Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En matière de prévision, le jugement est supérieur à l’intelligence. L’intelligence montre toutes lеs рοssibilités рοuvаnt sе рrοduirе. Lе jugеmеnt disсеrnе раrmi сеs рοssibilités сеllеs qui οnt lе рlus de chance de se réaliser.»  Gustave Le Bon

Modernisation du système d’état civil : 60 acteurs outillés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 18 janvier 2020 à 11h00min
Modernisation du système d’état civil : 60 acteurs outillés

Après quatre jours de travaux, l’atelier de formation des formateurs régionaux sur l’enregistrement des faits d’état civil et la production de statistiques vitales a pris fin ce vendredi 17 janvier 2020, à Ouagadougou. Au cours de cette première session, soixante acteurs terrain ont été outillés sur l’utilisation du manuel national harmonisé sur l’enregistrement des faits d’état civil.

« C’est un document de qualité, innovateur, tant par son contenu que par son caractère. Ce manuel innovateur est fait de manière concertée avec les différents acteurs. Il décrit les procédures d’enregistrement des trois faits d’état civil qui ne sont plus éparpillés dans différents manuels ». C’est ainsi que la cheffe de la protection de l’enfant de l’UNICEF / Burkina, Guirlène Frederic, présente le nouveau manuel. Mieux, elle soutient que ledit manuel prend en compte et apporte des réponses aux principaux goulots d’étranglements techniques dans la mise en application des procédures des trois faits d’état civil. « Il va permettre une application harmonisée des procédures en vigueur pour l’enregistrement des faits d’état civil, l’amélioration de la qualité des actes d’état civil ainsi que la qualité des services offerts aux populations », a-t-elle soutenu.

Bénéficiaire de la présente formation, le secrétaire général de la province du Yatenga, Souleymane Nacanabo, voit en cette session, un « plus » qui permettra aux différents participants de partager les connaissances acquises avec les responsables de l’état civil au plan local. « Nous avons de nouvelles connaissances. Nos capacités ont été renforcées en matière de gestion de l’état civil et il nous revient d’implémenter cela sur le terrain. En tant qu’éléments de la chaîne administrative, nous sommes chargés de faire l’appui conseil aux collectivités, de gérer l’état civil », a-t-il témoigné.

Représentant le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, le directeur de cabinet, Vincent Sawadogo, note que le département et ses partenaires techniques et financiers mettront tout en œuvre pour la diffusion de ce document auprès des acteurs de l’état civil sur l’ensemble du territoire national. A cet effet, il a exhorté l’ensemble des acteurs à s’approprier cet outil et à veiller à une harmonisation de la gestion de l’état civil.

En rappel, l’Union européenne (UE) et le Fonds des nations unies pour l’enfance ( UNICEF) ont alloué un total de 3 milliards de francs CFA pour soutenir le système d’état civil au Burkina Faso . Ce Programme d’appui à la modernisation du système d’état civil a pour objectif d’atteindre 90% d’enregistrement des naissances des enfants de moins de 5 ans d’ici 2021. Au Burkina Faso, le taux d’enregistrement des naissances est de 77, 8% .

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement local : les réalisations du projet pilote d’amélioration de l’aviculture traditionnelle en évaluation
Application de l’IUTS au Burkina Faso : Quand les éléphants se battent…
Préavis de grève des syndicats : Voici la plateforme revendicative
Centre universitaire de Ziniaré : Les activités académiques et pédagogiques lancées
Bobo-Dioulasso : La police met le grappin sur des spécialistes de vols à main armée
Santé : Pr Claudine Lougué encourage les agents de santé à Fada N’Gourma et Koupèla
Bobo-Dioulasso : Une marche le 29 février prochain pour dénoncer « l’injustice » dans le lotissement du secteur 26
Cadre sectoriel « Eau, hygiène et assainissement » : Le programme 2019 réalisé à 64,3%
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’extension de l’IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés