Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide les listes nationales de certains partis suite à une plainte du Mouvement SENS

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • lundi 19 octobre 2020 à 23h25min
Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide les listes nationales de certains partis suite à une plainte du Mouvement SENS

Le tribunal administratif a invalidé la liste nationale des élections législatives du Mouvement du Peuple pour le Salut (MPS), du Mouvement des intellectuels pour le développement (MIDE), de l’Alliance travailliste pour le développement (ATD).

L’invalidation fait suite à une plainte du Mouvement politique SENS de Me Guy Hervé Kam. En effet, le Mouvement SENS reproche à ces partis politiques d’avoir des candidats qui sont positionnés sur plusieurs autres listes. Lefaso.net a joint le Mouvement qui a confirmé avoir saisi le tribunal administratif pour des faits d’irrégularité juridique.

Sur le fond, les demandeurs se fondent sur la disposition 184 du code électoral qui en ces termes stipule : « Une même personne ne peut être candidate que dans une seule circonscription électorale et sur une seule liste ». Une disposition qui sanctionne les partis en contrevenance des dispositions électorales.

A ce jour, sont concernés entre autres, le Mouvement des intellectuels pour le développement (MIDE) de Harouna Kindo, candidat à la présidentielle, de l’Alliance travailliste pour le développement (ATD) de Souleymane Soulama, ancien ministre des Transports, et le parti RPT. Mais aussi, la liste de l’OPA-BF (province du Kouritenga) de Me Ambroise Farama, candidat à la présidentielle ; l’ODDN dans la province du Boulgou, et l’UFC dans la province du Kadiogo.

Lefaso.net a tenté de joindre le Pr Loada du MPS, Arouna Kindo du MIDE et Ambroise Farama de OPA/BF pour s’enquérir de la suite à donner à cette affaire. Me Farama a confirmé que la candidature de leur candidat du Kouritenga a été invalidée. Toutefois, une concertation est en cours pour attaquer la décision devant la Cour d’appel. Nous n’avions pas pu entrer en contact avec les autres, car injoignables.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés