Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • jeudi 16 juillet 2020 à 22h05min
Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM

Préoccupée par la situation humanitaire au Burkina Faso, la France a apporté ce mercredi 15 juillet 2020 à Ouagadougou, une enveloppe d’aide de 1 679 249 920 F CFA au programme alimentaire mondial (PAM). C’est l’annonce faite par le représentant du PAM au Burkina, David James Bulman, assisté par Luc Hallade, ambassadeur français et le représentant du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (Conasur) au cours d’un point de presse. Les financements apportés par la France seront utilisés pour apporter une assistance alimentaire sous forme de vivres à 75 371 personnes déplacées interne et membres des familles d’accueil, pendant 3 mois.

Le Burkina Faso fait face à des attaques terroristes depuis janvier 2016. Cette situation d’insécurité a obligé près d’un million de personnes vulnérables, notamment les femmes et les enfants, à fuir leurs villages d’origine pour trouver refuge dans des localités plus stables. Et pour contribuer à trouver des solutions à la situation, la France a décidé de soutenir le PAM avec une enveloppe financière de 1 679 249 920 F CFA. Ce nouveau financement de la France sous forme de vivre va permettre au PAM de répondre aux besoins alimentaires de 75 371 personnes déplacées interne, pendant 3 mois.

L’ambassadeur visitant un magasin

Le PAM à travers ce soutien compte apporter encore plus d’assistance aux personnes et communautés vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Et pour ce faire, le PAM avec cette aide, va avoir 1 800 tonnes de céréales, 678 tonnes de haricots et 113 tonnes d’huile végétale pour subvenir aux besoins des personnes vulnérables dans les zones prioritaires notamment dans la boucle du Mouhoun, Centre-Nord, Est, Nord et Sahel.

En effet, 80% de cette aide va servir directement à nourrir les personnes déplacées et 20% pour le programme d’aviation humanitaire. Le programme d’aviation va contribuer à faciliter le travail de tous les acteurs intervenant dans le domaine humanitaire. Dans le cadre de cette opération du PAM, la ration alimentaire d’une personne déplacée pour un mois est composée de 12 kilogrammes de céréales, de 3 kilogrammes de haricots et de 0,15 kilogramme d’huile végétale.

Présidium

Ce qui va permettre à sauver des vies dans cette situation d’urgence. Et pour toucher du doigt la mise en œuvre de ce processus du PAM pour sauver les vies, l’ambassadeur de la France, Luc Hallade a visité certains magasins pour voir les stocks et la qualité des produits destinés aux personnes vulnérables.

Pour le PAM, à travers son plan de réponse humanitaire, plus de 2,15 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont besoin d’aide humanitaire pendant la saison de soudure. Et cela témoigne l’augmentation des besoins humanitaires au Burkina Faso. Ainsi en 2019, plus de 1 056 000 personnes ont bénéficié de l’assistance du PAM à travers divers types d’activités.

Des journalistes à la rencontre

« Nous évoluons dans un contexte de plus en plus complexe qui entraine une augmentation importante des besoins humanitaires. Ces nouveaux financements de la France arrivent à un moment opportun et vont permettre de couvrir une partie des besoins alimentaires et nutritionnels vitaux d’un grand nombre de familles » a souligné le Directeur pays et représentant du PAM au Burkina Faso, David James Bulman.

Le Directeur pays et représentant du PAM au Burkina Faso, David James Bulman

Accompagnée dans cette assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence et les actions de développement, la France est l’un des principaux partenaires du PAM au Burkina Faso. Ses appuis sont mis en œuvre par ses différents services. « À travers cette assistance, nous souhaitons exprimer notre solidarité aux personnes déplacées interne et aux familles qui les soutiennent dans les régions du Centre-Nord, du Sahel, et de l’Est » a déclaré l’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade.

L’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade

Présent au Burkina depuis 1967, le programme alimentaire mondial a contribué à sauver des vies dans l’urgence et à transformer des vies par le développement durable. Le programme alimentaire mondial intervient dans plus de 80 pays pour nourrir des millions d’hommes, d’enfants, et de femmes touchées par les conflits, les catastrophes et surtout aussi pour jeter les bases d’un avenir meilleur.

O.I.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 juillet à 20:01, par caca En réponse à : Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM

    Ce qui est sûr, le nouveau ambassadeur de France dans notre est au cœur ange. Depuis son arrivé, on le voit signé des conventions de financement non remboursable en plus la politique intérieur du pays ne l’intéresse pas. Il a un autre esprit dépassant les deux prédécesseurs. Quand on sait le contexte français interne avec des besoins énormes, c’est quand même encourageant qu’un pays partenaire nous assiste avec autant de générosité.
    Mais les ingrats burkinabé verront de mauvais œil cette aide comme eux-mêmes nourrir une déplacée interne avec ses enfants.Nous devons tirer profit en se taisant de peur d’être frapper par la malédiction divine. Dieu béni toujours celui ou celle qui partage son pain avec le pauvre, la veuve et l’orphelin. Et l’humanitaire est la grandeur de ce pays de partager le peu qu’il a avec celui réellement dans le besoin.
    Monsieur l’ambassadeur, que Dieu vous bénisse dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:11, par Vérité indiscutable En réponse à : Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM

    Je préfère celui qui m’apprend à Pêcher à celui qui me donne du poisson ! N’en déplaise aux jeteurs de fleurs.
    Tant que les gens croient nous aider en nous envoyant quelques sacs de vivres, nous serons toujours dans la misère.
    Heureusement qu’ils sont si nombreux, les burkinabè qui n’ont pas besoin de ces vivres de honte. Certainement que ça fera le bonheur des détourneurs et des politicards !

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 09:31, par kwiliga En réponse à : Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM

      @ Vérité indiscutable
      Mais bien sur, c’est exactement de ça dont on a besoin en ce moment : "qu’on nous apprenne à pêcher".
      Puisque après 60 ans d’indépendance, nous avons été parfaitement incapables d’apprendre à pêcher par nous même, il faut espérer qu’aujourd’hui, quelque pédagogue halieutique, doté d’une âme généreuse, se dévoue à cette cause.
      Bien entendu, comme il s’agit ici d’urgence humanitaire, il devra nous enseigner très rapidement, de peur que nous tombions inanimés durant la première leçon. Au vu des conditions désastreuses que vit notre pays, notamment les régions sahéliennes, il semble qu’il doive nous apprendre dans le lit d’une rivière asséchée, sans filet et sans canne à pêche.
      Bref, tout cela ne devrait pas être une sinécure et les morts de faim devraient se compter par milliers.
      Mais, comme vous dites, beaucoup d’autres burkinabè n’ont pas besoin de cela, car ils ont appris depuis belle lurette à profiter des poissons des uns et des autres, même si cela se fait de manière plus discrète et plus indirecte.

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 04:18, par Leiw En réponse à : Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM

    Caca shame on you !!! These people are the cause of our problems. Did you forget how much they benefited from the CFa franc since 1945 ? Caca, you are a deplorable soul. I hope you get a visa to Europe and vacant burkina faso as soon as possible. Please Caca don’t insult our intelligence.

    Leiw

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 08:24, par saraphin Pierre En réponse à : Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM

    Les Africains doivent apprendre à apprendre à travailler.

    Ce n’est pas normal qu’après 60 ans d’indépendance, on continue de mendier pour manger.
    Ce n’est pas normal.

    Ce n’est pas normal que pendant des burkinabè détournent des milliards, c’est d’autres peuples qui doivent venir au secours des nôtres.
    Ce n’est pas normal ,

    Et moi j’ai honte.
    J’ai honte de savoir que je suis des vôtres, mendiants après 60 ans d’indépendance.

    J’ai honte surtout de savoir qu’à l’horizon, il n’y a pas d’issu du fait du manque de vision de ceux qui nous gouvernent.

    J’ai vraiment honte

    Mon espoir c’est de savoir que la solution viendra de la jeunesse qui comme un seul homme finira par prendre sa responsabilité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diplomatie : L’ambassadeur Mahamadou ZONGO prêche la paix entre Burkinabè et Ivoiriens
Coopération : « La Chine et les États-Unis doivent assumer leurs responsabilités envers le monde », selon le ministre des Affaires étrangères chinois
Portraits de francophones : M. Lassina Zerbo
21e anniversaire de la fête du trône marocain : Une commémoration en format restreint
Coopération religieuse : L’archidiocèse de Séoul fait don d’une ambulance à son frère de Ouagadougou
Coopération : L’Union Européenne soutient les efforts du Burkina Faso dans sa réponse à la situation de crise
Solidarité : Le gouvernement du Burkina Faso reçoit 954 tonnes de riz de la part de la CEDEAO
Grande consultation citoyenne : Des jeunes échangent sur l’avenir de la Francophonie à Bobo-Dioulasso
Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale
Droits humains : La délégation de l’Union Européenne apporte plus de 160 millions de FCFA à la Commission Nationale des droits humains du Burkina (CNDH)
Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM
Obsèques de Amadou Gon Coulibaly : L’ultime hommage du peuple burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés