur la promotion du don de sang
Affaire de Pazani : Selon le ministre Clément Sawadogo, le propriétaire légal a cédé volontairement son terrain
Affaire "mosquée de Panzani" : L’Union des jeunes avocats dénonce une remise en cause du principe de laïcité de l’Etat
Ziniaré : La campagne de souscription aux parcelles de la cité des forces vives ouverte du 10 au 16 mai 2021
Litige à Panzani : Les avocats exigent l’exécution « stricte des décisions de justice rendues contre l’Etat »
Bitumage de la route Dori-Gorom Gorom : Les travaux avancent malgré les difficultés sécuritaires
Lassané Savadogo, DG de la CNSS, à propos des cotisations sociales : « Nous disposons des prérogatives de la puissance publique pour contraindre l’employeur qui n’est pas en règle »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés