Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • lundi 2 mars 2020 à 22h29min
Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

Une affaire de 100 millions de francs CFA fait actuellement du bruit dans le monde du football burkinabè. Mais qu’en est-il exactement ?

Selon un message devenu viral sur les réseaux sociaux, un manque d’accord entre la Fédération burkinabè de football (FBF) et le club Salitas dans le transfert du défenseur Edmond Tapsoba de Guimarães au Bayern Leverkusen, aurait fait perdre 100 millions de francs CFA au Burkina Faso.

Il s’agit en effet du passeport du joueur, un document délivré par la FBF lors des transferts, qui renseigne sur l’identité du joueur ainsi que ses clubs formateurs. Pour le cas d’Edmond Tapsoba, la fédération a mentionné « Néant » pour ce qui concerne les clubs formateurs du joueur, entre ses 12 et 14 ans. Ce qui ne donne droit à aucun club de réclamer les frais servis au club formateur du joueur.

Edmond Tapsoba a été transféré de Guimarães au Bayern Leverkusen

Mais une source proche de la FBF, jointe au téléphone, explique : « Le joueur n’était pas à Salitas avant ses 15 ans. Il a été formé, comme beaucoup d’autres enfants, dans les quartiers, par un entraîneur qui n’était pas reconnu comme tel. Donc ce n’est pas possible de faire du faux en mettant qu’il était dans un club ».

Pour ce qui est de l’espèce sonnante et trébuchante, notre source soutient que l’argent sera finalement remis à ceux qui ont véritablement formé le joueur. « L’argent destiné aux formateurs sera versé à la FIFA et 18 mois après, sera transféré à la fédération si personne ne se présente comme formateur du joueur. La fédération se chargera maintenant de répartir cette somme aux entraîneurs informels qui ont formé le joueur », a ajouté notre source.

Pour rappel, Edmond Tapsoba a été transféré de Guimarães au Bayern Leverkusen pour 18 millions d’euros. C’est le plus cher transfert d’un joueur burkinabè.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 mars à 22:45, par Ouedraogo Justin En réponse à : Football : Le 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    C’est simplement de la méchanceté. Arrêtons tous ce que nous faisons. Bertrand Traoré n’a jamais joué à AJEB. Pourtant, tout le monde connaît la suite de son transfert à....

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 23:12, par Caca En réponse à : Football : Le 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    Tout ça ressemble plutôt à un règlement de compte personnel quand on sait que le club en question est la propriété de l’ex ministre du sport et que le président de la FFB était sous son ordre. Il y a de quoi inquiéter. Ainsi va la vie au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 03:43, par Legrand En réponse à : Football : Le 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    C’est toujours comme ca. Certains doivent plier baggage et foutre le camp de la FBF. Depuis l’ancien regime, ils ont tout simplement changer leurs vestes et croient que la FBF est une propriete privee. Rappeler vous du cas Prejuce Nacoulma ou les gens se sont assis dans leurs bureaux et decreter qu’il est radie de l’effectif parceque simplement ils avaient des infos comme quoi il a joue des matchs avec son club et refuse de jouer avec les Etalons. La suite on la connait, Nacoulma et les autres ont fais plaisir au public sportif Burkinabe a la CAN qui a suivi
    Si on ne se debarasse pas des adeptes de Issa Ayatou revenchards de la Fede, on continuera de stagner ici.
    Plus rien ne doit etre comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:03, par fraoco En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    Autrement dit, il y a des gens qui souhaitent que la FBF fasse usage du faut pour se voir sanctionnée plus tard par la FIFA. Soutien total à vous de la fédération.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:10, par Très Intrigué En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    Il est peut être important de rendre formel ces entraineurs informels qui visiblement font du bon travail avant que ces jeunes pépites ne soient recrutées par des club formateurs. La question que je me pose maintenant est de savoir comment la FBF fera pour retrouver les formateurs informels du joueurs puisque ceux-ci comme il est dit dans le texte ne sont pas reconnu comme entraineur ? (« Le joueur n’était pas à Salitas avant ses 15 ans. Il a été formé, comme beaucoup d’autres enfants, dans les quartiers, par un entraîneur qui n’était pas reconnu comme tel. Donc ce n’est pas possible de faire du faux en mettant qu’il était dans un club »).

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:17, par Paligba En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    Sur la base de ce que je viens de lire, je pense qu’il ne faut pas voir du noir partout. SALITAS a eu sa part et doit laisser ceux qui ont fait quelque chose avant lui de recolter le fruit de leur travail. C’est aussi simple que ca et ce n’est que justice. En plus, le Burkina est pris au serieux sur un certain plan et donc il faut faire tout pour preserver cet acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:21, par Eddie Baowe En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    Je suis d’accord avec la FBF, si tel est le cas. On ne doit pas faire du faux parce-qu’on veut de l’argent.
    L’intégrité du Burkinabe est entrain de foutre le camp. Pour du matériel on ne lesine pas avec ses valeurs morales.
    Si SALITAS a des preuves, il peut saisir qui de droit.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 08:45, par Domdom En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    « Avant ses 15 ans le joueur n’était pas à Salitas » ses 15 ans remonte en quelle année ?. Les formateurs de quartiers peuvent commencer à se frotter les mains car nous savons tous que SALITAS a été créé il y a quelques années. Distribuer cette somme aux formateurs informels les encourageraient beaucoup, eux qui abattent de bon boulot dans les quartiers mais en retour n’ont pas grande chose pour n’est pas dire rien. c’est aux formateurs informels de se réunir pour rentrer en possession intégrale de leurs dus. Là encore un problème pourrait se poser à savoir qui n’est pas formateur de quartier ? Sans SALITAS le joueur ne sera pas ce qui l’est aujourd’hui mais je crois savoir qu’il a encaissé sa part. SALITAS, c’est mieux de laisser cette somme aux autres au lieu de vouloir tout encaissé. Vous gagnerez beaucoup de bon joueurs en retour.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 09:32, par Le Financier En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    L’avenir de mon pays m’inquiète. Argent argent, money. Chaque jour dans l’actualité ce sont des problèmes d’argent partout. En même temps, on est entrain de perdre toutes nos valeurs, de nous perdre nous même. Certains même vont jusqu’à soutenir de faire du faux pour avoir de l’argent indu. On tue son prochain pour être soi-disant riche. Burkinabè, soit burkinabè, soit intègre et pense à ton pays et à ce que tu laisses pour la génération future et pour tes enfants.
    Pour le cas précis du jeune Edmond, dans ce business entre grands, que deviennent les parents, ceux qui l’ont mis au monde, qui l’ont nourri ? Comment sont-ils rémunérés ? Pour ce qui concerne, l’entraîneur informel, je crois qu’il revient au jeune Edmond de veiller à ce qu’il reçoive ce qui lui revient si tel est le cas. Il sait mieux que quiconque qui a assuré sa formation avant ses 15 ans. Sinon ça sera encore une guerre autour de l’argent et on verra surgir des fantômes pour réclamer leur part ou pour spolier le vrai bénéficiaire.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mars à 10:32, par Domdom En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

      Il revient au jeune Edmond de veiller à ce que les formateurs informels reçoivent ce qui leur revient si tel est le cas. Il sait mieux que quiconque qui a assuré sa formation avant ses 15 ans. M.le financier, c’est risqué dèh, dans ce pays où presque 80% de la population croient le bon Dieu le jour et 98% croient à satan la nuit !! A mon avis il doit se tenir loin et même très très loin de cette affaire pour la réussite de sa carrière.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 09:55, par sanou paul En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    M Bon arrêter le massacre, moi même j’ai accompagné ces petits dans mon quartier. Ils venaient demandé un soutien pour jouer dans le cadre du foot ball amateur . Moi j’ai contribué et aujourd’hui vous voulez m’écarter. J’ai payé des ballons pour ces jeunes et j’en ai meme pris un encadreur au quartier pour ces enfants. J’ai payé eau fraiche en sachets et je les donnais pendant les entrainement.
    Dieu vous voit... Héé l’argent

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 11:06, par Kobyagda En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    En 18 mois dans le compte de la FIFA à qui profite ces intérêts ; C’est méchant, les ennemis de l’Afrique, c’est l’afrique
    Ombre Blanche

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 14:05, par Tilaï En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    Heii ! Lefaso.net, j’ai été son premier entraineur informel : c’est avec mon ballon en chiffons que j’ai entraîné Edmond quand il avait 7 ans... J’attends ma part de gâteaux deh !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 06:45, par KABORE En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    C’est la raison pour laquelle sita Sangaré doit Quitter maintenant parce que,plus on reste longtemps dans un pouvoir,on pense qu’on est intouchable.
    Une fédération doit travailler à faire évoluer la discipline et à avoir plus de professionnels pour le bonheur du pays et de sa population ;alors,on remarque que sita s’oppose à tous ceux qui veulent aider le pays dans ce pays.
    Déjà,Bouraima maïga qui fait du bon boulot dans ce domaine s’est vu retiré sa carte d’agent de joueur par méchanceté parce que sita est jaloux qu’il gagne beaucoup d’argent dans ça et surtout dans le transfert du même Edmond Tapsoba.
    L’ennemi du Burkina est le Burkinabè lui-même parce qu’on n’aime pas la réussite de nos frères.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 10:37, par Made En réponse à : Football : Les 100 millions de la discorde entre la FBF et Salitas

    Justin on parle de Edmond et non de Bertrand. Dabors informes toi bien avant de dire nimporte quoi. Si la FBF du temps de Bertrand etait sans dignite, cest leur probleme. Pour le cas de Edmond, jai honte pour certaines personnes qui pour de largent sont capables de mentir. Ce sont ces memes qui sont cabables de tuer pour de largent. La FBF a fait bien son travail et on lui reporche cela ? Vous navez pas honte ? Ensuite, connaissant le Burkinabe, cest encore lui qui vendra la meche si la FBF avait fait du faux. Comme vous avez la memoire courte, cest un Burkinabe qui a souffle a loreille, le cas Herve Zingue. FBF continuer a faire votre travail honnetement, et que ceux qui ont ete eduquer loin de toute morale aillent se faire foutre. Pour les idiots, SALITAS a ete fonde en 2015 et Edmond avait 16 ans en 2015. Rendez votre cerveau utile.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés