Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme doit être assez grand pour admettre ses erreurs, assez intelligent pour apprendre de celles-ci et assez fort pour les corriger.» John C. Maxwell

Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) : Une note conceptuelle en cours de validation pour mobiliser davantage de ressources

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • jeudi 4 mars 2021 à 10h05min
Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) : Une note conceptuelle en cours de validation pour mobiliser davantage de ressources

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Joseph Youra, a procédé, dans l’après-midi du mercredi 3 mars 2021 à Ouagadougou, à l’ouverture de l’atelier national de validation de la note conceptuelle sur la gestion durable des ressources forestières. Il s’agit notamment de la note conceptuelle qui va permettre la réduction de l’utilisation du bois à des fins médicinales et pour la production de la bière de mil, et l’adoption de technologies énergétiques appropriées dans les régions des Hauts-Bassins et des Cascades du Burkina Faso.

Mobiliser et accroître les ressources humaines, techniques et financières nécessaires pour soutenir les secteurs d’activités économiques dans une démarche de production durable ; examiner le processus d’accréditation à présenter au Fonds vert pour le climat (FVC) pour davantage de ressources climatiques. Ce sont les deux objectifs clés de cette note conceptuelle qui seront validés au cours de cet atelier national dont l’ouverture a eu lieu le 3 mars 2021.

Joseph Youra, secrétaire général du ministère de l’Environnement.

Pour le secrétaire général du ministère en charge de l’Environnement, Joseph Youra, l’élaboration de ce document s’est appuyée sur une démarche méthodologique participative, ciblant l’ensemble des acteurs directs et indirects potentiels d’utilisation des ressources forestières. A l’issue de cette rencontre, il est attendu un document validé avec des engagements forts et concrets afin de le soumettre au FVC.

Les acteurs du secteur réunis pour valider la note conceptuelle.

« A l’instar de nombreux pays, la mobilisation de la finance climatique à travers les autres mécanismes tels que le Fonds d’investissement pour le climat, le fonds d’adaptation, joue un rôle important dans l’économie du Burkina Faso. Et la mobilisation de la finance climatique reste en deçà des attentes du pays. C’est dans cette optique que nous appuyons la candidature du FIE au FVC pour son accréditation », explique Joseph Youra. Car, poursuit le secrétaire général, cette dynamique permet d’espérer que le pays sera en mesure de répondre aux deux enjeux majeurs du 21e siècle, à savoir protéger l’environnement et contribuer à la vitalité de l’économie nationale par la promotion de l’économie verte, la création d’emplois verts, la génération de revenus substantiels et la lutte contre la pauvreté.

Dr Jean-Marie Sourwema, directeur général du Fonds d’intervention pour l’environnement.

Quant au directeur général du Fonds d’intervention pour l’environnement, Dr Jean-Marie Sourwema, il a déclaré que ce projet devrait à terme permettre au pays de mobiliser plus de cinq milliards de F CFA. Et au-delà donc de la validation du processus d’accréditation, précise-t-il, il sera également question de valider la première note conceptuelle basée sur la gestion des ressources forestières, à savoir la réduction de l’utilisation du bois à des fins médicinales et pour la production de la bière de mil, et l’adoption de technologies énergétiques appropriées dans les zones concernées (les Hauts-Bassins et les Cascades).


Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Promotion de la filière apicole : Des spécialistes renforcent leurs capacités techniques sur la santé des abeilles
Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) : Une visite au Centre-ouest pour apprécier les réalisations
Transparence climatique au Burkina Faso : Le comité d’orientation et de suivi scrute les activités
Programme d’investissement forestier : Siméon Sawadogo et les acteurs de mise en œuvre examinent les différentes réalisations
Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité technique conjoint Burkina-Mali tient sa quatrième session
Projet EBA-FEM : Plus de 800 hectares d’écosystèmes réhabilités dans le Sahel
Wash et changements climatiques : WaterAid et ses partenaires mutualisent leurs efforts pour un plaidoyer
Assainissement total piloté par les communautés : Les acteurs du secteur en conclave pour formuler des orientations
Gestion des risques de catastrophes : Le Réseau MARP plaide pour l’institutionnalisation de l’approche GBCRC
Environnement : Le ministre Siméon Sawadogo visite l’Ecole nationale des Eaux et Forêts dans les Hauts-Bassins
Projet adaptation basée sur les écosystèmes : Les capacités des transformatrices des produits forestiers non ligneux de Dassa renforcées
Projet adaptation basée sur les écosystèmes : Des vies transformées dans la Boucle du Mouhoun
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés