Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Celui qui a vu son semblable au plus bas de la déchéance n’a plus les mêmеs yеux : il а détruit sаns lе sаvοir lе mur qui séраrаit l’hοmmе dе sοn image.» Joë Bousquet

Energies renouvelables : Des OSC plaident pour un accès aux services de qualité

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • lundi 22 juillet 2019 à 19h30min
Energies renouvelables : Des OSC plaident pour  un accès aux services de qualité

Dresser le bilan des activités de la Coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables et l’accès à l’énergie durable au Burkina Faso ( CNPDER BF) , procéder à l’admission de nouveaux membres au sein de la coalition. Tels sont les objectifs du forum national des acteurs des énergies renouvelables qui se tient 22 au 23 juillet 2019, à Ouagadougou.

Cette rencontre, selon Henri Ilboudo, directeur du Centre écologique Albert Schweitzer Burkina Faso (CEAS Burkina), structure qui assure le secrétariat du CNPDER BF, offre un cadre aux OSC du programme « Voix pour le changement » de faire le bilan des activités de plaidoyer et de présenter leurs attentes aux autorités du ministère de l’Energie.

Mahamadou Badiel, coordonnateur du programme Voix pour le changement

Conçu et mis en œuvre par l’Organisation néerlandaise de développement (SNV) et l’Institut international de recherche et de politiques alimentaires dans six pays que sont le Burkina , le Ghana, le Kenya , le Rwanda, le Honduras et l’Indonésie , le programme « Voix pour le changement » vise à accompagner les OSC à bâtir un environnement plus favorable à travers une approche collaborative basée sur les évidences. A ce jour, souligne Mahamadou Badiel, coordonnateur du programme « Voix pour le changement », représentant par ailleurs la directrice de la SNV Burkina, plus d’une cinquantaine d’organisations de la société civile sont impliquées dans la mise en œuvre du programme autour de trois thématiques à savoir les énergies renouvelables, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la résilience pastorale.

Kevin Sanou, chargé de mission, représentant le ministre de l’énergie

Evoquant le bilan du programme, Mahamadou Badiel indique que des progrès, notamment des actions de renforcement de capacités des acteurs et des activités de plaidoyer , ont été réalisés depuis le lancement du programme en 2016. Toutefois, les défis restent immenses.

C’est pourquoi, dit-il, les OSC, notamment les membres de la thématique « Energies renouvelables » dudit programme, plaident pour l’amélioration de l’accès des populations aux services de qualité en énergies renouvelables à travers deux points. Il s’agit notamment de l’intégration d’une filière énergies renouvelables dans les écoles techniques pour former une masse critique de professionnels certifiés et capables de fournir des services de qualité aux populations ; l’amélioration de la qualité des équipements et produits d’énergies renouvelables importés au Burkina Faso.

Henri Ilboudo, directeur du CEAS Burkina

Aussi, conscient que le département de l’énergie constitue un allié clé et stratégique pour la mise en place de politiques en faveur des populations les plus démunies, Mahamadou Badiel a saisi cette rencontre pour plaider pour l’application de la loi portant règlementation du secteur de l’énergie.

En l’absence du ministre Bachir Ismaël Ouédraogo, Kevin Sanou, chargé de mission au cabinet du ministre, a souhaité que les conclusions des présents travaux puissent contribuer à conforter l’action de la société civile. Cela, en faveur de l’accès des populations aux services énergétiques de qualité et qui seront des imputs pour orienter l’action quotidienne.

En rappel, au cours de cette rencontre qui réunit environ 19 organisations membres de la CNPDE, dix autres organisations de la société civile marqueront leur adhésion à la coalition.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Maladie à coronavirus : « Nous avons la capacité de riposte », rassure le ministère burkinabè de la Santé
Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont prié pour la paix et l’unité nationale
Epidémie de coronavirus : Respecter les règles élémentaires d’hygiène pour limiter les possibilités de contamination
Crise humanitaire : Les ambassadeurs africains accrédités au Burkina font un geste en faveur des déplacés internes
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Message de Monsieur le Directeur Général des Douanes à l’occasion de la Journée Internationale de la Douane
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
Fête coutumière à Koudougou : Naaba Saaga 1er de Issouka vénère ses ancêtres à travers son Nabasga
Ministère de l’Administration territoriale : 68 agents admis à la retraite reçoivent les reconnaissances du ministre
Société : Le Mouvement Agir ensemble pour le Burkina Faso réhabilite une route à Ouagadougou
Solidarité : La Fondation Lucie Kaboré - Traoré vole au secours des déplacés
Ouagadougou : La SONABEL donne les raisons des coupures d’électricité du samedi 25 janvier 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés