Actualités :: Burkina : Appel à mes fils et frères !

A travers ces lignes, le citoyen Joseph Ouédraogo lance un appel aux Burkinabè leu demandant de s’unir et donne quelques conseils aux nouvelles autorités.

Je vous félicite pour avoir pris la décision de rectifier la transition, cela est applaudi par la majeure partie de notre peuple. En effet le MPSR est venu pour combattre et restaurer notre territoire et non faire la politique. Je vous conseille vivement de vous en éloigner et aller au combat.

Voilà plusieurs conseils pour sortir la tête haute :

-  Avec les forces vives (inclusives) mettre en place une transition dont le président, le premier ministre et les ministres seront des hommes intègres, courageux et exemplaires pour amener tout le peuple, la population en ordre de bataille contre le terrorisme

-  Union sacrée, tous les partis politiques et organisations sans distinctions doivent se mobiliser et suspendre pour une durée (1 an) l’activité politicienne et se mettre tous ensemble derrière nos FDS pour la guerre

-  Recruter 20 à 30 000 VDP payés à 100 mille francs par mois pour le maillage de notre territoire. En faire des unités combattantes avec nos FDS (VDP mobilisés et armés dans toutes les villes et villages pendant 2 ans = 72 milliards)

-  plus d’inquisition, d’empoignade de débat sur qui a fait quoi ou qui a tort ou raison, on met balle à terre pour recouvrir notre territoire et après la politique reprendra ses droits. Les médias y veilleront.

-  Mettre à contribution les syndicats et organisations de lutte contre la corruption et la bonne gouvernance à être les sentinelles pour ce gouvernement de guerre et de combat, en instituant un tribunal spéciale pour rende des jugements rapide et immédiat après les rapports de l’ASCE-LC, RENLAC et autres

-  Canaliser l’élan patriotique qui se manifeste actuellement en prenant la volonté du peuple comme boussole (cela permettra de sensibiliser et réguler sur les prix des produits de grande consommation)

-  Revisiter nos accords avec la France et dire clairement à notre partenaire français que la coopération exclusive est terminée. Il faut aller vers tous pays et personnes qui peuvent nous aider à éteindre notre maison qui brûle (Algérie que tout le monde oublie alors qu’elle a combattue et vaincue le terrorisme, la Turquie, la Russie, l’Iran, l’Egypte etc.)

-  Les parties politiques et OSC doivent se focaliser uniquement pendant la trêve demandée aux propositions sur la réorganisation de l’administration, de l’armée et les institutions politiques pour l’avenir

Situation nationale : Parole d’espérance pour le Burkina (...)
Burkina : « La situation sécuritaire n’a fait qu’empirer, (...)
Politique : La pensée unique est-elle une solution de (...)
Burkina - France : « Seuls les citoyens organisés en (...)
Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac (...)
Insécurité au Burkina : « A quel jeu joue l’Etat dans le (...)
Supposée arrivée de Wagner au Burkina : ‘’Il est (...)
Burkina Faso : « Le tableau de la crise est beaucoup (...)
Newton Ahmed Barry : Une tribune privée de sens (...)
Nouvelle année 2023 : Vœux d’un utopiste à ses concitoyens (...)
Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez (...)
Burkina : IB, religion et ethnie
Lettre ouverte au président Traoré : Mon capitaine, les (...)
Maintien probable des forces françaises au Burkina Faso (...)
Education nationale : Un citoyen interpelle le (...)
Propos Moussa Kouanda à l’AG des arabophones : ”Un poison (...)
La vie, ce n’est pas du jeu
Burkina : Pour une meilleure année 2023 en trois (...)
Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Il faut (...)
Massacre de 28 peuls à Nouna : « De la gestion d’une (...)
Burkina : Le moment churchillien du Peuple burkindi

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5208



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés