Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Révision du fichier électoral : Le président de la CENI s’enquiert des conditions de travail des agents à Sidéradougou

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 25 juin 2020 à 21h40min
Révision du fichier électoral : Le président de la CENI s’enquiert des conditions de travail des agents à Sidéradougou

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a visité plusieurs centres d’enrôlement d’électeurs dans la province de la Comoé, région des Cascades, le mercredi 24 juin 2020. Au cours de cette visite, le chef de la délégation a tenu à échanger avec les citoyens de la commune de Sidéradougou, autour de leurs préoccupations. Une occasion pour lui de rappeler aux populations, la nécessité pour chaque citoyen de se faire enrôler.

Le but de cette visite à laquelle se sont jointes la ministre déléguée chargée de la décentralisation et de la cohésion sociale, Madiara Sagnon et le gouverneur de la région des Cascades, Joséphine Kouara Apiou, est de maintenir un contact permanent avec les agents de la CENI sur le terrain et ainsi qu’avec les populations qui se font enrôler sur le fichier électoral biométrique. Une manière aussi pour le président de la CENI d’encourager ses hommes sur le terrain.

Avant d’entamer sa tourée dans les centres d’enrôlement de la localité, le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, a d’abord échangé avec les citoyens de la commune de Sidéradougou autour de leurs préoccupations. Cette rencontre qui a eu lieu à la mairie de ladite commune, a été une occasion pour lui de rappelé aux populations, la nécessité pour chaque citoyen de se faire enrôler. A l’en croire, le choix porté sur la commune de Sidéradougou n’est pas fortuit.

Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry

« Sidéradougou est stratégique d’abord par son emplacement et par le nombre de populations potentielles à enrôler. En effet, lorsque nous étions venus en mars dernier, il y avait un certain nombre de zones où la CENI n’avait pas pu aller à cause des questions d’insécurité. Et nous avions promis aux populations que nous allions revenir. Donc c’est le début du retour dans les zones où nous n’avions pas pu aller dont Sidéradougou fait partie. Il se trouve que nous sommes venus au moment où il y a eu encore un incident malheureux en Côte d’Ivoire autour de la question d’insécurité, qui a donc rejailli sur cette zone. Il y a un certain nombre de villages où nous n’avons pu aller cette fois et nous leur avons promis de revenir », a expliqué le président Newton Barry. Aussi, il a souligné que dans la province de la Comoé, tous les chefs-lieux de communes connaissent l’enrôlement et il reste seulement quelques petits villages où la CENI compte revenir.

Visite d’un centre d’enrolement dans la commune de Sidéradougou par la délégation

Selon le président de la CENI, dans la province de la Comoé, environ 69 000 citoyens s’étaient inscrits en 2015 sur la liste électorale biométrique. Cette année, cette localité compte près de 154 000 potentiels majeurs. La commune de Sidéradougou compte ainsi plus 63 000 Burkinabè qui ont au moins 18 ans, suivi de Mangodara et Tiéfora respectivement avec 37 000 et 31 000 citoyens. Le chef de la délégation a par ailleurs encouragé les jeunes et les femmes à se faire enrôler, afin de pouvoir voter au moment opportun.

Au cours de cette rencontre d’échanges, il a saisi l’occasion pour recueillir les préoccupations des citoyens. Lesquelles préoccupations se résument aux difficultés pour ces derniers de se faire enrôler pour manque de la carte nationale d’identité burkinabè valable (CNIB). En effet, ils ont affirmé que la campagne d’établissement de CNIB à leur profit a été interrompue suite aux attaques terroristes dans la zone.

Les participants de la rencontre avec le président de la CENI à Sidéradougou

Ce qui a fait que toute la population n’a pas pu bénéficier de cette faveur. Ils ont souhaité également la réouverture de tous les centres d’enrôlement dans la province. Le président de la CENI dit avoir pris note. Il promet que tous les citoyens auront leurs cartes d’électeurs. « Chacun aura l’occasion de se faire enrôler sur le fichier électoral », foi du président Barry.

Après la rencontre, la délégation conduite par le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, a visité des centres d’enrôlement à Sidéradougou et dans le village de Noumousso. A chaque étape, le président de la Commission électorale nationale indépendante s’est entretenu avec ses agents et avec les personnes venues s’enrôler dans le but de s’enquérir des conditions qui prévalent sur le terrain.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Audit international du fichier électoral : Opposition et Majorité d’accord, l’auditeur sera choisi de manière consensuelle
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Opposition non-affiliée
Réconciliation nationale : « Il faut aller vers les villages, parce que c’est là qu’on empêche les femmes d’aller au marché », Ousmane Danfodio
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés