Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Réaction de l’APP/Burkindi suite à l’ignoble attaque du détachement militaire de KOUTOUKOU

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 21 août 2019 à 19h30min
Réaction de l’APP/Burkindi suite à l’ignoble attaque du détachement militaire de KOUTOUKOU

L’opinion nationale et internationale vient d’être informée de l’attaque meurtrière contre une position de l’armée à KOUTOUKOU ayant fait 24 morts, 7 blessés et 5 disparus, selon l’État-major général des armées. Cette attaque fait suite à celles de TOENI à l’ouest, MENTAO au nord et KANO au sud-Ouest en l’espace d’une semaine, où on enregistrait déjà 7 soldats tués.

L’APP Burkindi condamne les attaques terroristes dont notre pays fait l’objet, réitère son soutien indéfectible aux FDS, présente ses condoléances aux familles de nos martyrs, souhaite un prompt rétablissement aux blessés et formule le vœu que nos soldats disparus soient retrouvés sains et saufs.

En ces douloureuses circonstances, nous appelons nos compatriotes à raffermir l’esprit de solidarité envers nos sœurs et frères des forces armées nationales et surtout à nourrir la réflexion dans le sens d’une contribution patriotique pour sortir notre peuple de cette situation chaotique et de grande confusion.

Notre Patrie agressée, meurtrie et mal gouvernée, vit un drame historique que nous croyions révolu depuis l’esclavage puis la colonisation. Depuis janvier 2016, des vautours obscurs, forces ignobles du mal, font subir à notre pays et à son peuple la violence, la mort et la désolation, comme s’il fallait coûte que coûte nous faire payer l’audace patriotique de l’insurrection d’octobre 2014 et la résistance au coup d’État de septembre 2015.

Après l’opération Otapuanu qui a suscité de réels espoirs au sein du peuple, la régression de la situation sécuritaire au Nord, en pleine opération d’urgence N’dofu, soulève des inquiétudes légitimes au regard du drame que vivent nos concitoyens dans une large partie de notre territoire national avec comme corollaire, outre les nombreuses victimes civiles et des FDS, plus de 250 000 déplacés internes dans un contexte pluviométrique inquiétant.

L’APP/Burkindi déplore la communication tardive et peu rassurante des autorités nationales, laissant les populations perplexes. Le gouvernement n’a annoncé une rencontre que 48h plus tard !

Dans un tel contexte notre parti estime que le gouvernement devrait être alerte et assurer une présence active continue à l’image de l’État d’urgence que lui-même a décrété. En tout état de cause, nous faisons l’amer constat que la situation est devenue critique et dangereuse, pendant qu’une réponse percutante au sommet se fait attendre comme s’il y a insouciance ou abdication de nos autorités.
L’APP/Burkindi propose :

(i) une réforme profonde de la sécurité et de l’armée par le renforcement substantiel de toutes les capacités de nos FDS et la création de forces populaires adaptées au défi sécuritaire actuel. Pour cela, nous appelons les populations des villes et des campagnes à se départir de la peur à l’image de nos ancêtres afin de s’organiser avec les FDS pour faire front au terrorisme à travers des formes d’organisations adaptées au contexte.

(ii) La mise en place d’une stratégie de communication, de formations et d’actions en directions des communautés, afin d’éviter les divisions ethno-religieuses orchestrées par des réseaux terroristes dans le seul but d’entretenir la contrebande, les trafics humains, d’armes, de drogues et de ressources naturelles.
(iii) La constitution d’une plateforme de la classe politique pour réfléchir sur la reconstitution de l’unité et la libération nationale.

Par le peuple ! Pour le Peuple !
Le Bureau Exécutif National

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés