Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.» Jim Morrison

Education environnementale : C’est parti pour la 2e édition du concours ‘’My Green School’’

Accueil > Actualités > Environnement • • lundi 29 avril 2019 à 16h58min
Education environnementale : C’est parti pour la 2e édition du concours ‘’My Green School’’

Dans le but de contribuer activement à l’éducation environnemental des jeunes, Vivo Energy Burkina organise depuis 2018 une compétition inter-établissements dénommée ‘’My Green School’’. Le lancement officiel de la 2e édition de ce concours est intervenue ce vendredi 26 avril 2019 à Ouagadougou.

La 1ère édition de la compétition inter-établissements dénommée ‘’My Green School’’ initiée par Vivo Energy Burkina en 2018 avait vu le lycée municipal Vénégré sur la plus haute marche du podium. Ce qui avait permis à l’établissement de bénéficier de la part de l’initiateur du concours, la réalisation d’un petit marché, de toilettes, d’un jardin et de poubelles.

Toujours dans le souci de la responsabilité sociale, l’entreprise Vivo Energy Burkina, distributrice de la marque Shell, a décidé de reconduire cette compétition en 2019. Pour cette 2e édition, des élèves de dix établissements de la ville de Ouagadougou vont soumettre leurs projets environnementaux au jury mis en place à cet effet.

Pour espérer remporter le premier prix, les projets doivent avoir de l’originalité, ainsi qu’un impact positif sur le milieu scolaire. « Construire un avenir plus prometteur, plus sûr, avec de nouvelles générations prenant à cœur de produire au quotidien les semences du développement tout en préservant et en restaurant notre environnement, telle est la volonté de Vivo Energy Burkina », a indiqué Khadidiatou Fall, Directrice générale de Vivo Energy Burkina. Selon elle, l’environnement, l’éducation et la sécurité routière sont les principaux chantiers sur lesquels son entreprise souhaite occuper une place privilégiée au pays des Hommes intègres.

Tout en remerciant les ministères en charge de l’Education nationale, ainsi que celui en charge de l’Environnement pour le partenariat et pour avoir accepté de parrainer cette compétition, la Directrice générale de Vivo Energy Burkina a souhaité une bonne chance aux établissements. « Nous vous souhaitons une très bonne inspiration mais surtout que cette compétition soit un moment d’adoption de meilleurs comportements et ne se limite pas aux résultats que nous aurons dans quelques semaines », a-t-elle souligné.

Elle n’a pas manqué d’inviter les établissements ayant participé à la 1ère édition à garder les bonnes pratiques afin de rendre agréables leurs cadres d’étude.
Pour le représentant du ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (parrain), Adama Tamboura, ce concours initié par Vivo energy Burkina vient accompagner le ministère dans les études et programmes liés à l’environnement. « A l’heure où les changements climatiques et leurs conséquences se font de plus en plus persistants, il est urgent de prendre des initiatives fortes. Vivo Energy Burkina, entreprise citoyenne, a plus que compris la nécessité de résoudre le problème à la base en initiant cet ambitieux programme d’éducation environnementale à l’endroit de nos enfants », a-t-il laissé entendre.

Et comme l’avenir se prépare aujourd’hui, il était tout à fait normal pour les deux départements ministériels en tant que parrain et co-parrain, de se joindre à cette noble initiative pour traduire la reconnaissance du gouvernement du Burkina Faso, celle des enfants et des établissements bénéficiaires. Selon lui, même si cette 2e édition de ‘’My Green School’’ n’est pas celle de la maturité, elle est l’édition de la confirmation des ambitions. Avant de lancer officiellement cette seconde édition, il a exhorté les proviseurs et professeurs des établissements en compétition, à donner une nouvelle dimension à cette activité de par la qualité des projets qui seront proposés et de par la mobilisation de toutes leurs écoles autour des clubs écologiques.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Encadré : La liste des 10 écoles en compétition

CEG de Yaka
CEG de Somgandé
Lycée Marien N’Gouabi
CEG de Sougpelce
Lycée municipal Sig Nonghin
Lycée Technique Amilcar Cabral
CEG de Cissin
Lycée municipal Rimvougré
Lycée de Yagma
Lycée municipal de Boulmiougou

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée internationale de l’environnement : Nestlé Burkina nettoie le marché de Dassasgho
Forêt communale de Fada N’Gourma : La Fondation Konrad Adenauer outille les comités de gestion et de surveillance
Forêt de Kua : Le ministre de l’Environnement devrait démissionner, estime Adama Séré (Parti des écologistes)
Controverse autour de la forêt de Kua : La honte nationale !
Lettre ouverte au président du Faso : « Il faut sécuriser la forêt de Kua et déplacer le chantier vers un autre site »
Forêt de Kua : L’interdiction de manifester jugée « arbitraire » par le député Moussa Zerbo
Forêt classée de Kua : La plateforme FasoKooz sonne la démobilisation pour la marche du 1er juin
Nouvel hôpital de Bobo : Il faut attendre les résultats de l’étude d’impact environnemental, plaide l’AD-HB
Forêt classée de Kua : Les raisons de la présence des champs
Forêt classée de Kua : La jeunesse de l’UPC dénonce une « légèreté » de la part du gouvernement
Nouvel hôpital de Bobo-Dioulasso : L’ADF-RDA invite le gouvernement à identifier un autre site
Déclassement de la forêt de Kua par le conseil municipal de Bobo : « Une illégalité manifeste », selon des juristes environnementalistes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés