Actualités :: Tribune : Yéli Monique Kam dénonce un excès d’ingérence de la France dans la (...)

Ceci est une tribune de la présidente du Mouvement pour la renaissance du Burkina, Yéli Monique Kam. Elle informe l’opinion publique sur le fait que la France nomme par décrets des assistants techniques attachés à la plupart des ministères au Burkina Faso. Elle affirme également que ces assistants techniques occupent des bureaux au sein des ministères et ont un droit de regard sur les textes et la gouvernance du pays. Il en serait de même pour la Chambre de commerce et d’industrie qui, est selon ses dires, sous l’emprise de la France.

LE REFUS DE GOUVERNER NOTRE PAYS

Savez-vous que la France nomme par decrets des Assistants techniques attachés à la plupart de nos Ministères ?

Ces Assistants techniques occupent des bureaux au sein de nos Ministères et ont un droit de regard sur nos textes et la gouvernance de notre pays. De même, notre Chambre de Commerce et d’Industrie est sous Expertise France.

Officiellement, le régime juridique du protectorat n’existe plus depuis la déclaration d’indépendance. Mais, le régime du mandat appliqué met notre pays SOUS ASSISTANCE de la France.

Seul le Président Thomas Sankara a osé denoncer mais n’a pas eu le temps de mettre en œuvre sa vision de la souveraineté de notre pays.

Alors, de plus en plus, nos gouvernants, REFUSENT DE REFLECHIR PAR EUX MÊMES. Par ce REFUS, la gestion de notre pays est sous-traitée aux partenaires extérieurs.

Pourquoi nos dirigeants successifs refusent de gouverner : Par manque de vision, par manque de leadership, par manque de patriotisme et d’intégrité, par manque de personnels préparés pour assurer la relève, par manque de volonté de se battre pour s’émanciper et se développer,... ?

A qui la faute ?

A vous d’apprécier et de prendre conscience du prix à payer ?

Yéli Monique KAM
La Yennega de l’éducation
La Présidente du MRB

L’humeur de Sayouba Traoré : Encore les journalistes (...)
Situation nationale : Parole d’espérance pour le Burkina (...)
Burkina : « La situation sécuritaire n’a fait qu’empirer, (...)
Politique : La pensée unique est-elle une solution de (...)
Burkina - France : « Seuls les citoyens organisés en (...)
Départ des militaires français du Burkina : Yacouba Isaac (...)
Insécurité au Burkina : « A quel jeu joue l’Etat dans le (...)
Supposée arrivée de Wagner au Burkina : ‘’Il est (...)
Burkina Faso : « Le tableau de la crise est beaucoup (...)
Newton Ahmed Barry : Une tribune privée de sens (...)
Nouvelle année 2023 : Vœux d’un utopiste à ses concitoyens (...)
Sayouba Traoré sur la laïcité : Puisque vous le prenez (...)
Burkina : IB, religion et ethnie
Lettre ouverte au président Traoré : Mon capitaine, les (...)
Maintien probable des forces françaises au Burkina Faso (...)
Education nationale : Un citoyen interpelle le (...)
Propos Moussa Kouanda à l’AG des arabophones : ”Un poison (...)
La vie, ce n’est pas du jeu
Burkina : Pour une meilleure année 2023 en trois (...)
Lutte contre le terrorisme au Burkina : « Il faut (...)
Massacre de 28 peuls à Nouna : « De la gestion d’une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5208



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés