Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures .Je ne suis pas d’accord .Les blessures demeurent intactes .Mais avec le temps , notre esprit ,afin de mieux se protéger ,recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue , mais elle ne disparait jamais.» Rose Kennedy

Fibre optique dans les Hauts-Bassins et les Cascades : La ministre Hadja Ouattara s’assure du bon déroulement des travaux

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Haoua Touré • dimanche 7 juillet 2019 à 14h30min
Fibre optique dans les Hauts-Bassins et les Cascades : La ministre Hadja Ouattara s’assure du bon déroulement des travaux

La ministre en charge du Développement de l’économie numérique, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, a effectué une tournée de suivi sur les chantiers des travaux de pose de la fibre optique dans le cadre du projet Backbone national de télécommunications. C’était le samedi 6 juillet 2019 dans les Hauts-Bassins et les Cascades. Ce projet permettra de baisser le coût des télécommunications (internet, appels téléphoniques…).

En vue de s’assurer du bon déroulement des travaux de pose de la fibre optique dans les Cascades et les Hauts-Bassins, la ministre en charge du Développement de l’économie numérique, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, a effectué des visites sur les chantiers dans les deux régions, le samedi 6 juillet 2019.

La première visite a eu lieu à Bobo-Dioulasso où la ministre a procédé à la pose de la première pierre de la construction du site qui abritera les équipements de transmission du projet, ceux du point d’échanges internet et du point d’atterrissement virtuel.

Hadja Fatoumata Ouattara Sanou ministre en charge de l’Economie Numérique

La construction de ce site qui va abriter ces équipements techniques a pour objectif de désenclaver la région des Hauts-Bassins, des Cascades et la province du Mouhoun en matière de télécommunications.

Selon la ministre, la communication électronique repose sur des infrastructures de qualité et l’option a été prise d’accélérer la construction d’infrastructures au Burkina, d’où l’importance de pouvoir désenclaver toutes les régions. Il s’agira concrètement de créer une sorte de port sec à Bobo-Dioulasso pour amener l’internet en vrac et permettre aux entreprises d’avoir la connexion moins chère et de pouvoir la redistribuer.

La ministre a estimé que « l’importance de la communication électronique n’est plus à démontrer car tout le monde en a besoin : les entreprises pour mieux vendre, pour créer des services à valeur ajoutée. Il y a également les grandes écoles telles que l’Université Nazi-Boni qui forme des ingénieurs dans le métier du numérique et cette infrastructure sera à proximité pour permettre aux étudiants de compléter leur formation théorique. C’est donc une infrastructure essentielle qui va désenclaver et servir aussi de centre d’apprentissage, de stage technique et pratique pour les étudiants des grandes écoles et universités. »

Galiam Ouédraogo Directeur Général des Infrastructures de Télécommunication Electronique

Pour le directeur général des infrastructures de télécommunications électroniques, Galiam Ouédraogo, « ce sont des infrastructures extrêmement importantes et le site de Bobo-Dioulasso a un intérêt particulier parce qu’il est au confluent de trois grands projets d’infrastructures de l’État et ces projets devront permettre à terme d’offrir beaucoup plus de capacités aux entreprises qui sont censées les distribuer au niveau des opérateurs et fournisseurs d’accès internet du site de la SBT. Techniquement, il y aura des travaux de génie civil, d’énergie, un ensemble d’équipements installés et configurés... L’entreprise Huawei, chargée des travaux, sera suivie par un cabinet (Tactis) qui, lui-même, suit tous les travaux qui sont concernés. »

Dans la région des Cascades, où s’effectuera la pose de la fibre optique pour atteindre les Hauts-Bassins, la ministre a rencontré les autorités et les populations. À Toussiana, la fibre optique passera probablement dans les champs ou les concessions de certaines personnes. Ainsi, la ministre et le maire de la commune de Toussiana, Siaka Ouattara, ont sensibilisé la population pour obtenir leur accompagnement et donné également des informations sur la composition du comité communal de suivi, comité chargé du dédommagement de ceux dont les champs ou concessions subiront des désagréments.

Hadja Fatimata Ouattara/Sanon a également marqué une halte à Bérégadougou où les travaux consisteront au dynamitage de certains rochers. Consciente des désagréments que peuvent causer les techniques déployées pour le dynamitage, elle a échangé avec les autorités, les populations et des forces de l’ordre pour avoir leur accompagnement. La ministre a souligné qu’ils veulent réaliser ce projet dans les règles de l’art en minimisant le plus possible son impact environnemental, car au-delà de cet impact, le projet qui sera réalisé est important et bénéfique pour plus de 50 ans.

Sur le dernier site visité, celui de Banfora, où la pose de la fibre optique a débuté, l’objectif de la ministre était de s’assurer que les travaux se passent normalement : elle a exprimé sa satisfaction sur ce plan.

En somme, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon a souhaité l’accompagnement de la région des Cascades pour dépasser cette zone et atteindre les Hauts-Bassins.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Utilisation des TIC par les jeunes : Dr Cyriaque Paré suggère l’introduction de l’éducation aux médias à l’école
Région du Centre-Ouest : Laboratoire Citoyennetés forme 150 jeunes au bon usage des médias
Economie numérique : Bientôt une cinquantaine d’entreprises pour booster l’écosystème d’innovation du Burkina
Astuce TIC : Pourquoi il faut se méfier de FaceApp
Communiqué de presse sur la déclaration d’existence des entreprises de publicité
Visite de l’ambassadeur de France à Lefaso.net : « Il a eu l’idée de sortir du cadre institutionnel diplomatique normal… », Dr Cyriaque Paré
Hackathon Sira Labs Bobo : L’équipe Dream remporte le 1er prix avec son idée de projet Green Data
L’ARCEP lance une enquête nationale de satisfaction des clients par rapport aux services de communications électroniques et postaux
4e édition de la Semaine d’information et d’orientation (SIO) : L’ISCOM, l’école supérieure qui forme des professionnels du numérique, était au rendez-vous
Diocèse de Ouahigouya : La CIL outille des membres du clergé sur les données personnelles
Régulation des médias audiovisuels : Le CSC signe une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc pour l’acquisition d’un système de monitoring
Modification de la loi sur le code pénal : Les associations professionnelles des médias suspendent leur campagne de sensibilisation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés