Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Attaque terroriste à Barsalogho : Le gouverneur du Centre-Nord aux côtés des familles éplorées

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mercredi 22 janvier 2020 à 21h50min
Attaque terroriste à Barsalogho : Le  gouverneur du Centre-Nord aux côtés des  familles éplorées

Le gouverneur de la région du Centre-nord a conduit une mission des autorités régionales ce mercredi 22 janvier 2020, à Barsalogho. Objectif : présenter les condoléances et exprimer la compassion du gouvernement aux familles éplorées suite à l’attaque terroriste survenue dans la soirée du lundi 20 janvier 2020 dans ladite commune.

Dans la soirée du lundi 20 janvier 2020, la commune de Barsalogho a fait l’objet d’une attaque. Elle a visé les villages de Alamou (8 km) et Nagraogo (15 Km) de la commune Barsalogho, sur la route de Dablo, et a occasionné 36 morts, selon un communiqué officiel.

En vue de compatir à la douleurs des familles endeuillées, le gouverneur Casimir B. Segueda, accompagné des autorités administratives, sécuritaires, politiques, coutumières et religieuses et des ressortissants de Barsalogho, s’est rendu à Barsalogho dans la matinée du mercredi 22 janvier.

Sur place, ce sont des milliers de personnes parmi lesquelles, des veufs, veuves et orphelins inconsolables et toujours sous le choc, qui se sont présentés à la délégation.

« Aujourd’hui, ce n’est un jour de parole », soupire Abdoulaye Pafadnam, maire de la commune de Barsalogho et natif de Nagraogo, avant de planter le décor en ces termes : « Nous avons perdu nos frères, nos papas, nos mamans. C’est pourquoi, Monsieur le gouverneur de la région du Centre-nord est là ce matin ».

Prenant la parole, Casimir B.Segueda dit être venu au nom du gouvernement pour présenter les condoléances aux parents des victimes. « Nous sommes venus avec les directeurs régionaux, les autorités administratives, coutumières, religieuses et sécuritaires, pour traduire la compassion du gouvernement aux familles éplorées et souhaité prompt rétablissement aux blessés de l’attaque du lundi 20 janvier dernier », a laissé entendre Casimir B. Segueda.

Occasion pour lui de revenir sur l’engagement du gouvernement à renforcer la sécurité à travers le recrutement des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), dont le projet de loi a été adopté à l’unanimité à l’assemblée nationale le mardi 21 janvier 2020.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 08:58, par TANGA En réponse à : Attaque terroriste à Barsalogho : Le gouverneur du Centre-Nord aux côtés des familles éplorées

    Puisse la terre du Burkina être légère aux défunts et que Allah Tout Puissant et Miséricordieux les prendre dans son paradis !
    Mes chers autorités militaires :
    - A combien de kilomètres se trouve la base d’hélicoptères la plus proche ?
    - Quelle est la vitesse maximale d’une moto et quelle est son autonomie à réservoir plein ?
    C’est dire que les assassins pouvaient être rattrapés et mis hors d’état de nuire. Ces gens là ne se baladent pas en continu dans le désert mais ont des points de chute qui sont des villages alentours ou organisés par eux.
    On pouvait savoir de quel point ils venaient, y arrivé avant eux et les mettre hors d’état de nuire.
    A moins qu’ils n’aient été héliportés comme cela se voit entre la Syrie et l’irak. Là aussi, on aurait pu savoir qui l’a fait par ce que tous les vols à ce que nous sachions sont su au paravent ; si cela n’est plus le cas, alors mettons des DCA (quadritubes et autres) parsemés autour des agglomérations. Nous finirons par avoir les héliporteurs.

    WEB MASTER LAISSES PASSEZ
    tangatapsoba@yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 10:53, par EBENEZER En réponse à : Attaque terroriste à Barsalogho : Le gouverneur du Centre-Nord aux côtés des familles éplorées

    Mes condoleances aux familles eplorees.
    Que Dieu console les coeurs des proches de toutes les personnes assassinees.
    Prompt retablissement aux blesses.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 12:49, par Bangda En réponse à : Attaque terroriste à Barsalogho : Le gouverneur du Centre-Nord aux côtés des familles éplorées

    Je souhaite que nos FDS fassent moins de déclarations ; l’ennemie pourrait les interpréter à son avantage. Ils n’ont juste qu’à agir. Puisse Dieu veiller sur eux et bénir le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 13:44, par Un Burkinabê En réponse à : Attaque terroriste à Barsalogho : Le gouverneur du Centre-Nord aux côtés des familles éplorées

    C’est cas même déplorable que des milliers de personnes se laissent terrorisées au point que 36 meurent sans que personne ne puisse se défendre ou organiser la défense. C’est facile de dire que les terroristes sont lourdement armés mais nous sommes en guerre et cette zone est la cible préférée de ces bandits. Nos villageois devaient être organisés même si c’est de façon informelle pour se défendre. Pourquoi des hommes et jeunes n’ont pas pu intervenir ? C’est comme s’il n’ya pas d’homme dans le village et ça me fait mal. A quoi sert notre cri de guerre "la Patrie ou la mort, nous vaincrons" ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 17:59, par PIETRO VENEZIA En réponse à : Attaque terroriste à Barsalogho : Le gouverneur du Centre-Nord aux côtés des familles éplorées

    celui de Barsalogho est encore un autre crime silencieux contre l’humanité dans le monde. Le terrorisme est combattu et gagné par les armes et non par les mots. Sincères condoléances de l’Italie.
    Docteur Pietro Venezia

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Djibo : Un infirmier tué par une explosion
Lutte anti-terrorisme au Burkina : Plus de 20 terroristes neutralisés, de l’armement récupéré
Terrorisme : la force Barkhane met la pression sur les groupes armés terroristes dans le Liptako
Massiba ou le mal du peuple : le film documentaire qui met en lumière les zones victimes d’attaques terroristes au Burkina
Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques
Lutte anti-terroriste au Burkina : Une base terroriste demantelée à Togomayel dans le Soum
Insécurité au Burkina : Deux morts dans l’explosion d’une mine artisanale à Titao
Burkina : 4 militaires tués et 3 blessés sur l’axe Gaskindé-Djibo
Situation sécuritaire et humanitaire : Le Burkina doit « repenser ses réponses » recommande Afrikajom Center
Lutte contre le terrorisme : La Force conjointe G5 Sahel découvre « un important plot logistique » dans le Gourma malien
Bilan des opérations de sécurisation : Une base terroriste démantelée
Insertion sociale des ex-terroristes : Un plaidoyer auprès du président du Faso pour la création d’un centre d’accueil
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés