Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Recensement général de la population et de l’habitat : L’INSD explique le processus aux acteurs du Sud-Ouest

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 17 octobre 2019 à 22h56min
Recensement général de la population et de l’habitat : L’INSD explique le processus aux acteurs du Sud-Ouest

Dans le cadre du 5e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), qui aura lieu du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur toute l’étendue du territoire national, l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a tenu, ce lundi 14 octobre 2019 au Conseil régional du Sud-Ouest, une rencontre d’échanges et d’information avec les acteurs de la région. La rencontre a été présidée par le secrétaire général de la région, Aboubacar Traoré.

Le Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) est une opération statistique qui consiste à recueillir, traiter, analyser, diffuser et mettre à la disposition des acteurs de développement des données démographiques, économiques, sociales se rapportant à un moment donné de tous les habitants d’un pays, nous a confié André Bakoa, responsable de la division communication et diffusion des résultats du 5e RGPH.

De la communication d’André Bakoa, il ressort que pour bien mener cette opération, des agents recenseurs et des contrôleurs seront recrutés et formés sur tout le territoire national. En outre, ce recensement nécessite l’implication de plusieurs organes. Au niveau déconcentré, ils devront sensibiliser la population, accueillir les agents recenseurs, les assister pendant toute l’opération.

Les données attendues doivent permettre de mieux planifier le développement en prenant en compte les attentes des populations en matière de santé, d’éducation ainsi que dans d’autres domaines de développement. C’est pourquoi le secrétaire général de la région du Sud-Ouest, Aboubacar Traoré, a insisté sur l’implication de tous pour la réussite de l’opération. « Le recensement étant un outil de planification et d’aide à la décision, et de fait si les informations récoltées sont justes, cela pourrait faciliter la prise de décisions dans tous les domaines possibles. Nous demandons l’engagement des coutumiers, des religieux, des partis politiques et des leaders d’opinion à se faire recenser et à donner l’information afin que ce recensement soit un franc succès », a-t-il déclaré.

Pour garantir le succès du 5e RGPH, un certain nombre d’activités ont déjà été réalisées dans la région du Sud-Ouest. Il s’agit entre autres de la rencontre régionale d’échanges et d’information sur l’organisation de ce RGPH, la mise en place et la formation des membres des organes déconcentrés, à savoir le comité régional de recensement, quatre comités provinciaux et 28 comités départementaux.

Boubacar Tarnagda

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise humanitaire au Burkina : La commune de Aribinda lance un SOS
Journée mondiale du diabète 2019 : « La lutte concerne chaque famille » (Léonie Lougué, ministre de la Santé)
Diabète au Burkina Faso : Plus d’un million de personnes touchées
Recrutement à la CNSS : « Nous avons foi que la lumière sera faite dans ce dossier et que les responsabilités seront situées », dixit le Réseau national de lutte anti-corruption
Région du Sahel : Les jeunes sensibilisés sur les stratégies intégrées du G5 Sahel
Recrutement de volontaires : « Si les terroristes nous poussent à prendre ces mesures, ça veut dire qu’ils ont déjà une longueur d’avance », Mamoudou Savadogo, spécialiste de l’extrémisme violent
Agriculture : Les acteurs examinent l’avant-projet de loi sur la gestion durable des sols
Centre-Nord : Le PNUD à la recherche de solutions endogènes pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes vulnérables
Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité
Situation sécuritaire au Burkina Faso : « Le Président Roch Kaboré doit démissionner et va démissionner », prédit le frère Christian Boglo
Planification participative pour une gestion plus inclusive et durable de l’eau en milieu rural : Un atelier pour présenter les résultats du projet
Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés