Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Présidentielle 2020 : Pr Abdoulaye Soma promet la création d’une société minière d’Etat et d’un fonds monétaire burkinabè de 100 milliards de fcfa

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • mardi 3 novembre 2020 à 14h30min
Présidentielle 2020 :  Pr Abdoulaye Soma promet la création d’une société minière d’Etat et d’un fonds monétaire burkinabè de 100 milliards de fcfa

C’est le 2 novembre 2020 que le candidat du Soleil d’avenir, le Pr Abdoulaye SOMA est arrivé à Banfora, dans les Cascades. Il a été accueilli en grande pompe à l’entrée de la ville par des militants fortement mobilisés. Le cortège s’est ensuite dirigé au siège du parti sis au secteur 7 de Banfora.

Sur place, le leader de Soleil d’avenir a dévoilé aux militants, les principales mesures au nombre de quinze qu’il compte mettre en œuvre pour refonder la nation burkinabè, s’il est plébiscité à la magistrature suprême le soir du 22 novembre. Pour Abdoulaye Soma, les populations de Banfora et en général les Burkinabè n’attendent rien de particulier que ‘‘l’équilibre dans la gestion des affaires de l’Etat’’. Il ajoute que certaines régions du pays dont celle des Cascades sont délaissées.

C’est pour cette raison, qu’il propose d’intégrer toutes les régions dans la gouvernance du pays par la mise en place d’un gouvernement restreint de treize membres à raison d’un ministre par région.

L’expert en droit constitutionnel prévoit que les principaux organes de gestion du Burkina Faso que sont le Gouvernement, le Parlement, les Conseils régionaux, les Conseils municipaux et les Conseils d’administration des sociétés d’État soient composés d’une parité hommes-femmes, jeunes-adultes. Il s’engage également à octroyer une bourse à chaque élève et étudiant et à créer dix mille emplois par an. Il promet de bâtir une nation forte, réconciliée et un renforcement des forces armées nationales pour enrayer définitivement la spirale de l’insécurité.

Pour sa stratégie de campagne, le plus jeune des candidats à l’élection présidentielle estime que son parti va adopter une stratégie de campagne qui correspond à la structure du parti, à la structure des militants du parti et du renouveau qu’il incarne, celle de la « campagne de proximité », la « campagne de porte à porte », « de bouche à oreille ». Cette stratégie met l’accès sur le contact direct avec les électeurs. Elle consiste à aller vers les populations, dans leur domicile, dans leur lieu de travail, dans leur lieu de causerie pour leur présenter le projet de société. Il a donc exhorté les militants et militantes du parti à aller convaincre leurs familles respectives, leurs collègues, leurs amis et connaissances que le Soleil d’Avenir incarne le renouveau démocratique tant souhaité par le peuple burkinabè.

Pour réussir sa gouvernance et honorer ses quinze mesures, le candidat du Soleil d’Avenir estime que la mobilisation des ressources sera axée sur la réduction du train de vie de l’Etat, la création d’une société minière d’Etat pour que l’or du Faso revienne au Faso, la création d’un fonds monétaire burkinabè de 100 milliards pour l’autofinancement du budget national.

Les activités politiques de ce jour du Soleil d’Avenir se sont terminées dans la cité du Paysan noir par une rencontre directe entre les femmes et tous les cadres au siège du parti à 14h. Au cours de cette rencontre, le Pr Soma a vanté ses qualités d’homme d’Etat, d’intellectuel chevronné, de professionnel aguerri, d’homme de consensus avec un projet de société à la hauteur des défis du Burkina Faso. Il a exhorté l’ensemble des militants et militantes à se mobiliser pour la réussite du grand meeting de clôture qui aura lieu à Banfora le 20 novembre.

Les militantes venues nombreuses à cette rencontre ont promis d’enclencher la stratégie de campagne du parti pour qu’au soir du 22 novembre 2020, leur champion soit propulsé au plus haut sommet de l’Etat.

K G M
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés