Actualités :: Fermeture du bureau de vote de Bobo-Dioulasso pour les élections européennes (...)

Les élections européennes de 2024 en France sont prévues le 9 juin, afin d’élire les eurodéputés représentant la France au Parlement européen. A quelques jours de ces élections, des citoyens français auraient reçu par courriel une « sèche circulaire », les informant que le bureau de vote de Bobo-Dioulasso, qui fonctionnait depuis des décennies, sera fermé pour ces élections à cause de la situation sécuritaire du pays. Comme solutions proposées, ces citoyens français vivant à Sya, doivent se rendre à Ouagadougou pour le vote ou le faire par procuration. Dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, le président de la République française, Christian Darceaux, citoyen français vivant à Bobo-Dioulasso, dénonce un « déni de démocratie ». Selon lui, « jeter de l’huile sur le feu en fermant le bureau de vote de Bobo-Dioulasso en prétextant des raisons sécuritaires, est une marque d’hostilité et n’est pas de bonne politique ». Nous vous proposons l’intégralité de la lettre !

« Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Française
Objet : déni de démocratie, citoyens Français de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso, privés de leur droit de vote.
Monsieur le Président,
Je vous fais une lettre…

Que vous ne lirez sans doute pas, tant la démocratie semble devenue le cadet de vos soucis.
Le 8 mai, nous avons reçu par courriel une sèche circulaire nous informant que le bureau de vote de Bobo-Dioulasso, qui fonctionnait depuis des décennies, serait fermé pour les élections européennes. Les solutions proposées : le déplacement à Ouagadougou (352 km) ou le vote par procuration (à qui ?) !

Le prétexte invoqué : les conditions sécuritaires ! « Ça fait rire », comme on dit en Français du Burkina. Le 4 mai s’achevait dans notre ville la Semaine Nationale de la Culture. Plus de 300 000 entrées payantes dans la Foire Commerciale tenue à cette occasion. Plus de 15 lieux d’expressions diverses des richesses culturelles du pays. Burkinabè et étrangers s’y côtoyaient. Aucun incident à déplorer.

Nous savons bien évidemment que la situation reste mauvaise dans d’autres régions du pays, mais elle semble s’améliorer.
Nous n’ignorons pas non plus les mauvaises relations existant entre la France et le Burkina.

Nous sommes un certain nombre à penser que notre pays porte hélas de lourdes responsabilités dans cette situation, mais ce n’est pas l’objet de cette lettre.
Jeter de l’huile sur le feu en fermant le bureau de vote de Bobo-Dioulasso, en prétextant des raisons sécuritaires, est une marque d’hostilité et n’est pas de bonne politique.
Avec le respect dû à votre fonction, nous vous adressons nos salutations.

Christian Darceaux
Bobo-Dioulasso
Officier de l’Ordre du Mérite du Burkina

Journée internationale de l’hygiène menstruelle : Combien (...)
Burkina Faso : De la nécessité de rétablir la catégorie (...)
Burkina : Les assises nationales, c’est comme la mort ou (...)
Burkina : Des citoyens suggèrent un nouveau mode de (...)
Burkina : Contribution sur l’état de la nation
Fermeture du bureau de vote de Bobo-Dioulasso pour les (...)
15 mai 2024 / Journée des traditions : Dire que cette (...)
Burkina : L’ancien Premier ministre Albert Ouédraogo (...)
Tribune : « Notre quête de souveraineté et de développement
Journée des coutumes et des Traditions chaque15 mai : « (...)
Tribune : « La culture porte les espoirs d’une Afrique de (...)
Burkina : L’arabe, langue oubliée de la réforme (...)
Burkina Faso : Justice militaire et droits de (...)
Photos des responsables d’institutions sur les cartes de (...)
Burkina/Lutte contre le terrorisme : L’analyste (...)
Lettre ouverte au ministre de l’Énergie, des Mines et de (...)
Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye quittera-t-il (...)
Cuba : L’Association des anciens étudiants du Burkina (...)
Sahel : "La présence américaine dans la région joue un (...)
Burkina/Transport : La SOTRACO a besoin de recentrer (...)
Burkina Faso : La politique sans les mots de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5418



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés