Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Ecole nationale de santé publique de Bobo-Dioulasso : 72 heures de récréation utile

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Haoua Touré • mardi 19 mars 2019 à 18h30min
Ecole nationale de santé publique de Bobo-Dioulasso : 72 heures de récréation utile

Afin de se soustraire un tant soit peu des cours, les élèves de l’Ecole nationale de santé publique de Bobo-Dioulasso ont organisé les 72 heures de l’établissement, à travers des activités socioculturelles et sportives, du 14 au 16 mars 2019.

Les élèves de l’Ecole nationale de santé publique de Bobo-Dioulasso ont tenu leurs premières journées culturelles et sportives du 14 au 16 mars 2019. A l’occasion, diverses activités ont été organisées telles que des conférences (animées par le Docteur Traoré sur le thème ’’ENSP et système LMD’’ et le Directeur Régional de la Douane Ousseni Touré sur la ’’problématique des stupéfiants sur la jeunesse’’), un cross populaire, une journée de salubrité, une grande kermesse, des prestations d’artistes, l’élection miss ENSP, des séances de don de sang et de dépistage et une nuit culturelle.

Ousseni Touré Directeur Régional de la Douane des Hauts-Bassins

Pour le délégué général adjoint de l’ENSP, Yves Kobié, l’organisation de ces 72 heures de l’école est la preuve que les élèves peuvent aussi mener d’autres activités en dehors des cours. Pour lui, les conférences ont été très enrichissantes, surtout celle sur le thème ‘’la problématique des drogues et stupéfiants’’ qui leur a permis en tant que médecins ou infirmiers de mieux comprendre les dangers de la drogue et des médicaments de la rue et leurs inconvénients sur les populations.

Yves Kobié délégué général adjoint de l’ENSP

A la faveur de ces conférences, témoigne le Délégué général adjoint de l’ENSP, « nous avons pu échanger avec les communicateurs pour nous imprégner de l’état des lieux sur la drogue et les stupéfiants en Afrique et au Burkina et sur l’ampleur du fléau et la politique adoptée par l’Etat en la matière ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Hervé Tapsoba, militaire radié : « Si nous revenons, c’est nous-mêmes qui allons conseiller nos petits frères… »
Institut 2iE : Une journée portes ouvertes pour attirer les nouveaux bacheliers
Burkina : L’UNPRB et la Coopérative Viimbaore/Naam à la conquête des marchés des mairies
Opération barkhane : Situation militaire du théâtre
Opération barkhane : Actualités du 14 au 20 juillet 2019
Développement rural : L’association Belwet dispose désormais d’un centre de formation agro-sylvo-pastorale
Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina : Boukaré Belembaogo élu nouveau secrétaire général
Établissements d’enseignement privés laïcs du Burkina : Le 14e congrès de la faitière se tient du 25 au 27 juillet
Marketing digital : L’expérience de la Burkinabè « Mimi mossi »
Éducation : Abdoul Ouédraogo fait « Grand tuteur » des écoles Nemnin
Amplify PF et Breakthrough Action : Deux projets pour accroître l’offre et l’utilisation des services de planification familiale au Burkina
Les accidents de la route, ça tue, ça blesse mais ça handicape aussi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés