Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Solidarité : La Fondation Lucie Kaboré - Traoré vole au secours des déplacés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 26 janvier 2020 à 22h30min
Solidarité : La Fondation Lucie Kaboré - Traoré vole au secours des déplacés

Ce samedi 25 janvier 2020 à Ouagadougou, la Fondation Lucie Kaboré -Traoré a fait don de vivres et de non-vivres aux déplacés de la zone de Kaya. Ce don a été remis au curé de la cathédrale de Kaya l’abbé Roger Ouedraogo représenté par le frère Clément Kaboré.

Elles sont plus de 100 mille personnes déplacées internes dans la ville de Kaya. Aujourd’hui, ces déplacés se retrouvent dans une situation de vulnérabilité. Soucieuse de leur bien être, la Fondation Lucie Kaboré –Traoré a décidé d’agir en leur apportant un soutien matériel. En effet, la Fondation a récolté un lot de dons composé d’une tonne de riz, de vêtements, de chaussures, de sacs. A ce lot s’ajoute la somme de soixante mille francs CFA récoltée entièrement auprès des veuves de l’association.

Les dons collectés seront remis au curé de la cathédrale de Kaya l’abbé Roger Ouedraogo. Absent, il s’est fait représenter par le frère Clément Kaboré, responsable de la communauté des enfants de toute grâce. Ce dernier se dit ravi d’une telle initiative. « C’est dire qu’au milieu des épreuves que nous traversons, le cœur des hommes reste ouvert. Le cœur des hommes reste sensible. Les difficultés, les souffrances n’ont pas détruit l’humanité qui est en nous. C’est un bon signe, surtout que les dons viennent de veuves », a-t-il confié.

frère Clément kaboré, représentant du curé de la cathédrale de Kaya l’abbé Roger Ouedraogo

L’union fait la force

Le Dr Alice Zoungrana Kaboré, est la coordonnatrice de la Fondation Lucie Kaboré –Traoré. Elle a signifié que la Fondation ne pouvait pas rester indifférente face à la situation précaire des refugiés. Alice Zoungrana Kaboré a rappelé les propos de Saint François de sales qui disait : « dans les activités que nous menons, ce n’est pas la grandeur des activités qu’il faille voir, ni le nombre d’activités qu’il faille voir, mais c’est surtout l’amour avec lequel ces activités sont menées ».

Dr Alice Zoungrana Kaboré, coordonnatrice de la fondation Lucie Kaboré –Traoré

En effet, elle a souligné qu’en dépit de la « modestie des dons », il était important de rappeler que les donatrices composées de veuves, ont contribué à l’obtention de la somme de soixante mille franc CFA. Quant à Tapsoba Lydie, présidente nationale de la Fondation Lucie Kaboré –Traoré, cette initiative est le fruit de la compassion des veuves à l’égard des orphelins et des veuves qui sont obligés de fuir leur village pour des raisons sécuritaires.

Tapsoba Lydie, présidente nationale de la fondation Lucie Kaboré –Traoré

La Fondation Lucie Kaboré –Traoré, œuvre depuis plus d’une quarantaine d’années au bien être des veuves et des orphelins. Les membres de la structure espèrent soutenir d’avantage les personnes démunies.

Remise de la somme de soixante mille franc CFA au frère Clément Kaboré

Samirah Bationo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : CRS et l’Ocades Caritas élaborent une stratégie conjointe pour mieux répondre aux besoins humanitaires
Journée mondiale du pharmacien : Les spécialistes du médicament font le point de leur place dans le système de santé
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine
Formation professionnelle au Burkina : Le CIFDHA outille les jeunes de Boulsa
Justice : Le ministère passe en revue ses activités de 2019
Burkina Faso : Plaque tournante du commerce illégal du mercure en Afrique de l’Ouest
Transports et facilitation des échanges : Le Conseil burkinabè des chargeurs sensibilise les acteurs à Dakola
Evaluation des acquis scolaires au Burkina : Les apprenants ont des performances moyennes
Epargne voyage Air Burkina : Rendre le voyage aérien accessible à tous
Fonction publique : « Tôt ou tard, il y aura une situation de saturation », prévient le gouvernement
Choc entre tradition et religion à Loropéni : Surmonter les divergences par le dialogue et l’acceptation de l’autre
Promotion du civisme et prévention des conflits : Le NDI satisfait de ses actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés