Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous devrions apprendre à ne pas attendre l’inspiration pour commencer quelque chose. L’action génère toujours de l’inspiration. L’inspiration génère rarement de l’action» Frank Tibolt

Musique : Madson Junior signe son retour sur scène avec « C’est le moment »

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par Dimitri OUEDRAOGO • vendredi 3 mai 2019 à 15h00min
Musique : Madson Junior signe son retour sur scène avec « C’est le moment »

L’artiste musicien Madson Junior a présenté son nouveau maxi le jeudi 2 mai 2019, dans les locaux du Carrefour international du théâtre de Ouagadougou (CITO). L’artiste, avec ce maxi de trois titres intitulé « C’est le moment », marque son retour sur la scène musicale après une longue traversée du désert.

En 2003, au moment où le hip-hop burkinabè était au sommet des hits parades, un bambin de 7 ans faisait ses premiers pas dans le monde musical. C’était Madson Junior. En quelques mois, il s’est positionné parmi les artistes les plus adulés. Bien entouré, le jeune artiste devient en peu de temps une star internationale. Il écume les scènes du Burkina et d’ailleurs. Avec son album « Le droit d’espérer », le gamin fait rêver plusieurs générations de mélomanes. En décembre 2004, il remporte, en Afrique du Sud, le prestigieux trophée du « meilleur espoir masculin » aux Kora, devant des stars telles que DJ Kaloudji de la Côte d’Ivoire et 2Face Idibia du Nigeria.

Mais ce temps de gloire ne fut que de courte durée. Le succès de Madson Junior va se heurter à une crise d’adolescence. Il quitte les étoiles pour la terre avec fracas, comme un silure en saison sèche. C’est la traversée du désert. Le jeune artiste erre un peu partout.

Aujourd’hui, après 15 ans d’absence, le protégé d’Aïcha Junior est de retour avec un nouveau maxi composé de trois titres. En plus de « C’est le moment », il y a le titre « Je relève la tête » qui a bénéficié de la contribution de Smockey. Le dernier titre, « Africa », est le fruit d’une collaboration avec Smarty.

Au cours de la cérémonie de présentation de son maxi, Madson Junior a demandé pardon au public et à la société. Pour l’artiste, c’est une nouvelle aventure qui commence. Pour cela, il demande le soutien de tous et promet de faire rêver une fois de plus les mélomanes. Aïcha Junior, sa mère adoptive, a remercié tout le monde pour avoir cru en l’artiste. Elle est convaincue qu’avec le soutien des uns et des autres, le chemin sera certainement long mais son artiste y arrivera. Le nouveau maxi de Madson Junior est déjà disponible dans les différents points de vente.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sydyr : Une voix de berger à la conquête des mélomanes avec « Fina Tawa »
Musique : Le Père Georges Nabollé veut redonner l’espérance aux personnes souffrantes
Mathias Yaméogo, peintre-dessinateur : « Sans la spiritualité et la maturité, on ne peut pas décrypter l’art »
Festival Yeelba : Un rendez-vous pour valoriser la culture burkinabè en Italie
23e Festival de l’imaginaire : Yé Lassina Coulibaly fait la promotion des musiques traditionnelles du Burkina
Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO) : La 17e édition aura lieu du 26 octobre au 2 novembre 2019
Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) : Les professionnels du cinéma interpellent le ministre de la culture
Concours Istic’slam 2019 : Augustin Sandwidi déclaré meilleur slameur
Culture et art : Ouagadougou a sa biennale internationale de la sculpture
Cohabitation pacifique entre refugiés et communautés hôtes : Des réflexions pour poser les jalons du vivre-ensemble
SNC 2020 : Les Semaines régionales de la culture (SRC) se tiennent du 5 octobre au 15 décembre 2019
Artisans du Centre Wendpanga : « Malgré notre handicap physique, on ne baisse pas les bras »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés