Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 16 juillet 2019 à 19h00min
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé

Le bureau de la sous-section de Fada N’Gourma du Mouvement du peuple et le progrès (MPP) a été installé par une mission du bureau politique national du parti, le dimanche 14 juillet 2019, lors d’une assemblée générale dans la cité de Yendabili.

Selon le député Lassina Ouattara, chef de la délégation et membre du Bureau politique national (BPN) du MPP, l’installation du bureau de la sous-section de Fada N’Gourma s’inscrit dans le cadre de « la tournée du parti dans tous les 351 communes du Burkina Faso afin d’échanger avec les militants de base pour la réélection du président du Faso aux élections présidentielles de 2020 ». La nouvelle équipe est forte de plus de 20 membres, et est dirigée par Mohamed Tigué Thiombiano, premier adjoint au maire de la commune urbaine de Fada N’Gourma.

Après la vérification de la présence des militants membres du BPN et des autres sections (l’absence des députés du Gourma s’est fait sentir), le député Lassina Ouattara a expliqué à l’assemblée générale que la mission qu’il a conduite est une revue des troupes pour mieux attaquer les échéances électorales de 2020. Pendant plusieurs heures, la commission a passé au peigne fin les actions réalisées dans le cadre du programme du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Mohamed Tigue Thiombiano secrétaire général de la sous-section MPP de Fada N’Gourma

Pour Mohamed T. Thiombiano, secrétaire général de la sous-section MPP de Fada N’Gourma, l’objectif de cette assemblée générale est de s’entretenir avec les militants et sympathisants sur la vie du parti, les perspectives, les tâches urgentes, et d’installer officiellement des structures de base, notamment la sous-section du parti à Fada N’Gourma.

« Nous, membres de la sous-section, savons déjà ce qui nous attend ; donc c’est d’aller vite à la mobilisation de nos troupes afin de préparer les échéances futures, à savoir 2020 qui est déjà là. Je profite lancer un appel à tous les militants, pas seulement à ceux de la sous-section de Fada N’Gourma, à bannir les divisions car nous cherchons à travailler, dans l’union, à ressouder les liens et travaillons pour une cohésion au sein du parti. Pour cela, nous avons besoin de tout le monde pour y arriver et nous espérons que d’ici-là, les gens reviendront à de meilleurs sentiments pour qu’ensemble, nous remportions des victoires éclatantes », a-t-il soutenu.

Ousmane Boly secrétaire général du MPP section provinciale du Gourma

Pour Ousmane Boly, secrétaire général de la section provinciale du MPP/Gourma, depuis la deuxième session du BPN qui s’est tenue en juin dernier, il a été arrêté de procéder à l’installation de l’ensemble des sous-sections à travers les 351 communes que compte le pays.

Et des équipes sont allées depuis la semaine dernière dans l’ensemble des communes pour installer les sous-sections, donner des informations sur la situation actuelle du pays et aborder les questions de la vie du parti. « Voilà ce qui nous réunit aujourd’hui, car il est temps de mettre les gens en ordre de bataille pour les échéances futures », a-t-il confié.

Photo des participants à l’AG

Un incident s’est produit lors de cette assemblée générale à Fada N’Gourma. En effet, un groupe de frondeurs a lancé aux autres militants : « Ceux qui sont venus à notre nom, sortez, sortez, sortez ! ». C’est ainsi que certains ont quitté la salle et d’autres sont revenus. Quand nous avons voulu comprendre ce qui s’est passé, aucun des frondeurs n’a voulu s’exprimer sur la question. Malgré l’incident, l’assemblée générale est allée jusqu’à son terme.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumaila Sana
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « Si Yacouba Isaac Zida est candidat et président : YES à YIZ ! »
Enquête afro-baromètre : Le Centre pour la gouvernance démocratique affine les questions spécifiques au Burkina
Situation nationale : « Le terrorisme, c’est une culture et il faut d’abord l’accepter, sinon on ne pourra pas lutter contre », avise le porte-parole du MPP, Bindi Ouoba
Affaire charbon fin : « Si le ministre est fautif..., il sera responsable de ses propres turpitudes », réagit Simon Compaoré
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba
Blaise Compaoré aux militants du CDP : « D’autres combats sont encore à mener »
Bachirou Soré, cadre de l’UNIR/PS : « Sankara est perçu comme le deuxième nom du Burkina »
CDP : Blaise Compaoré demande à Eddie Komboigo de « rapporter » les sanctions
Burkina Faso : Admis d’urgence à l’hôpital de Tengandogo, le général Bassolé aurait réintégré la MACA
Zéphirin Diabré à Fada N’Gourma : « L’UPC est le seul parti qui peut faire de la réconciliation nationale une réalité »
Vie politique : Le Parti pour la démocratie et la jeunesse lance une offensive de formation de jeunes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés