Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 6 août 2020 à 21h00min
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs

Ce jeudi 6 août 2020 à Koudougou, le ministère de l’Agriculture, en collaboration avec la Société d’assurances et de réassurances (SONAR), a initié un atelier de sensibilisation sur la mise en œuvre de l’assurance agricole au Burkina Faso. L’objectif de cette rencontre était de susciter l’adhésion des acteurs agricoles au mécanisme d’assurance agricole au Burkina Faso. La phase pilote de ce projet porte sur la production du maïs et concerne les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Ouest et de l’Est.

L’assurance agricole vise à protéger les producteurs contre les risques de pertes de récolte, suite à une insuffisance de pluies ou à une sécheresse. Le ministère de l’Agriculture s’est en effet engagé dans une vision globale de gestion des risques agricoles et alimentaires à travers le Projet de gestion des risques agricoles et alimentaires (PRAA) créé en 2019. La vision du PRAA est de sécuriser le capital de production agro-sylvo-pastorale et renforcer la résilience des acteurs pour une sécurité alimentaire durable. Et dans la mise en œuvre du projet, il est prévu une phase pilote du volet « assurance agricole » sur la production du maïs. Cette phase pilote concerne trois régions : la Boucle du Mouhoun, le Centre-Ouest et l’Est.

Des participants

Au regard de la spécificité du mécanisme « assurance agricole », il était important pour le ministère de l’Agriculture, en partenariat avec la Société nationale d’assurances et de réassurances (Sonar-IARD), de porter l’information aux producteurs et de les sensibiliser sur le fonctionnement du mécanisme.

A l’ouverture de la rencontre, le secrétaire général de la région du Centre-Ouest, Daouda Traoré, a invité les participants à suivre les communications et à souscrire massivement à l’assurance agricole pour l’atteinte de la sécurité alimentaire au Burkina Faso.

Le secrétaire général de la région du Centre-Ouest, Daouda Traoré

Avec cette formation, les acteurs du monde agricole se familiariseront avec le système « assurance agricole ». Il s’agira pour les acteurs du projet de présenter aux producteurs le mécanisme de l’assurance agricole, d’exposer le contenu du produit d’assurance agricole sur le maïs, d’expliquer aux acteurs le processus de souscription à l’assurance agricole et de porter à la connaissance des producteurs, le processus d’indemnisation en cas de sinistre.

Le secrétaire général de la Confédération paysanne du Faso (CPF), Marc Gansonré.

Après quelques explications avec des exemples à l’appui sur le bien-fondé de l’initiative, certains responsables d’organisations paysannes ont apprécié la démarche entreprise par le gouvernement burkinabè à travers le ministère de l’Agriculture. Et pour le secrétaire général de la Confédération paysanne du Faso (CPF), Marc Gansonré, « les producteurs accueillent avec joie cette initiative ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : CRS et l’Ocades Caritas élaborent une stratégie conjointe pour mieux répondre aux besoins humanitaires
Journée mondiale du pharmacien : Les spécialistes du médicament font le point de leur place dans le système de santé
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine
Formation professionnelle au Burkina : Le CIFDHA outille les jeunes de Boulsa
Justice : Le ministère passe en revue ses activités de 2019
Burkina Faso : Plaque tournante du commerce illégal du mercure en Afrique de l’Ouest
Transports et facilitation des échanges : Le Conseil burkinabè des chargeurs sensibilise les acteurs à Dakola
Evaluation des acquis scolaires au Burkina : Les apprenants ont des performances moyennes
Epargne voyage Air Burkina : Rendre le voyage aérien accessible à tous
Fonction publique : « Tôt ou tard, il y aura une situation de saturation », prévient le gouvernement
Choc entre tradition et religion à Loropéni : Surmonter les divergences par le dialogue et l’acceptation de l’autre
Promotion du civisme et prévention des conflits : Le NDI satisfait de ses actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés