Actualités :: Hommage à toi Commandant Yoro, La patrie ou la mort, nous vaincrons (...)

Burkinabè vivant à l’extérieur, Bolkachere Needa rend hommage au « combattant Soumaila Ganamé alias « Ladji Yoro », victime d’une embuscade qui a couté la vie à plus d’une quarantaine de personnes dans les encablures de la ville de Titao. En tant que Burkinabè, dit-il, nous ne devons pas baisser les bras, ni parler de désespoir.

« C’est ainsi que je voudrais célébrer la vie de notre illustre guerrier national : El Ladji Soumaila Gnanam​é dit Yoro. Le héros de notre temps ! Le combattant intrépide de Titao ! Le jardinier qui a troqué la recherche de sa seule subsistance contre la survie de tous. Celui qui a compris que vivre éternellement, c’est accepter de mourir pour les autres. Ladji Yoro nous te remercions ! Tu nous as portés dans ton cœur pour un instant mais nous te porterons pour toujours. Nous avons admiré le Burkinabè en toi, nous avons fondé espoir sur ta bravoure. Ton leadership est une inspiration pour tous, et plus que jamais, nous avons espoir en cette Nation, le Burkina Faso.

L’ennemi t’a torturé et tué de façon inhumaine, à la simple pensée de comment tu as trouvé la mort, la gorge se noue, le cœur s’arrête et le corps s’anéantit. Honorable Yoro, toute la Nation entière te souhaite un repos éternel à la hauteur de ton sacrifice pour nous. J’ai du mal à avancer dans mes lignes, les mains tremblent, les larmes coulent, la rage monte et l’incompréhension envahit mon être. Et pourtant, se résigner c’est te trahir. Ton courage et ton sacrifice sont à l’image de la force de notre âme profonde de Burkinabè. Ta détermination face à l’ennemi est une fois de plus un rappel de qui nous sommes : fiers descendants de Ouédraogo, de Diaba Lompo, de Guimbi Ouattara, du Grand Liptako et des peuples libres du Lobi Dagara. Nous n’allons jamais abandonner. Les barbares t’ont physiquement éliminé mais tu vivras dans nos cœurs pour l’éternité, nous continuerons la résistance pour toi, coûte que coûte. Vaillant Burkinabè, preux chevalier des temps modernes, repose en paix, au panthéon des grands de ce pays.

À vous les terroristes, détrompez-vous ! Le Burkina Faso est un poisson silure, personne ne le tient pour longtemps ! Bien avant vous, des gens encore plus forts que vous, plus terrifiants que vous, face à nos ancêtres encore plus matériellement démunis, ont voulu faire disparaître le Burkina Faso en vain ! Au contraire, notre peuple en est sorti plus fort et plus uni.

Notre âme est notre force. Notre dignité est notre être. Et notre union est inébranlable.

Nos infatigables FDS, nos braves généraux ainsi que les milliers de Ladji Yoro vous acculeront jusqu’à la victoire finale. Les Mossis du Yatenga ne capituleront jamais, les Samos de Tougan ne reculeront point, les Gourmantchés de Fada se battront jusqu’au dernier souffle, les Peulhs de Djibo et de Dori vous survivront, le Sanmatenga restera toujours debout et Le Plateau-Central vous attend. Ensemble le Burkina Faso restera invincible, un et indivisible ! Le Burkinabè renaîtra de la chair et du sang de ses valeureux fils et filles tombés, comme à l’accoutumé.

Ainsi est venu le temps, pour le commandant Yoro et tous nos vaillants combattants VDP et FDS tombés sur le champ d’honneur, de rejoindre nos ancêtres ; mais la lutte continue, pour la Patrie, pour notre Burkina Faso bien-aimé. C’est dans notre sang.

La patrie ou la mort, nous vaincrons !!! »

Bolkachere Needa (bolkachere@gmail.com)
Le 27 décembre 2021

Lutte antiterroriste en Afrique de l’Ouest : Le (...)
Médias : Un abus flagrant de confiance
Kémi Séba : Doit-on réellement l’interdire de territoire (...)
Burkina/Insécurité : Une citoyenne interpelle sur la (...)
Humeur : « Pour la première fois de ma vie, j’ai peur (...)
Côte d’Ivoire : Mort de Amadou Soumahoro, président de (...)
Crise à Béguédo : De la responsabilité collective à la (...)
100 jours du président Damiba : Analyse périscopique
Absence d’alternative politique crédible au Burkina Faso (...)
Drame d’Inata : Le rapport révèle qu’il y avait des vivres (...)
Maison à usage de bureaux pour les enseignants-chercheurs
Point de vue : Qu’est-ce qu’un panafricaniste ?
Réconciliation nationale au Burkina Faso : Si j’étais un (...)
Incivisme : Chaque Nation fabrique ses citoyens, bons, (...)
Sport : Crise du football au Burkina ou conflits des (...)
Lutte contre l’extrémisme violent au Burkina Faso : (...)
Contre les miracles en politique : Pourquoi pas des (...)
Relations internationales : Relever les défis et bâtir (...)
Mauvais ou Monnaie ? : Le buzz de ces soi-disant (...)
Burkina Faso / Secteur du tabac : Trop d’usines pour un (...)
Tiémoko Meyliet Koné, Vice-président de la République de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5061



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés