Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 11 novembre 2019 à 23h00min
Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina

Les musulmans du Burkina Faso ont célébré, dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 novembre 2019, le Mouloud, qui marque la naissance de Mahomed, le prophète de l’islam. Les musulmans de Gaoua n’ont pas été en reste. A la grande mosquée de la ville, ils ont été nombreux à assister à cette commémoration. Plus qu’une occasion de réjouissance, la commémoration de la naissance du prophète a été un moment d’enseignement et de réflexion à travers la lecture du Coran et des bénédictions. Les difficultés sécuritaires que traversent le pays se sont également invitées à cette nuit du Mouloud.

Le Mouloud, marquant la naissance du prophète Mohamed, a été commémoré par la communauté musulmane de Gaoua par une lecture du Coran. Ce fut l’occasion de revenir sur la biographie du prophète Mohamed et de se rassembler autour des grands idéaux de l’islam.

Pour Abdoul Salam Sissako, imam de la grande mosquée de Gaoua, ce souvenir est important parce que tout musulman doit avoir pour modèle le prophète Mohamed. « Pour connaître le prophète, il faut lire le Coran pour comprendre son comportement, sa soumission, son adoration. Il demeure un modèle pour tout musulman parce qu’il nous enseigne comment se comporter avec notre prochain ».

Le contexte sécuritaire du Burkina Faso a été abordé par l’imam Sissako. Il a adressé un message d’unité et de paix. « Je demande à tous les Burkinabè d’être unis en cultivant l’amour ; que les dirigeants du pays aient les moyens pour nous sortir de ce problème afin que la paix règne au Faso ».

Pour les fidèles qui ont fait le déplacement de la grande mosquée, la célébration du Mouloud est pleine d’enseignements. Pour Drissa Ouattara, « plusieurs années après son décès, si nous continuions à célébrer l’anniversaire de sa naissance, cela témoigne de l’importance et de la grandeur de l’homme. Ce n’est pas une fête de jouissance, c’est une fête de réflexion en cherchant à s’approprier le comportement du prophète Mohamed ».

Au-delà de la lecture du Coran, cette célébration a été ponctuée de bénédictions dans le sens du renforcement du vivre-ensemble et de la cohésion sociale.

Boubacar Tarnagda

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre l’excision au Burkina Faso : L’Association burkinabè des professionnels de l’assistance sociale renforce les capacités de ses membres
Région du Nord : L’association SAULER dresse un bilan satisfaisant de ses activités de l’année 2019
Opération 1000 poches de sang : Le FPDCT subventionne la délivrance de la CNIB pour encourager le don de sang
11e promotion du master 2 en management et commerce international : 28 lauréats reçoivent leurs diplômes
Direction régionale de la santé du Centre-est : La SONABHY offre 100 bouteilles de gaz aux structures de santé
Commune de Lena : Le maire fait le point de trois ans de gestion
Journée internationale de l’alphabétisation : Pour une meilleure promotion des langues nationales au Burkina
Prévention et gestion des conflits au Nord : Des communautés de Thiou s’approprient les résultats d’une étude sur le dialogue interethnique
Foire du 11 -décembre : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales encouragé par Alassane Bala Sakandé
Festivités du 11-décembre à Tenkodogo : Il faut aussi compter avec les tensions autour des logements !
Syndicat national des commerçants du Burkina : Le bureau répond à l’accusation de gestion opaque
Perturbations des cours dans les établissements scolaires : Le maire de la ville de Ouagadougou interpelle les jeunes inciviques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés