Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Acceptez les défis, de sorte que vous puissiez ressentir l’euphorie de la victoire» George S. Patton Jr.

Pastoralisme en Afrique de l’Ouest : Le PREDIP revisite ses activités

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 18 juin 2019 à 17h30min
Pastoralisme en Afrique de l’Ouest : Le PREDIP revisite ses activités

Le Projet régional de dialogue et d’investissement pour le pastoralisme et la transhumance (PREDIP), qui intervient dans huit pays de l’Afrique de l’Ouest, organise, du 18 au 21 juin 2019 à Ouagadougou, un atelier technique avec ses partenaires. Objectif, revisiter et mettre en cohérence les cadres logiques des composantes opérationnelles du projet.

L’atelier technique du Projet de dialogue et d’investissement pour le pastoralisme et la transhumance (PREDIP) ambitionne de trouver des solutions durables aux contraintes d’exploitation rencontrées dans le pastoralisme et la transhumance en Afrique occidentale. Ce, au regard de l’importance de la filière dans les pays retenus. 25 millions de personnes en ont fait une source d’emploi.

À cet effet, les experts du consortium des partenaires devront plancher sur les composantes suivantes : la mise en place d’un service régional d’information pastorale ; le renforcement du dialogue et de la gouvernance en matière de transhumance ; la réalisation et la gestion durable des infrastructures et des aménagements pastoraux transfrontaliers et la mise en place d’un dispositif de surveillance épidémiologique, de prévention et de gestion des maladies transfrontalières.

Les participants à l’atelier.

« C’est donc un atelier de suivi-évaluation qui devrait permettre aux différentes composantes de la mise en œuvre de ce projet, d’assurer une bonne cohérence de chaque composante par rapport au cadre global du PREDIP. Aussi, de décliner les chaînes de résultats attendus par rapport à nos activités et d’établir des mesures de rendements par rapports aux résultats attendus à la fin du projet », a expliqué Ahmat Hassan Moussa, coordonnateur régional du PREDIP.

Ahmat Hassan Moussa, coordonnateur régional PREDIP

Améliorer la filière bétail-viande pour un pastoralisme apaisé

En 2016, les recettes générées dans le domaine du pastoralisme s’élevaient à plus de 500 milliards de F CFA en Afrique de l’Ouest. La filière bétail-viande est la filière par excellence d’intégration de la sous-région. Et de l’avis d’Arnaud François, responsable des projets Afrique de Acting for life, « c’est grâce à l’investissement dans cette filière qu’on arrêtera un jour de parler de conflits et qu’on aura plus de ressources fiscales qui permettront à tout le monde vivre de manière apaisée. »

Arnaud François, responsable des projets Afrique Acting for life

Le PREDIP est mis en œuvre sous la Coordination régionale du Comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) dans huit pays à savoir le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Nigeria et le Bénin. Il est financé par l’Union européenne. Les composantes du projet sont exécutées par différents partenaires.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bâtiment et travaux publics (BTP) : Une soirée pour célébrer l’excellence
Dori : L’association M’baala Sahel vole au secours des élèves démunis
Sécurité : Que faire en cas d’attaque terroriste ?
Attaque du convoi minier de Boungou : Le PDG de SEMAFO présente ses condoléances au peuple burkinabè
Diffusion de fausses informations : Le gouvernement met en garde
La Poste Burkina : Des lettres écrites par des élèves primées
Santé oculaire de l’enfant : L’ONG Light for the world veut jeter les bases d’une planification à long terme
Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina
Formation : L’Ecole privée de santé Sainte Julie met sur le marché de l’emploi 217 agents
Insécurité au Burkina : Maître Paceré, 76 ans, demande son incorporation dans l’armée
Crise humanitaire au Burkina : « Les Ouagalais vivent dans une insouciance totale », regrette le cardinal Philippe Ouédraogo
Lycées scientifique et professionnel du Centre-Est : Le ministre de l’Education nationale satisfait des réalisations en cours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés