Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès est d’obtenir ce que vous voulez. Le bonheur est de vouloir ce que vous obtenez» Dale Carnegie

Communauté Arche Nongr-Masem : 40 ans au service des personnes à déficience intellectuelle

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 3 octobre 2019 à 11h30min
Communauté Arche Nongr-Masem : 40 ans  au service des personnes à déficience intellectuelle

La communauté Arche Nongr- Masem célèbre du vendredi 4 au dimanche 6 octobre 2019, à la paroisse Saint-Guillaume de Tanghin, à Ouagadougou, ses 40 ans. Elle est située dans le quartier de Tanghin, à Ouagadougou et accueille depuis une quarantaine d’années, les enfants, adolescents et adultes qui souffrent d’un handicap mental et leur offre un foyer à vie. A l’occasion de cet anniversaire, nous avons rencontré Madame Isabelle Irène Sanou, la directrice du centre, pour en savoir plus sur les actions de la communauté.

Lefaso.net : Qu’est-ce que la communauté Arche Nongr- Masem ?

Madame Isabelle Irène Sanou : La communauté de l’Arche Nongr-Masem est un organisme à but non lucratif qui accueille les personnes qui présentant une déficience intellectuelle ainsi que les intervenants qui partagent avec eux la vie dans les foyers. Il est membre de la fédération internationale des communautés de l’Arche fondée par Jean Vanier en 1964. 55 ans après l’ouverture de son premier foyer à Trosly- Breuil, en France, l’Arche est présente dans près de 154 communautés, 38 pays sur les 5 continents.

C’est un organisme dont les membres partagent une vie communautaire fondée sur des valeurs fondamentales définies par la charte de la fédération internationale. L’Arche fait partie de la fédération de l’Arche international fondée par le Canadien Jean Vanier qui, lors de sa visite dans les centres de personnes à déficience intellectuelle, a eu la noble idée de les mettre en place. Leur mission est de montrer à la société que les personnes à déficience intellectuelle méritent une considération à travers la façon d’être de l’organisme. Arche est un projet de vie dans lequel les personnes sont assistées quotidiennement dans un esprit de famille et de fraternité.

L’Arche Nongr- Masem a une signification profonde, c’est un nom choisi en fonction de la noblesse de l’organisme. C’est une expression en langue mooré qui veut dire « Aimer la fraicheur » car la vie en communauté sous-entend la paix, la joie et la quiétude. Par là, on interpelle la société à considérer ces personnes et à leur donner une raison de vivre.

Quelles sont les missions de l’Arche de Nongr-Masem ?

La mission de l’organisme Nongr –Masem est une mission d’amour. L’Arche Nongr -Masem a pour vision globale de vivre les valeurs de l’Arche en cohérence avec les énoncés d’identité et missions de la fédération internationale. La communauté mène ses activités en veillant à ce que les besoins des personnes en situation de déficience intellectuelle soient pris en compte. L’organisme est fondé sur des valeurs chrétiennes avec une ouverture aux autres confessions religieuses. L’Arche Nongr-Masem a été créé en 1978. Au fil des années, plusieurs personnes accueillies, assistants, directeurs et membres du conseil d’administration ont marqué son histoire au Burkina Faso. Son objectif est que ses dons et rôles soient promus dans la société et dans l‘environnement local.

Les responsables de l’organisme Arche de Nongr masem

Quels types de métiers pratiquent les pensionnaires ?

Les handicapés mentaux sont initiés à diverses activités. Au sein de cette association, les militants partagent la vie avec ces personnes. Pour ce faire, l’rche met en œuvre toute forme de projets dans l‘intérêt des personnes vivant avec ce handicap en créant des foyers, des écoles, des ateliers pour les adultes, adolescents et enfants handicapés mentaux, selon l’esprit définit dans la charte internationale de l‘Arche. L’objectif est que les personnes se sentent en communauté et partagent la vie de famille normale qu’ils sont censés avoir. L’exercice de ces nombreux métiers leur permet de se sentir utiles. La mission de l’Arche est de montrer à la société que ces personnes sont normales comme les autres, en s’ajustant à leurs besoins dans un esprit de famille. C’est un projet modeste qui a pris de l‘ampleur grâce à l‘engagement de bonnes volontés.

Qui peut être membre de l’Arche Nongr- Masem ?

Peut être membre de l‘Arche Nongr -Masem toute personne à déficience intellectuelle, ce qui est différent de malade mental. Un dossier du handicapé est soumis d’abord à une analyse avant de voir comment il sera pris en charge. Selon les degrés d’atteinte, certains pensionnaires sont internés dans le centre, d’autres à l‘externat et prennent part aux activités du centre et d’autres encore sont en famille près de leurs proches et bénéficient d’un accompagnement. Par rapport à la prise en charge, chaque pensionnaire interne a droit à un lit et le centre dispose d’un espace sanitaire pour la prise en charge des personnes atteintes de crises et des agents de santé chargés du suivi des malades.

Ils vivent comme en famille, partagent les repas ensemble et vont aux activités du centre ensemble. Les parents ont leur part de responsabilité dans la prise en charge des enfants. Chaque weekend, ils retournent dans leurs familles respectives et les parents doivent faire des sorties avec eux pour qu’ils se sentent bien. Ils peuvent aussi leurs donner des habits. L’arche scolarise les pensionnaires qui peuvent encore fréquenter.

Feu Karim Soré, le premier pensionnaire du centr,e fut un enfant abandonné qui ne parlait pas et ne marchait pas. Mais grâce à la cohabitation avec les autres personnes, sa situation s’améliorait.

Après l’éducation dans la communauté, les pensionnaires qui s’en sortent bien réintègrent la société. Certains ont ouvert leurs propres ateliers de menuiserie. Selon les capacités de chacun, l‘organisme essaie de les aider à s’insérer socialement.

L’Arche Nongr -Masem n’est sans doute pas à l’abri de difficultés…

Comme toute œuvre humaine, de nombreux défis ont été relevés mais des difficultés ne manquent pas surtout sur le plan relationnel, structurel et financier. La communauté rencontre aussi des difficultés majeures telles que l’incompréhension des parents qui n’arrivent pas à communiquer convenablement avec les handicapés surtout ceux qui sont dans les familles, c’est-à-dire que souvent ils sont impatients avec eux. Les difficultés du centre sont aussi financières en ce sens que l‘aide extérieure ne peut pas couvrir tous les besoins. A propos, l’organisme a du fermer un foyer d’accueil parce qu’il était situé dans une zone inondable. Les moyens manquent aussi pour acquérir une pompe qui coûte tout au plus deux millions de FCFA en remplacement de celle en panne. La communauté est reconnaissante envers les bonnes volontés et plus particulièrement à son éminence le cardinal Philippe Ouédraogo qui a eu une pensée particulière pour l’Arche Nongr- Masem à l‘occasion de la journée des pauvres.

Face à ces difficultés l’arche invite les personnes de bonne volonté et les partenaires à s’impliquer fortement. Par ailleurs, un appel est lancé aux hautes autorités du pays de voler à leur secours afin qu’ils puissent pérenniser les actions de la communauté. Les doléances du centre sont entre autres la réouverture d’un second foyer d’accueil ; la réfection de la pompe pour ne citer que celles-là.

P.M.OUEDRAOGO


Plus de 40 ans après, un bilan satisfaisant

La communauté Arche Nongr-Masem de Ouagadougou est au service des personnes à déficience intellectuelle depuis 40 ans. Pendant ces nombreuses années, de nombreux acquis ont été engrangés. Un bilan jugé satisfaisant par les premiers responsables de la communauté. À cet effet un triduum d’activités spirituelles et récréatives et autres est organisé pour célébrer le quarantenaire. Plusieurs raisons justifient la célébration des 40 ans. D’abord c’est une action de grâce à Dieu pour tous ses bienfaits. C’est aussi l’occasion de promouvoir l’annonce de la mission de l’organisme et annoncer son message dans l’environnement local. La célébration de cet anniversaire aura lieu du vendredi 4 au dimanche 6 octobre 2019 à la paroisse Saint Guillaume de Tanghin à Ouagadougou.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Affaire recrutement de 85 agents à la CNSS : Un processus entaché de nombreuses irrégularités, selon le REN-LAC
Recrutement de volontaires : « Si les terroristes nous poussent à prendre ces mesures, ça veut dire qu’ils ont déjà une longueur d’avance », Mamoudou Savadogo, spécialiste de l’extrémisme violent
Agriculture : Les acteurs examinent l’avant-projet de loi sur la gestion durable des sols
Centre-Nord : Le PNUD à la recherche de solutions endogènes pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes vulnérables
Appel à des volontaires : Ne pas confondre « recrutement » et « emploi », clarifie le ministre de la Sécurité
Situation sécuritaire au Burkina Faso : « Le Président Roch Kaboré doit démissionner et va démissionner », prédit le frère Christian Boglo
Planification participative pour une gestion plus inclusive et durable de l’eau en milieu rural : Un atelier pour présenter les résultats du projet
Burkina : L’activiste Naïm Touré relâché
Crise humanitaire au Burkina : L’Ocades Caritas veut mobiliser des ressources pour soulager les personnes vulnérables
Mise en œuvre du PNDES dans l’éducation et le foncier : Deux études font le point des avancées et des défis
Egalité des genres au Burkina : Le Conseil national pour la promotion du genre à l’heure du bilan
Burkina : « Les Kogl-weogo ne sont ni des milices ni des agents de l’Etat », Maminata Ouattara, ministre en charge des droits humains
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés