Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 15 juillet 2019 à 11h38min
Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

Le révérend Mc Claver Yaméogo a présenté, ce samedi 13 juillet 2019 à Ouagadougou, le dernier né des partis politiques au Burkina Faso, le Mouvement pour le rassemblement patriotique (MRP). D’obédience patriotique, ce parti compte se présenter aux élections législatives en attendant d’apporter son soutien à une candidature au palais de Kosyam.

De l’église protestante à la politique, Claver Yaméogo vient de marquer un pas avec la création du Mouvement pour le rassemblement patriotique (MRP). Ce fils du premier président de la Haute-Volta, Maurice Yaméogo, a préféré créer son propre parti au lieu de rejoindre ses frères aînés, Hermann et Salvador Yaméogo. « Est-ce que c’est toujours bon que les gens d’une même famille se mettent en politique ? », s’est-il interrogé, avant de répondre que des distensions pourraient survenir. Par cette réponse, Claver Yaméogo a surtout exprimé ses ambitions de voir les jeunes rayonner sur la scène politique.

Le MRP a pour objectif de rassembler les Burkinabè dans toute leur diversité sans distinction de sexe, d’origine et de religion, a expliqué le porte-parole du parti, Ahmed Zida, à cette conférence de presse. Aligné dernière une « idéologie patriotique tirée des doctrines saintes de la parole de Dieu, le MRP entend aussi aider, enseigner, donner à manger et soigner les pauvres, les veuves et les orphelins », a poursuivi son président Claver Yaméogo.

À la question des journalistes de connaître les motivations du passage d’homme de Dieu à homme politique, M. Yaméogo a rappelé que la Constitution burkinabè permet à tous les citoyens de s’impliquer dans la gestion de la cité. Et à travers le parti politique, il voit des passerelles pour aller à des postes de décisions.

En homme d’église, il estime que sa foi en Dieu peut servir à redresser les choses.
À l’orée des échéances électorales, le nouveau parti affiche ses intentions de participer aux élections législatives afin de pouvoir intervenir dans l’adoption des lois. Même si, pour l’heure, il ne se prononce pas ouvertement sur sa candidature à l’élection présidentielle, Claver Yaméogo annonce qu’il pourrait nouer des alliances avec des candidats proches de son idéologie.

Les membres du mouvement à cette conférence de presse

Face à la situation nationale marquée par la fronde sociale, le parti estime que les méthodes de lutte sociale sont handicapantes pour l’économie. D’autant plus que ces formes de lutte ont tendance à mettre en difficulté le secteur privé, moteur de l’économie burkinabè. Le président du MRP estime que les responsabilités sont partagées entre les partenaires sociaux et le gouvernement. Il les appelle donc au dialogue pour éviter les répercussions de ces revendications sur les familles.

Et cette unité…

Pour le révérend pasteur, « on n’a pas besoin d’avoir 1 000 partis pour s’exprimer. » Il pense plutôt que les conflits de générations dans certains partis sont souvent à l’origine de la multiplicité des officines politiques. Prenant l’exemple du passage de la Bible où les hommes se sont unis pour construire la tour de Babel (la seule fois où les hommes ont fait trembler Dieu), le pasteur a axé sa première sortie médiatique sur l’appel à l’union. Car, a-t-il prêché, si les hommes sont unis, ni la guerre, ni la famine ne surviendront.

Le MRP a été créé le 19 janvier 2019 et a obtenu une reconnaissance administrative en avril dernier. Il rassemble aussi bien des jeunes que des personnes âgées.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 juillet à 06:44, par Burkina En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Tout ça c’était pour ça alors ?
    Allons seulement bishop !
    L’Église a déjà tant souffert des aventuriers qui l’utilisent pour un gain sordide que vous auriez dû lui épargner une nouvelle humiliation.
    Merci tout de même d’avoir permis la décantation.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 08:49, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Voici une idée de "Jeunes conscients". Pour peu que la ligne par eux déclinée soit respectée, c’est-à-dire que la "non-distinction" soit respectée et que la Religion ne prenne pas le dessus, l’avenir sera positif. Dans les faits, la Jeunesse de notre pays doit se positionner fortement dans la recherche du développement, d’un développement réel du pays car c’est elle "l’Avenir". Comme le disent les ivoiriens, "c’est leur demain". Qu’ils s’éloigne de cette "Politique-politicienne" et surtout des comportements déroutants des frères aînés du Fondateur qui jusque-là, s’embrouillent les pédales sans savoir où ils vont. Aussi, nous ne pouvons que souhaiter la bonne arrivée à cette nouvelle vision, cette nouvelle et légale prise de responsabilité devant l’histoire et devant les hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 09:11, par AIME-PASCAL YAMEOGO En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Tous mes encouragements à Claver YAMEOGO il est temps que la religion s’implique dans la politique car si la doctrine de dieu est utilisée dans la politique il y a de fortes chances que la paix revienne dans ce pays !

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet à 15:58, par Ediffier En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

      Autan nous ne voulons pas les chefs traditionels dans la politique autan nous ne voulons pas mais surtout pas la religion dans la politique. Nous connaissons les consequenses de ce type de melange en Egypte avec les freres musulmans. La separation de l’Etat et de l’eglise ne s’est pas faite fortuitement il y’a eu des guerre et des morts. De grace cher paster concentrez vous sur la bible car votre demarche risque de mettre le feu dans ce pays. Quittez dans ca immediatement c’est pas bon pour vous c’est pas bon pour le faso

      Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 10:05, par caca En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Qui est ce pasteur protestant en politique ? Tout dépend de la famille église protestante. Si ce pasteur est un membre des Assemblée de Dieu du Burkina, je serais étonner qu’il utilise le terme église pour aller en politique comme pasteur. L’Eglise des Assemblées de Dieu est apolitique pour ses pasteurs. Mais si ce pasteur vient d’une autre Eglise, il est libre dans ces décisions politiques et n’engage que lui seul. Donc SVP ne faites pas d’amalgame et en plus sa ligne politique n’est pas le nom de l’Eglise. Au Burkina un parti en connotation politique est interdit.

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet à 17:58, par Mechtilde Guirma En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

      Caca,

      C’est la Fédération des Églises et Missions Évangéliques (F.E.M.E) toute entière qui est apolitique. À ma connaissance et à aucun moment, je n’ai jamais ouï dire qu’une Église de cette structure fusse un parti politique. Ce sont des Églises du Christ avec comme loi fondamentale le Crédo : « Je crois en Dieu le père tout puissant, Créateur du ciel et de la terre et en Jésus Christ Son Fils unique notre Seigneur qui a été conçu du Saint Esprit. Il est né de la Vierge Marie. Il a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli. Il est descendu aux enfers. Le troisième jour Il est ressuscité des morts, Il est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout Puissant d’où Il reviendra juger les morts et les vivants ».

      Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 10:59, par TANGA En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Serait ce en attendant ZIDA ?
    On dit "non-distinction" ; depuis quand les frères en Christ ont fait cela ? On a vu le gouvernement ZIDA ici qui était sensé être le plus impartial mais QUI A ÉTÉ LE PLUS PARTIAL par ce que de confession religieuse.
    Vous auriez mieux fait de dire que ’’Monsieur Claver YAMEOGO’’ créé son parti. Et puis, tous ces dires autour du Seigneur prouve que vous vous défendez avant que l’on vous pose des questions. ce qui conclu que c’est un parti à confession religieuse.
    EPARGNEZ LE PAYS DE CA !!! Si non, il y aura que tout le monde doit se convertir si vous arrivez au pouvoir. Dans beaucoup de services on a vu que si tu n’est pas un frère en Christ tu n’avance pas.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 11:11, par Je passais En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Quand j’ai vu MRP, sans faire exprès j’ai remarqué qu’il y a un \ qui enlevé quelque part donne MPP. Courage à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 11:15, par KABORE En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    J’ai beaucoup de respect pour Claver YAMEOGO et pour les protestant en général, mais une idée me vient à l’esprit. Imaginer un instant que le mouvement WAHHABITE ( SUNNITE) se lance aussi dans dans une telle aventure avec des ALLAHU AKBAR à n’en pas finir !! On criera toute suite au terrorisme !
    Au regard de la dégradation de la morale actuellement la religion a son rôle dans la vie de la nation mais de manière discrète en tenant compte de la laïcité de sorte à ne pas nuire à notre unité déjà si fragile.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 11:34, par Ouoba Charles En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Mecie à yameogo car la situation actuelle du pays a besoin des dirigeants religieux beaucoup de croyants ne s’intéressent pas à la politique pourtant c’est les politiciens qui gouvernent les croyants tout mon encouragement à Yameogo

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 13:20, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    1) Cher Pasteur, je vous felicite pour votre innovation et courage. Il faut du courage à un homme de Dieu de passer du ministère religieux à un ministère politiuqe. Cependant, il me tarde de vous dire que cette initiative est presque voué à l’echec. Pourquoi ?
    a) D’un point de vue du vrai changement, et après une vraie analyse de causes, creer un parti politique ne fait qu’en rajouter à la foire politique sans rien y peser. Ce qu’il faut pour nos pays et l’Afrique et l’Humanité toute entière, c’est un " paradigm shift", un changement radicale de modèle. Beaucoup d’autres ont cru pertinent bon d’apporte leur contribution au developpement du pays par la creation de parti politique. "Hèrèrrr ! " comme le dirait un "Nushi". Il faut apprendre à marcher la tête en bas pour peser dans le changement.
    b) le 2eme point que je considère très grave de votre part, si je m’en tiens au recit, est que vous donnez dejà une coloration religieuse à votre engagement. La Tour de Babel a quoi à faire dans le message aux citoyens ? La Tour de Babel, c’est les croyants d’un certain bord qui savent ce que c’est. Retenez que nous sommes dans un Etat Laique. De ce fait, vous devez apprendre à tenir un discours laique et bannir le "fideocentrisme" qui consiste à croire qu’il n’y a de verités et de bons exemples que dans nos seules livres Saints à nous. Apprenez les discours de connotation generale, universelle. Je vous admire mais la scène politique n’est pas le lieu fait pour votre grand zèle religieux.
    2) Pour pouvez toujours y aller,mais une chose s’impose pour cette carrère politique : la laicisation de votre propre personnalité et de votre subconscient. JE sais de quoi je parle. Notre subconscient est un enfant plein de prouesses et d’infantilisme. Attention qu’il ne vous trahisse point.
    Du courage : certains echecs ne sont pas forcément des echecs.
    "A bas Dieu et vive la securité routière"

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 13:42, par S. DIALLO En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Burkina Faso, le pays de tous les excès comme chante l’artiste. Parce que Papa a été Naba à chaque Nabiga de créer son parti !. Allons seulement chaque chose humaine a une fin et la descente aux enfer du Burkina s’arrêtera devant le portail du Royaume Lucifer qui n,est pas très loin.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 14:32, par Nongma En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Le fait d´appartenir à une conféssion religieuse ne devrait pas être un handicap. D´ailleurs quel Burkinabe est sans religion ?
    Même les intellectuels qui se disent athéistes consultent leurs fétiches au village dans certaines situations.
    Tout homme qui rassemble fait un travail utile, quelque soit sa religion.
    Un grand homme politique appelé Gahndi disait : « Je suis chrétien, boudhiste, musulman et juif ». L´amour du prochain est la meilleure des religion. Si nous avions beaucoup de politiciens qui pensent "amour", il n´y aurait pas de crimes politiques ou économiques.
    Quel homme peut-il aimer ses frères et en même temps commanditer leur mort ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 15:48, par Adama En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    ENCORE. Comme il est pasteur, on ne crie pas au scandale. Personne ne veut dire que ce n’est pas normale. la place du pasteur n’est pas dans la politique. Mais si c’était un Imam, il serait traité de tous les noms d’oiseau sur cette page.
    Merci pasteur de nous épargner cela. Il est encore temps de se retirer et rester dans votre temple.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 22:43, par Passam En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Un chrétien peut être un homme politique. Il agit alors pour son propre compte et non pas pour le compte de sa communauté religieuse.

    Par contre, quand on prétend être un serviteur de Dieu, à moins de courir le rique d’être perçu comme un imposteur, un loup déguisé en berger, ou un adepte de l’évangile business, on devrait s’abstenir de chercher à conquérir le pouvoir temporel.

    Christ n’a t il pas déclaré que son royaume n’est pas de ce monde ?

    Quand on n’est pas prêt à renoncer volontairement à certains droits et privilèges pour ne pas ouvrir la porte à ceux qui veulent calomnier l’évangile de le faire, on devrait à mon humble avis, par crainte du SEIGNEUR, s’abstenir de s’engager dans le ministère pastoral.

    Ce n’est qu’un point de vue que je partage.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 23:33, par jeunedame seret En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    « Prenant l’exemple du passage de la Bible où les hommes se sont unis pour construire la tour de Babel (la seule fois où les hommes ont fait trembler Dieu), le pasteur a axé sa première sortie médiatique sur l’appel à l’union. Car, a-t-il prêché, si les hommes sont unis, ni la guerre, ni la famine ne surviendront. » C’EST VRAI ÇA ? Des hommes de l’histoire pensaient ainsi et luttaient pour cette apparente unité jusqu’à l’arrivée des luthériens et des calvinistes pour déjouer leurs efforts quelque part. Si vous prônez toujours cette unité, commencez à retourner au bercail ou à la source avec vos fidèles protestants. Une réunification de l’église chrétienne, vous pouvez l’entamez chez nous. Ce serait illustratif.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 09:14, par Le Pacifiste En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Bien dit internaute ADAMA. Comme il est pasteur, EFFECTIVEMENT, on ne crie pas au scandale. Si c’était un Imam, il serait traité de tous les noms d’oiseau sur cette page. On se rappelle en 2018, en un temps, deux mouvements on a dissout une association musulmane sous prétexte qu’elle peut devenir un groupe intégriste. Heureusement, les membres ont respecté la décision de justice. Ce qui est une très bonne chose. Ce qui me plait dans ce nouveau parti de MC Claver, c’est que ce n’est pas un parti religieux. D’ailleurs cela est interdit dans notre pays. MC pasteur Claver Yaméogo , on le voyait venir. Il pourrait soutenir un grand parti comme le MPP, le CDP ou l’UPC pour avoir un poste de DEPUTE OU DE MINISTRE. Là, il dira qu’il a gravi tous les échelons : ANIMATEUR, PASTEUR et DEPUTE ou MINISTRE. Ses fidèles pourront voter pour lui sous le couvert de la religion. Mais on n’a pas laissé ce choix à Ablassé Ouédraogo dit Petit pion (JJ) qui avait dit qu’il a des mondes derrière lui (je ne citerai pas ces mondes car tout le monde le sait) . On avait traité Ablassé de tous les mauvais noms. Et pourtant il fait bien partie de ces mondes-là. Pour Claver, attention, c’est un couteau à double tranchant. S’il rate, ses brebis iront voir ailleurs

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 15:19, par Hamidou En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Vraiment merci à Pasteur Claver d’avoir ouvert la voie à beaucoup de chose et la tolérance des réactions montre bien que d’autres personnes religieuses peuvent bien emboîter le même pas. Par ce que je suis certains que si ce parti avait été créée par un musulman qui pensent utiliser les paroles du Coran pour mobiliser son électorat et réussir la transformation du pays, il sera déposé à la prise de Haute sécurité à Ziniaré pour trouble à l’ordre public et apologie de terrorisme. Encore merci pasteur, nous arrivons également inch’Allah.

    Merci au modérateur de publier de manière impartiale.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 16:02, par Ediffier En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Nous sommes foutu au Burkina. Qui a osé delivrer un recipicé a ce parti basé sur la religion cela ne correspond en rien a notre constitution ni a notre democratie. Ce type veins de poser un precedent qui va detruire nore pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 19:55, par EBENEZER En réponse à : Politique : Le pasteur Claver Yaméogo prêche l’unité nationale avec le MRP

    Si on demandait mon avis ,je dirai aux pasteurs de se démarquer de la politique..................................................................................................................................................................................................................................................................................

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Congrès d’annulation des sanctions au CDP : Les militants concernés brillent par leur absence
Décorations : La nation reconnaissante à 978 de ses fils et filles
Assemblée nationale : Le gouvernement autorisé à ratifier les conventions de financement par voie d’ordonnance
Situation nationale « Il faut que tous les Burkinabè redescendent sur terre (…) », Pascal Zaïda
Chef de file de l’opposition politique : Les résultats de l’audit organisationnel et fonctionnel passés à la loupe
Djibo : Un nouveau maire pour tresser le courage et la résilience
Gestion au ministère de la Défense : L’opposition insiste sur la nécessité de lever le secret-défense
Lutte contre l’insécurité : L’opposition politique salue l’action des Forces de défense et de sécurité
CDP : Le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 reconnu par le ministère de l’Administration territoriale
Drame de Hantoukoura : Le MPP invite le gouvernement à accélérer le processus de recrutement de volontaires
Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique
Burkina : La NAFA condamne "les propos calomnieux et diffamatoires" de Clément Sawadogo à l’encontre de Djibrill Bassolé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés