Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Digital : L’incubateur « incub@uo » inaugure son nouvel espace de travail au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 11 février 2021 à 15h30min
Digital : L’incubateur « incub@uo » inaugure son nouvel espace de travail au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo

L’incubateur digital « incub@uo » dispose désormais d’un nouveau cadre de travail à l’Université Joseph Ki-Zerbo. Hébergé au sein de l’Unité de formation et de recherche en Sciences exactes et appliquées (UFR-SEA), cet espace a été inauguré, ce jeudi 11 février 2021, par le président de l’université, Pr Rabiou Cissé, et le chargé d’affaires de l’ambassade du Grand Duché du Luxembourg, Joseph Senninger.

L’incubateur digital « incub@uo », porté sur les fonts baptismaux par des enseignants du département d’informatique, entend se donner les moyens pour accompagner davantage les étudiants à mûrir leurs projets dans un espace confortable. Dans cette dynamique, il a quitté ses premiers bureaux plus exigus pour son nouveau cadre de travail plus spacieux et mieux équipé.

Les étudiants ont assisté à la cérémonie d’inauguration dans le respect des mesures barrières

Le coup de pouce

Selon Dr Aminata Zerbo Sabané de l’équipe de coordination de « incub@uo », le matériel acquis grâce au Projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté (ProFeJeC), co-financé par le PNUD et le Grand Duché du Luxembourg, était à l’étroit dans l’ancien bâtiment. Un financement supplémentaire du ProFeJec a permis donc à l’incubateur de se doter de nouvelles salles, toujours au sein de l’UFR/SEA. Ce nouveau cadre de travail a été inauguré, ce jeudi 11 février, par le président de l’université Joseph Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, et le chargé d’affaires du Grand Duché du Luxembourg, Joseph Senninger.

Dr Aminata Zerbo Sabané de l’équipe de coordination de « incub@uo »

Accompagnement de A à Z

Incub@uo permettra d’accompagner davantage les étudiants et les enseignants à mûrir leurs projets à forte composante numérique. Cet accompagnement permettra d’élaborer le plan d’affaires, de former les jeunes sur les technologies émergentes, les guider dans la recherche d’investisseurs, formaliser leurs entreprises et les suivre au-delà de cette formalisation.

Un incubateur interdisciplinaire

A en croire Dr Aminata Zerbo/Sabané, cet incubateur universitaire qui se veut public est interdisciplinaire. « Le numérique est transversal. Nous prenons des projets venant de toutes les disciplines, toutes les filières. Que ce soit la médecine, l’économie, l’énergie, l’agriculture. La seule condition est que le projet doit avoir une forte composante numérique ».

Vue d’ensemble de la nouvelle salle de formation de l’incubateur

Motif de fierté

Dans son allocution, le Président de l’université Joseph Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé, a félicité le directeur de l’UFR-SEA, le Pr Bernard Zouma, et l’incubateur pour le dynamisme impulsé dans le domaine de l’entrepreneuriat dans le monde universitaire. En témoigne la vingtaine de projets déjà accompagnés et qui font la fierté des acteurs. Environ une dizaine de jeunes ont déjà formalisé et lancé leur entreprise. C’est le cas par exemple de Tech pour l’expertise qui offre ses services aux startup qui emploie 20 personnes et qui a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 50 millions de francs CFA en 2020.

Il y a également Laafi Express qui facilite la mise en relation patient - médecin qui est présente dans cinq cliniques. L’entreprise a bénéficié d’un financement de 15 millions de francs CFA du programme Startup.

Visite des locaux, le président de l’université Joseph Ki-Zerbo (3e à partir de la gauche)

Pour l’autonomisation des pays en développement

Le digital, de par sa nature transversale et stratégique, offre une opportunité unique aux jeunes diplômés. Le Grand Duché de Luxembourg le sait. C’est pourquoi, selon le chargé d’affaire, Joseph Senninger, les Technologies de l’information et de la communication constituent l’un des trois secteurs clés de la coopération luxembourgeoise au Burkina Faso. « Incub@uo est un partenaire de taille qui a fait ses preuves. Le but de notre coopération est d’aider les pays en voix de développement à être autonomes à travers la réalisation des projets, des idées et des rêves des jeunes », a conclu le chargé d’affaires, Joseph Senninger.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Marche du 27 novembre 2021 : L’Association des journalistes du Burkina condamne l’agression des journalistes
Technologie : Séminaire national sur l’intelligence artificielle
Coupure internet mobile au Burkina : Le gouvernement annonce la fin ce dimanche 28 novembre 2021 à 20h
Universités africaines de la communication : La responsabilité des acteurs de l’information et de la communication dans un contexte sécuritaire et sanitaire au cœur de la 12e édition
Suspension de l’internet mobile : Une violation des droits à la liberté d’expression et d’information, selon la CNDH
Suspension de l’Internet mobile au Burkina : Une perte économique de plus de 20 milliards de francs CFA selon l’index netblocks
Internet mobile au Burkina : La suspension prorogée de 96h à compter du mercredi 24 novembre 2021
Cybersécurite au Burkina : Des acteurs nationaux renforcent leurs capacités
Suspension de l’internet mobile au Burkina : Les professionnelles des médias dénoncent une atteinte grave à la liberté d’expression
Coupure d’Internet sur mobile au Burkina : Le CFOP s’offusque
Internet au Burkina : Le Gouvernement admet officiellement avoir fait suspendre la connexion sur mobile
Rupture d’internet mobile au Burkina : Des citoyens racontent leur "galère"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés