Actualités :: Lettre ouverte au ministre de l’Énergie, des Mines et de Carrières du Burkina (...)

Monsieur le ministre,
Une mesure de suspension d’octroi de nouveaux titres miniers et autorisations a été instaurée depuis le 3 septembre 2021, laquelle mesure a été partiellement levée le 28 août 2023 pour les titres miniers et autorisations exceptée pour les permis de recherche.

Monsieur le ministre, le point de mon opinion porte sur cette mesure spécifique concernant la suspension d’octroi des permis de recherche.

La recherche minière se revelant être au début de tout le processus de l’activité minière d’une nation, il est impératif de la reconsidérer, vu que le secteur est depuis plusieurs années le socle de l’économie nationale.

La recherche minière allant de paire avec la découverte de nouveaux gisements et à cet affet de nouveaux projets miniers, est gage de performance pour l’économie.

Aussi, l’État perd-t-il d’énormes ressources financières avec cette mesure, des milliards de Francs CFA relatifs aux frais de dossiers a un moment ou il en a le plus besoin pour répondre aux défis auxquels il fait face.

Face aux défis sécuritaires, plusieurs permis de recherche ont fait l’objet d’abandon ou de non renouvellement dans les différentes zones à forts risques sécuritaires, et ces acteurs dans le besoin de relocalisation dans les zones stables font face à cette mesure qui est d’ailleurs difficilement compréhensible.

A la dernière actualisation des données de votre département sur les permis de recherche, il n’en reste que 287 permis valables ou en cours de renouvellement, confère www.ecadastreminier.bf, ce qui reste insignifiant par rapport au poids du secteur et à l’engouement des acteurs pour faire avancer la recherche.

Monsieur le ministre, tout en vous félicitant des réformes en cours pour un secteur minier compétitif et prospère, il reste urgent d’apporter une réponse rapide et salutaire par la levée de cette mesure qui permettra de donner un nouveau souffle à l’activité minière en général et à la recherche minière en particulier.
Je vous remercie.

Un citoyen

Burkina : Les assises nationales, c’est comme la mort ou (...)
Burkina : Des citoyens suggèrent un nouveau mode de (...)
Burkina : Contribution sur l’état de la nation
Fermeture du bureau de vote de Bobo-Dioulasso pour les (...)
15 mai 2024 / Journée des traditions : Dire que cette (...)
Burkina : L’ancien Premier ministre Albert Ouédraogo (...)
Tribune : « Notre quête de souveraineté et de développement
Journée des coutumes et des Traditions chaque15 mai : « (...)
Tribune : « La culture porte les espoirs d’une Afrique de (...)
Burkina : L’arabe, langue oubliée de la réforme (...)
Burkina Faso : Justice militaire et droits de (...)
Photos des responsables d’institutions sur les cartes de (...)
Burkina/Lutte contre le terrorisme : L’analyste (...)
Lettre ouverte au ministre de l’Énergie, des Mines et de (...)
Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye quittera-t-il (...)
Cuba : L’Association des anciens étudiants du Burkina (...)
Sahel : "La présence américaine dans la région joue un (...)
Burkina/Transport : La SOTRACO a besoin de recentrer (...)
Burkina Faso : La politique sans les mots de la (...)
Burkina/Crise énergétique : « Il est illusoire de penser (...)
Le Dioula : Langue et ethnie ?

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5418


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés